À LIRE - T.O.M.: Hôtellerie : «Pour favoriser la vente directe, les sites des hôtels doivent devenir marchands»

Hébergement, Distribution, International, Marketing · · Commenter

Ces deux dernières années de pandémie ont vu émerger de nouveaux usages dans l’hôtellerie. A la recherche du meilleur prix ou poussés par un élan de solidarité, les consommateurs ont davantage réservé leurs chambres d’hôtel en direct que sur les agences de voyage en ligne. Ce phénomène est-il passager? Comment les hôteliers peuvent-ils le faire perdurer? Nous avons interrogé Thomas Schmider, Président Exécutif d’Hotel Intelligence, serial-entrepreneur et ancien patron d’Atari.

Comment expliquez-vous l’augmentation des ventes directes depuis le début de la crise sanitaire ?

Durant cette période, les hôteliers ont essayé de s’en sortir au maximum. Ils ont pris conscience que les OTA étaient des outils extraordinaires, mais qui les tuaient. Ils le savaient déjà, mais la prise de conscience a été plus vive en étant confronté à la politique d’annulation. La politique de Booking par exemple a été de proposer des vouchers aux clients, mais pas pour le même établissement, pour n’importe quel établissement de la plateforme. C’est pourquoi certains ont voulu développer la vente directe et ont été attirés par sa promesse de désintermédiation. De l’autre côté, les consommateurs ont réfléchi aux moyens d’aider les hôtels indépendants en se passant des OTA. Ils voulaient aussi payer moins cher. Et dans certains cas, les prix étaient plus intéressants.

Lire le texte complet

Source: Tom Travel

Twitter

Nominations

NOMINATIONS SEMAINE DU 26 SEPTEMBRE 2022

  • Tourisme Autochtone Québec - Patricia Auclair
  • Hôtel Humaniti Montréal - Félix Laurence
  • Hôtel Humaniti Montréal - Karyne Lortie
  • La Fondation Pointe-à-Callière - Chantal Vignola

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations