André Nollet, DG Tourisme Mauricie prêt à passer le relais...

Associations · · Commenter

Tourisme Mauricie annonce le départ de son directeur général André Nollet, effectif à la fin de décembre prochain. À la barre de l’Association touristique régionale (ATR) depuis 14 ans, André Nollet laissera une organisation en pleine santé financière ainsi qu’une solide équipe de professionnels qu’il a bâtie avec soin, au diapason des besoins des clients de la région et des membres de l’ATR.

Plusieurs éléments permettent à l’organisation de profiter d’une conjoncture favorable à ce changement de garde: une région touristique en pleine progression, un niveau de participation financière record des entreprises aux campagnes promotionnelles de Tourisme Mauricie, la mise en route du nouveau plan stratégique de l’organisation ainsi que l’implantation du nouveau modèle d’affaires dans l’industrie touristique du Québec. 
  
« Notre région a beaucoup avancé depuis 15 ans. Je quitte avec le sentiment du devoir accompli et Tourisme Mauricie bénéficie d’une position financière, organisationnelle et partenariale enviable. La Mauricie se porte bien touristiquement et est appelée à poursuivre sa croissance », mentionne André Nollet. 
 
FAITS SAILLANTS

Le passage de monsieur Nollet comme directeur général de Tourisme Mauricie est marqué d’une foule de réalisations faites en collaboration avec des personnes et organisations exceptionnelles. Des défis maintes fois relevés, des rêves qui ont pris forme, souvent contre vents et marées. Quelques faits saillants : 

  • 2003 : Vote positif de la taxe sur l’hébergement à 2$, applicable dès avril 2004. Cela représente 800 000 $ de revenus annuels pour l’ATR. À ce moment, l’équipe en place compte 5 employés avec une moyenne d’ancienneté de 2 ans. Le budget d’opération est de 1 M$ et 225 entreprises sont membres de Tourisme Mauricie. 
  • 2004 : Signature d’une première entente triennale avec Développement Économique Canada (DEC) se chiffrant à 1,25 M$. Cette même année, le guide touristique officiel de la région s’autofinance pour la première fois. C’est également à ce moment que se tient le premier gala régional des Grands Prix du tourisme à St-Tite, où avec 224 personnes sont présentes. En 2010, c’est 380 convives qui prendront part à ce happening de grande qualité. 
  • 2005 : Mise en place du premier plan de promotion internationale (PPI). Celui-ci fédère une trentaine d’entreprises et vise à les intégrer sur les itinéraires des voyageurs internationaux. 
  • 2008 : Tourisme Mauricie entreprend une démarche pour le démarrage des études préliminaires pour un projet régional d’envergure : le balisage de la rivière Saint-Maurice. Celui-ci se fera pour la première fois en 2013. 
  • 2009 : Mise en place du virage Web de Tourisme Mauricie avec l’embauche de ressources supplémentaires et budgets dédiés. 3 ans plus tard, Tourisme Mauricie est la première ATR à avoir une personne dédiée à l’animation des communautés Web. C’est cette même année que surviendra la première entente de collaboration avec Tourisme Lanaudière pour la promotion sur les marchés étrangers, en partenariat avec DEC Mauricie (1 M$) et DEC Laval (510 000$). Le Québec Authentique comme véhicule de commercialisation est alors créé et existe toujours.  
  • 2011 : Entente de 12 mois avec Tourisme Québec et DEC pour la promotion du tourisme religieux sur quelques marchés hors-Québec, en collaboration avec les ATR de Québec, Montréal et du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Budget global de 300 000$. Cette entente sera renouvelée en 2012 pour 3 ans. C’est aussi en 2011 que la campagne motoneige s’unifiera avec Tourisme Lanaudière. Avec des budgets regroupés, plusieurs nouvelles actions de promotion prennent vie et une campagne publicitaire télévisuelle voit le jour. 
  • 2012 : Signature d’une autre entente triennale avec DEC (1,5 M$) en partenariat avec Tourisme Lanaudière. Cette entente sera renouvelée en 2015. Aussi, une autre entente prend effet avec la Conférence régionale des élus de la Mauricie (CRÉ) de 500 000$ pour la toute nouvelle Entente de partenariat régional en tourisme (EPRT) 2012-2015 et entente de 275 000$ avec les 6 MRC de la Mauricie, ainsi qu’avec le ministère du Tourisme pour 500 000$. C’est également en 2012 que la taxe sur l’hébergement passe de 2$ à 3$ (effectif en février 2013). La Mauricie sera la 8e région à s’en prévaloir. 
  • 2015 : Entente de soutien au développement des affaires avec 4 MRC pour soutenir les entreprises et leurs projets. 
  • 2016 : Passage de la taxe sur l’hébergement à 3,5 % qui devrait rapporter 1,5 M$ annuellement à compter de 2017. Aussi, pour la nouvelle EPRT 2017-2020, conclusion d’une entente avec les partenaires locaux au montant de 90 000$ et de 477 000$ avec le ministère du Tourisme.  

