Le métavers : une évolution qui favorise le tourisme d’affaires, par Pierre Bellerose

Techno, Tourisme d'affaires, Marketing · · Commenter

Depuis environ six (6) mois, le phénomène du métavers fait de plus en plus de bruit dans les différents milieux culturels et économiques. Pour certains, cela représente une grande opportunité et pour d’autres de la confusion et du scepticisme. Est-ce vraiment une vague technologique d’importance qui nous impactera à court et moyen terme? Aussi forte et pérenne que l’arrivée du Web dans les années 90 et des réseaux sociaux dans les années 2000?

En fait, qu’est-ce que le métavers? Il y a autant de définition que d’experts qui écrivent sur le sujet. Voici la mienne :

« Contraction des mots méta et univers, le Métavers propose un monde parallèle et simultané au monde physique. Le tout est relié à une future version d'Internet, le Web 3.0. Conçu comme un environnement 3D immersif, le métavers permet aux internautes d’interagir entre eux et leur environnement, au moyen d’avatars et d’accessoires physiques (capteurs, technologies interactives, lunettes, téléphones intelligents, casques, etc.). Il s’agit d’un univers persistant (qui ne cesse jamais d’exister).

Il s’agit bien d’un monde à part entière où il y a des gens représentés par des avatars, des bâtiments, des routes, des fleuves, des destinations, des spectacles musicaux… »

L’annonce de Mark Zuckerberg, en octobre 2021, de sa volonté de faire évoluer la plate-forme de médias sociaux Facebook vers un univers entièrement virtuel, le métavers, a marqué les esprits ainsi que la dernière édition de SXSW (en mars 2022 à Austin, Tx), l’un des plus grands événements technologiques et d'innovation au monde (30 000 participants) qui a cristallisé toutes les discussions autour du métavers.

LE POTENTIEL DU TOURISME D’AFFAIRES AU CŒUR DE L’ÉVOLUTION DU MÉTAVERS

Par définition, le tourisme d’affaires est centré sur les rencontres; soit personnalisées (corporatives) ou pour un plus grand nombre (associatives). La promesse de rencontres virtuelles 3D et immersives du métavers interpellent en premier lieu la nature même de l’ADN du tourisme d’affaires = la rencontre, mais cette fois-ci dans un monde virtuel!

La marche du tourisme d’affaires dans le métavers a, en fait, déjà commencé. Aujourd’hui, nous pouvons décliner le tout en 4 type d’impacts que je présente ici de façon schématique :

1. Présentation d’une destination d’affaires sous un monde virtuel auprès des multiplicateurs du tourisme d’affaires

Un des éléments déterminants de la sélection d’une ville pour une association de congrès ou d’affaires est bien sûr la destination elle-même. Il est maintenant possible de faire une visite d’un lieu en réalité virtuelle, pour en faire connaître les caractéristiques. Dans le métavers,

Par exemple, Tourisme Montréal et l’Alliance de l’industrie touristique du Québec se sont associés avec l’entreprise Hoppin’World (par l’entremise du MT Lab) pour présenter différemment les destinations. Les clients, à l’aide de leurs avatars, sont présents à même des vidéos 360°. Les destinations peuvent aussi inviter des organisateurs d'événements à rencontrer virtuellement un guide touristique au cœur de la destination virtuelle. Nous ne sommes pas tout à fait dans le métavers, mais nous nous y approchons. Par exemple, lors du PCMA Educon en début juin dernier à New Orleans, les clients et les curieux sont ressortis de leur expérience virtuelle avec la conviction de vouloir faire de Montréal leur prochaine destination.

2. Présenter ces « jumeaux » aux clients dans le Métavers

Une des options actuellement offertes par certaines « applications/plateformes » dans le métavers est de pouvoir faire visiter virtuellement vos offres d’affaires. Par exemple dans l’application Rendezverse des avatars peuvent venir visiter la reproduction virtuelle de vos chambres d’hôtels, vos salles de congrès et mêmes vos cuisines. Les avatars de vos clients peuvent donc visiter virtuellement ce qui devrait normalement l’être lors d’une tournée physique de familiarisation.

3. Des rencontres d’affaires totalement dans le Métavers? Possible?

Tous étant maintenant habitués aux vidéoconférences à cause de la pandémie, l’expérience pourrait devenir plus interactive et immersive dans le contexte d’avatars qui se rencontrent dans des lieux qui ne se limitent qu’à notre imagination. Des plateformes pourraient bien transformer le fonctionnement de l’industrie hôtelière et des centres de congrès.

Pour l’instant, il serait possible de faire des réunions de 200 participants et moins, entièrement en métavers. Mais selon plusieurs spécialistes, on pourrait voir le nombre augmenter bientôt et des modes hybrides se développer au fur et à mesure que la technologie avance.

Par exemple, en mars dernier, le ministre de l’Économie de Dubaï a réalisé la première conférence de presse économique entièrement sur le métavers pour annoncer un Sommet à venir sur le thème… du métavers.

4. Le métavers : une profusion de rencontres d’affaires et de sessions de congrès sur le sujet

Déjà, on voit partout sur la planète la multiplication des événements/sommets sur le métavers. On prévoit aussi qu’énormément d’associations traditionnelles mettront à leur agenda lors de leur congrès annuel des ateliers et/ou des présentations sur le métavers. Il s’agit d’un sujet transformateur qui attire la curiosité de tous. Il faudra que les lieux de congrès ainsi que les organisateurs s’adaptent à cette demande en s’entourant de spécialistes maîtrisant le sujet pour offrir aux clients des environnements technologiques adaptés.

Nous n'en sommes encore qu’aux balbutiements de cette nouvelle vague technologique qu’on appelle le métavers. Les signes annoncent de grandes perturbations pour notre industrie même si la plupart des acteurs explorent ce monde des possibles sans certitude. Toutefois, il m’apparaît clair que si un secteur touristique est fortement impacté, ce sera celui du tourisme d’affaires

Par Pierre Bellerose, consultant en développement des affaires et stratégies, président des CA de Hub Montréal et du MT Lab

Twitter

Nominations

NOMINATIONS 7 DERNIERS JOURS & SEMAINE DU 8 AOÛT 2022

  • HD marketing - Catherine Choquette
  • Le Centre Sheraton de Montréal - Christopher Spear
  • Ôrigine artisans hôteliers - Isabelle Gagnon

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations