T.O.M.: De la création à la rentabilité, comment exploiter la réalité virtuelle dans la Culture?

Techno, International, Marketing · · Commenter

Dans le cadre du salon Museum Connections, plusieurs conférences portaient sur le thème des expériences immersives et en particulier sur la réalité virtuelle. Comment repenser la narration avec ce genre de support? Quelle place pour l’interaction humaine? Quels modèles de financement mettre en place? Autant de questions auxquelles les nombreux intervenants venant du monde entier ont répondu en revenant sur les initiatives mises en place.

Lawrence Chiles, Responsable Numérique de la National Gallery of London, a expliqué sur scène encourager la co-création et le co-financement d’expériences immersives. Pendant deux semaines de l’été 2019, « Virtual Veronese » proposait aux visiteurs de visiter l’église San Benedetto al Po en Italie grâce à de la réalité virtuelle. Ils pouvaient ainsi visualiser la peinture « La consécration de Saint Nicolas » qui s’y trouvait en 1562. L’exposition « Leonardo – Experience a Masterpiece », propose quant à elle de rentrer dans l’esprit de Léonard de Vinci afin de comprendre le processus de création derrière son œuvre « La vierge aux rochers ». Une exposition qui fait la part belle aux projections et aux effets de lumière.

Selon lui, l’enjeu est de réussir à raconter une histoire par le biais de ces installations. « La plupart des gens n’ont jamais testé la réalité virtuelle. C’est quelque chose de nouveau. Quand ils viennent, c’est donc pour vivre une expérience », a déclaré Lawrence Chiles.

VIRTUAL IS THE NEW REPRODUCTION

Roei Amit, Responsable Digital et Multimédia du Grand Palais-RMN, est revenu quant à lui sur l’exposition « Sites Eternels » présentée en 2017 au Grand Palais. Grâce au travail de la société Iconem, qui a scanné des sites et monuments du Proche-Orient en danger,  les visiteurs étaient immergés par le biais de vidéos 360°. Autre expérience, celle du cinéaste Wim Wenders  qui a présenté une installation conçue à partir de sa filmographie en avril 2019, projetée sur la structure intérieure de la Nef du Grand Palais. « Les visiteurs se déplaçaient librement, se mettaient à danser, ils étaient dans l’interaction avec l’œuvre », a expliqué Roei Amit. A partir de mars 2020, l’exposition Pompéi plongera les visiteurs dans la ville avant et après sa destruction grâce à des projections 360° en très haute définition, des reconstitutions en 3D et des créations sonores.

Lire l'article complet

Source: TOM.travel

Twitter

Nominations

NOMINATIONS SEMAINE DU 17 FÉVRIER 2020

  • Centre Sheraton Montréal - Eleanor Santos
  • Fairmont Le Manoir Richelieu - Jean-Philippe Moffet
  • Association de l'Agrotourisme et du Tourisme Gourmand - Michelle Pinsonneault
Voir toutes les nominations