PROCESSUS DE TRANSITION

Afin de s’assurer que la transition se fasse en douceur, le conseil d’administration a déjà entamé les travaux en ce sens et sera accompagné de professionnels tout au long des prochains mois. L’objectif est de recruter la meilleure personne motivée à remplir le mandat de la direction générale et qui a à cœur le développement touristique des régions. « Au nom du Conseil d'administration, je tiens à remercier André pour ses 14 années passées à la tête de Tourisme Mauricie. Grâce à son leadership et à sa vision, la région s'est taillé une place de choix dans le paysage touristique. Il laisse une organisation solide et en pleine santé financière, prête à relever les défis qui se présenteront à elle au cours des prochaines années. C'est d'ailleurs dans cet esprit que le Conseil d'administration souhaite amorcer le processus de transition, guidé par les orientations présentes dans la planification stratégique 2017-2022 adoptée cette année ». 
 
UNE EXPERTISE AU SERVICE DU TERRITOIRE

Titulaire d’un baccalauréat en administration des affaires (option sciences comptables) de l’UQTR en 1979, André Nollet a débuté sa carrière comme directeur de comptes pour la Banque Fédérale de Développement à Sept-Îles, puis à Valleyfield et Saint-Jérôme. En partenariat avec les entreprises, son mandat consiste à développer la clientèle, analyser la situation financière, intervenir en redressement et en gestion, en plus de former les propriétaires d’entreprises. Pendant ces mêmes années, il est aussi chargé de cours et enseigne la comptabilité, le management, la finance, les mathématiques financières et le prix de revient. Au milieu des années 80, il fait le saut vers l’entreprise privée et œuvre successivement comme directeur des opérations, contrôleur et directeur des services administratifs, financiers et achats. En toute continuité, il intervient en planification des opérations et en comptabilité générale et s’affaire avec succès au développement des entreprises qui l’embauchent.  
 
Il devient directeur général du CAE de la MRC de Maskinongé en 1993 où il établit, entre autres, une politique d’investissement adaptée aux entreprises. Puis, il se part en affaires en 1995 et propose aux entreprises des services de plan d’affaires, financement, prix de revient et comptabilité. Il a comme client plusieurs entreprises touristiques majeures de la Mauricie, toujours en opération à ce jour. Avant de prendre la barre de Tourisme Mauricie en 2003, il a à nouveau occupé des postes de direction, toujours en analyse financière, gestion de budgets, conception de plan d’affaires, coût de revient et redressement. 
 
Tout au long de sa carrière, André Nollet a à cœur de s’impliquer dans son milieu et a notamment été administrateur de plusieurs organismes dans la MRC de Maskinongé. Entre 2006 et 2012, il est membre du conseil d’administration de la CRÉ de la Mauricie, et membre de son comité exécutif jusqu’en 2012. Il est également responsable de la mise en place d’une reddition de comptes uniformisée pour l’ensemble des régions du Québec, à la demande du ministère du Tourisme. Actuellement, il siège au conseil d’administration de l’Alliance de l’industrie touristique du Québec depuis sa création. 
 
ET APRÈS?

« Les gens qui me connaissent savent que pour moi, la retraite ne signifie pas de me mettre les pieds sur la bavette du poêle à longueur de journée. Non, j’ai encore des idées, des rêves et encore assez d’énergie pour relever d’autres défis, mais qui me laisseront suffisamment de temps pour mieux m’occuper de ceux que j’aime et de moi-même. En ce sens, je retournerai à la consultation privée dès décembre 2017, que ce soit pour la réalisation de plan d’affaires et de prix de revient. Je tiens à remercier tous ceux et celles qui ont siégé au conseil d’administration pendant ces 14 années et qui m’ont donné leur appui et accordé leur confiance. Un grand merci à toute l’équipe de Tourisme Mauricie qui travaille sans relâche et qui me rend si fier », conclut monsieur Nollet. Cette équipe compte 16 employés depuis janvier 2017 et la moyenne d’ancienneté est maintenant de 6 ans. Tourisme Mauricie compte près de 460 membres et son budget d’opération atteint 3,5 M$ par année. 

Source: Tourisme Mauricie


À propos de Tourisme Mauricie

L’association touristique régionale de la Mauricie est un organisme sans but lucratif dont la mission est de stimuler la dynamique avec les entreprises de son secteur d’activité afin d’augmenter les retombées touristiques sur son territoire. Elle compte près de 460 membres répartis sur 6 MRC et propose aux touristes une très large gamme d’activités et hébergements touristiques tout près des deux grands pôles urbains du Québec. Le tourisme en Mauricie, c’est 487 M$ en recettes annuellement, 1 300 entreprises, 4,5 millions de visiteurs ainsi que 14 000 emplois directs et indirects. 

Twitter

Nominations

NOMINATIONS DES 7 DERNIERS JOURS + SEMAINE DU 12 AVRIL 2021

  • Collectif Nova - Anne-Julie Dubois
  • Vacances Air Canada - Lucie Guillemette
  • Vélo Québec - Éric Joly
  • Destination Beauce - Émilie Gagnon (intérim)
  • Éco-Nature et le Parc de la Rivière-des-Mille-Îles - Annie Morrisseau
Voir toutes les nominations