La journée nationale du tourisme d’affaires, ou savoir prêcher par l’exemple! – Premier volet

Associations, Tourisme d'affaires · · Commenter

Le 14 juin dernier, Tourisme d’Affaires Québec a tenu l’édition Québec de sa très attendue Journée nationale du tourisme d’affaires (JNTA), et ce, dans la belle région de Lévis. Cette mouture 2022 s’est déroulée en présentiel dans l’univers rénové de Lévis Centre des congrès. En effet, l’événement ayant habituellement lieu en plein cœur de la Capitale-Nationale a migré cette année vers la rive sud du Saint-Laurent avec l’objectif de mettre en valeur une nouvelle région et ses attraits : Lévis et Chaudière-Appalaches. C’est ainsi que l’équipe de Tourisme d’Affaires Québec (TDAQ) a su donner le ton à cette journée, mêlant habilement plaisir, découvertes et affaires.

Gilber Paquette, directeur général de Tourisme dAffaires Québec. Crédit photo : Normand Huberdeau, Groupe NH Photographes.

L’équipe de Tourisme Laval. Crédit photo : Normand Huberdeau, Groupe NH Photographes.

Les convives en plein réseautage. Crédit photo : Normand Huberdeau, Groupe NH Photographes.

Un mélange de membres Organisme et membres Site événementiel. Crédit photo : Normand Huberdeau, Groupe NH Photographes.

L’une des missions principales de TDAQ étant de promouvoir et valoriser son secteur d’activités, l’idée d’inviter ses membres dans la région de Chaudière-Appalaches pour la JNTA était loin d’être anodine. C’est pourquoi l’ensemble de la journée s’est orientée vers le désir de prêcher par l’exemple, c’est-à-dire en faisant rayonner la région hôte d’un bout à l’autre de l’événement. Pour ce faire, clins d’œil aux entrepreneurs locaux, mise en valeur des partenaires et activités ludiques étaient au rendez-vous.

Pour vous assurer de ne pas rater la prochaine édition des JNTA, communiquez avec nous : info@congres.com.

Chacun y trouve son compte

Afin de mieux représenter l’ensemble des parties prenantes en tourisme d’affaires, M. Gilber Paquette, directeur général de Tourisme d’Affaires Québec, a débuté la journée avec une belle annonce qui en a ravi plus d’un : TAQ accueillera désormais une nouvelle catégorie de membres, soit les membres organisateurs. En effet, il était rendu évident pour le conseil d’administration que les organisateurs événementiels ont bien leur place au sein de la table de discussion. Cette décision fait d’ailleurs écho aux besoins et préoccupations ayant été soulevés par les membres et partenaires au cours des derniers mois, sans oublier qu’elle répond au vif intérêt démontré par les principaux intéressés à participer activement à la pérennité et à l’amélioration continue du secteur.

Vous êtes organisateur événementiel ?

Informez-vous sur notre offre de services adaptés à vos besoins.

M. Paquette a aussi, lors de sa présentation, abordé le secteur du tourisme d’affaires à l’image d’un écosystème. Cette métaphore assez forte nous fait toutefois prendre conscience de l’importance de chaque acteur du milieu dans la chaîne de l’offre et de la demande. D’autant plus que la réalité post (ou inter, qui sait) pandémique exacerbe plusieurs enjeux qui peuvent être parfois communs, tels que le manque de main-d’œuvre, parfois spécifiques. Le rôle de TDAQ est donc de donner la parole à l’ensemble des parties de l’écosystème du tourisme d’affaires, de prendre en considération les spécificités et les besoins de tout un chacun afin de représenter efficacement l’ensemble des membres, mais surtout d’encourager la concertation.

La JNTA a donc transposé cette approche dans sa programmation en offrant aux participants des ateliers sur des sujets d’actualité et permettant ainsi la discussion entre pairs. Cette activité intimiste fut très populaire, mais surtout grandement appréciée par les organisateurs d’événements. Pour ces derniers, c’était effectivement une occasion en or d’échanger simplement et sans la crainte d’être sollicités indument, tout en bonifiant leurs coffres à outils respectifs grâce aux expériences de leurs pairs.

Les membres et partenaires y ont aussi trouvé leur compte, puisque les clients étaient ouverts et détendus, animés par le désir sincère de découvrir les offres corporatives et touristiques des différents membres sur place. L’ambiance de style réseautage décontracté permettait d’ailleurs d’encourager les échanges et stimulait la fluidité de la circulation entre les kiosques.

« Tourisme Memphrémagog est membre TDAQ pour donner l’opportunité aux hôtels de la région d’avoir davantage de visibilité. Nos établissements sont pour la plupart en villégiature et ont de belles offres à faire découvrir aux entreprises du Québec en cette Journée nationale du tourisme d’affaires. » – Colette Baert, directrice générale, Tourisme Memphrémagog

Encourager la concertation

L’un des deux ateliers offerts aux organisateurs d’événements portait sur les pratiques durables en événementiel : l’organisation d’événements d’affaires écoresponsables. Cet atelier regroupait une dizaine de participants par table, chacune animée de main de maître par un membre du personnel de Clientis qui guidait et encourageait la discussion.

