La CCT de retour aux États-Unis. Un peu.

International, Gouvernements, Marketing · · Commenter

Frédéric GonzaloVous avez peut-être vu passer la nouvelle vendredi dernier, puis relayée par l’entremise d’un communiqué publié par l’AQIT: La Commission Canadienne du Tourisme (CCT) s’apprête à réinvestir en publicité aux États-Unis, après bientôt cinq ans d’absence. On parle d’un montant de 30M$ au cours des trois prochaines années, incluant des investissements qui doivent débuter dès 2015. Enfin, il était temps!

Un investissement attendu
Il importe de se rappeler le contexte dans lequel s’était initialement basée la décision de se retirer des États-Unis. En 2009, on savait déjà que la CCT verrait son budget d’opération fondre suite aux Jeux Olympiques d’hiver de 2010 à Vancouver-Whistler. Un budget qui dépassait alors les 100M$ et qui a fondu depuis à 58M$ pour l’année 2015.

À l’époque, la CCT a décidé de réorienter ses budgets vers les marchés émergents (Chine, Inde) et de miser sur le marketing numérique pour obtenir de meilleurs résultats avec des budgets ainsi réduits. On délaissait ainsi le marché d’agrément américain, sous la prémisse que les provinces et villes canadiennes y font déjà une commercialisation, et qu’on y perdait en efficacité dans le dédoublement des efforts.

Je vous invite à relire la chronique de Daniel Gagnon à ce sujet: Vivement le marché américain, publié sur son blogue l’année dernière, pratiquement à pareille date. Je partage son scepticisme sur la validité de cette décision à l’époque, il va sans dire.

30M$, un bon début
C’est donc en présence du premier ministre Stephen Harper qu’avait lieu cette annonce de vendredi dernier, le 22 mai, à Grosse-Isle. À moins de six mois d’élections fédérales, on comprend que l’injection d’argent frais dans l’industrie touristique fasse l’objet d’une telle annonce, et je suis le premier ravi de voir notre premier ministre porter le dossier, ne serait-ce l’instant d’une journée, alors que Rendez-Vous Canada bat son plein cette semaine à Niagara, et à la veille de la Semaine du Tourisme qui aura lieu du 31 mai au 6 juin. (Le saviez-vous? Pour les détails, c’est ici)

Le hic, il est à deux endroits. Tout d’abord, je vous invite à consulter le rapport Accueillir l’Amérique qui avait été produit par l’Association de l’Industrie Touristique du Canada (AITC). Selon les revendications faites par l’AITC, de concert avec le lobby des provinces canadiennes, incluant l’AQIT, le montant souhaité pour une offensive de trois ans sur la marché américain était de 35M$ par année, en plus de l’équivalent provenant de l’industrie: provinces, villes, partenaires privés. Ce montage financier classique, sur la base du 1:1, aurait ainsi donné 70M$ par année pendant trois ans. Ou 210M$ sur trois ans. Voyez qu’on est loin de ce montant avec l’annonce faite vendredi dernier…

L’autre enjeu, c’est que 30M$ sur trois ans, ou 10M$ par année - ce n’est pas encore clarifié, ni explicite dans l’exécution qui sera faite avec cette enveloppe - c’est un montant intéressant… mais dérisoire si on cherche à vraiment percer sur le marché américain. On pourrait ne dépenser ce montant que dans l’État de New York, par exemple. Regardez d’ailleurs la carte géographique visée par l’approche Accueillir l’Amérique.

Carte géographique visée par l’approche Accueillir l’Amérique

Espérons plus!
C’est donc une annonce positive qui a été faite vendredi dernier, mais elle demeure vague et suscite encore des questionnements. L’industrie va-t-elle suivre avec l’investissement équivalent 1:1 tel que souhaité? Si oui, et que le privé est au rendez-vous, l’enveloppe pourrait-elle être bonifiée?

On cherchera aussi à en savoir plus sur les marchés prioritaires qui seront identifiés, mais aussi quels créneaux: le tourisme culinaire? l’événementiel sportif? le marché gai & lesbienne? le tourisme culturel? fluvial? Bref, plusieurs questions en suspens.

On applaudit l’annonce donc, même si on reste sur notre faim. Au fait, comme c’est une année d’élections fédérales, peut-être voudra-t-on passer certains messages au cours des semaines et mois à venir?

Lire aussi: American Travelers, Take Note: Canada Wants You!

Collaboration spéciale, Frédéric Gonzalo, Gonzo Marketing

Twitter

Nominations

NOMINATIONS, SEMAINE DU 28 OCTOBRE 2019

  • Auberge Saint-Antoine - Rosalie Bourdages
  • L’InterContinental Montréal - Jeoffrey Chailloux
  • Palais des congrès de Montréal - Stéphanie Lepage

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations