Appui des gouvernements et des dirigeants du secteur aux principes du code international de protection des touristes

International · · Commenter

Plus de 100 pays, des organisations internationales et de grands groupes privés sont convenus d’adopter des normes harmonisées en matière d’assistance aux touristes pris dans des situations d’urgence. Le Comité chargé d’élaborer un code international de protection des touristes s’est mis d’accord sur le texte des deux premiers chapitres du code énonçant sept principes clé. Cet instrument juridique appelé à faire date vise à rétablir la confiance envers les voyages internationaux au lendemain de la pandémie de COVID-19.

L’importance d’harmoniser les protocoles, l’équilibre, la coordination, la coopération et l’accessibilité font partie des sept principes fondamentaux convenus par le Comité chargé d’aller de l’avant dans l’élaboration du code « Assistance aux touristes internationaux dans les situations d’urgence ». Le code, publié par l’Organisation mondiale du tourisme (OMT), fournira des orientations aux pays, partout dans le monde, sur les moyens de venir en aide aux touristes touchés par une situation d’urgence et notamment, sans pour autant s’y limiter, une situation d’urgence sanitaire.

Le Comité s’est également mis d’accord sur une série de recommandations relatives à la fourniture d’information et d’assistance et, si nécessaire, au rapatriement des touristes touchés par une situation d’urgence. Le processus de consultations en cours devrait déboucher sur un code internationalement reconnu de protection des touristes d’ici la fin de l’année.

Le Secrétaire général de l’OMT, Zurab Pololikashvili, a déclaré : « Il n’y aura de reprise possible du tourisme que si l’on rétablit la confiance envers les voyages. Ce que veulent les gens, quand ils voyagent, c’est se sentir en sécurité et savoir que l’on s’occupe d’eux. C’est précisément ce qu’apportera le code de protection des touristes, fruit d’une collaboration entre les acteurs du tourisme mondial et les gouvernements. »

Le Comité, outre les représentants de plus de 100 pays, bénéficie de la participation de la Commission européenne et de plusieurs organisations appartenant comme l’OMT au système des Nations Unies, au nombre desquelles la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED) et l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI), et des organisations internationales telles que l’Organisation internationale de normalisation (ISO). Parmi les acteurs privés, on citera l’Association du transport aérien international (IATA), le Forum international des avocats des voyages et du tourisme (IFTTA), la Fédération européenne des agences de voyages et tour-opérateurs (ECTAA), la Confédération des Associations de l'hôtellerie, de la restauration, des cafés et établissements similaires en Europe (HOTREC), Expedia et Allianz Group.

Les résultats des délibérations du Comité seront publiés à titre provisoire au fur et à mesure de l’avancement des travaux sur les normes minimales de protection des touristes en tant que consommateurs au niveau international, afin de guider les pays en vue du redressement et de la reprise du tourisme.  

LIENS UTILES

Source: OMT

Twitter

Nominations

NOMINATIONS DES 7 DERNIERS JOURS + SEMAINE DU 12 AVRIL 2021

  • Collectif Nova - Anne-Julie Dubois
  • Vacances Air Canada - Lucie Guillemette
  • Vélo Québec - Éric Joly
  • Destination Beauce - Émilie Gagnon (intérim)
  • Éco-Nature et le Parc de la Rivière-des-Mille-Îles - Annie Morrisseau
Voir toutes les nominations