Des participants en pleine discussion lors de l’atelier. Crédit photo : Normand Huberdeau, Groupe NH Photographes.)

Les participantes et participants à l’atelier ont pu se partager leurs bonnes adresses, telles que Recyc-Québec et sa variété de programmes d’aide financière aux entreprises et organismes, ou le Conseil québécois des événements écoresponsables qui offre une variété d’outils aux intéressés, dont un répertoire de fournisseurs aux pratiques écoresponsables.

« Discuter entre pairs de nos enjeux communs, ça fait ma journée ! » – Marie-Josée Banville, coordonnatrice aux événements spéciaux, Association des constructeurs de routes et grands travaux du Québec (ACRGTQ)

Un constat reste toutefois unanime : l’accessibilité à des informations utiles et pertinentes est un enjeu de taille. En effet, pratiquement tous les organisateurs déploraient le manque d’informations ou la difficulté à accéder à celles-ci, sans parler des subventions trop peu nombreuses. Mis à part cela, il y a aussi des enjeux financiers puisque les partenaires semblent généralement plus frileux à financer un événement en contrepartie d’une visibilité uniquement numérique et préfèrent encore une visibilité tangible, laquelle est soit plus coûteuse ou moins écoresponsable. Il faut aussi dire que si les pratiques durables représentent un engagement et un intérêt de la part d’une organisation ou d’une entreprise, ça ne veut pas non plus dire que c’est un enjeu pour les membres ou participants. Pourtant, la part de responsabilité des participants à un événement est implicite, ne serait-ce que pour le déplacement. C’est ici que les organisateurs se doivent d’être créatifs, et ce, afin d’encourager, de sensibiliser et d’inciter les invités à opter pour certains choix plus judicieux, comme le covoiturage.

Surveillez nos prochaines publications pour découvrir l’atelier sur l’impact de la COVID-19 sur les événements.

Psst… découvrez les produits avec lesquels les participants à la journée ont pu repartir :

  • Tourisme Chaudière-Appalaches a gracieusement offert aux participants un coffret avec les surprises suivantes :
  • Un coffret dégustation de cinq boissons fruitées et alcoolisées du Ricaneux, une entreprise familiale de Saint-Charles-de-Bellechasse qui se consacre à la transformation des petits fruits en une gamme de produits fins ;
  • Une bouteille de gin à l’érable de la Bleuetière Goulet, une entreprise agricole beauceronne de Saint-Frédéric qui offre une panoplie de produits et d’activités à longueur d’année pour petits et grands ;
  • Un pot de gelée de porto et framboises de la Ferme Genest, une ferme de Lévis qui propose aux visiteurs de renouer avec la nature grâce à plusieurs autocueillettes de juin à octobre, sans compter la découverte de plusieurs produits transformés sur place ;
  • Un sac de bleuets enrobés de chocolat de Les Bleuets du Vire-Crêpes, un café-boutique de Lévis spécialisé dans le bleuet qui accueille ses convives dans un lieu enchanteur et champêtre ;
  • Une gourde isotherme promotionnelle « Chaudière Appalaches à vivre pour vrai ».

Panier cadeau offert aux participants par Chaudière-Appalaches. Crédit photo : Normand Huberdeau, Groupe NH Photographes.)

  • La Ville de Lévis et Développement économique Lévis ont quant à eux choisi de faire découvrir aux participants une boîte signée J’achète Lévis, qui continent :
    • Un délicieux sirop de bleuets de Les Bleuets du Vire-Crêpes ;
    • Une bouteille de spiritueux distillé non alcoolisé produite par Distillerie des Appalaches, une distillerie récompensée qui mise sur les ingrédients du terroir québécois et dont tous les produits possèdent la certification « Origine Québec », décernée par la SAQ ;
    • Une recette de cocktail exclusive, spécialement créé par Le Dorimène, une buvette de Lévis qui mise sur les produits frais, locaux et de qualité ;
    • Un ensemble de pailles réutilisables promotionnelles « Vivez le courant Lévis ».

Panier cadeau offert aux participants par la Ville de Lévis. Crédit photo : Normand Huberdeau, Groupe NH Photographes.)

Surveillez nos publications pour ne pas rater le deuxième volet du compte-rendu de cette journée ludique.

Twitter

Nominations

NOMINATIONS 7 DERNIERS JOURS & SEMAINE DU 8 AOÛT 2022

  • HD marketing - Catherine Choquette
  • Le Centre Sheraton de Montréal - Christopher Spear
  • Ôrigine artisans hôteliers - Isabelle Gagnon

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations