WTTC et Tourisme Montréal : le tourisme nord-américain leader de la relance ! par Jean-Michel Perron

Associations, Économie · · Commenter

Nous avions de la grande visite (virtuelle) à Montréal, le 20 octobre dernier.

Le Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM), en  en collaboration avec Tourisme Montréal, recevait la nouvelle patronne de l’organisation internationale WTTC, la Londonnienne, madame Julia Simpson.

La journée même, WTTC publiait une étude sur le tourisme nord-américain : de 2,2 milliards $ en 2019 (8,8 % du PIB) à 1,25 milliard $ en 2020, le tourisme rebondit à 1,7 G$ en 2021 soit 38 % de récupération alors que la moyenne mondiale est de 30 % de taux de relance cette année. La PDG anticipe même pour le Canada-États-Unis, un retour à la normale en 2022 en tourisme d’agrément alors que la zone Asie performera mieux qu’ailleurs sur la planète en tourisme d’affaires. Mme Simpson nous a expliqué que les mesures sanitaires élevées canadiennes, ainsi que le taux de vaccination exceptionnel, jouent pour le Canada, qui se positionne très bien pour rebondir en tourisme.

Face à  ces données, un bémol : « La chaîne logistique du tourisme est brisée… » comme bien d’autres secteurs économiques, mentionnait avec justesse Yves Lalumière, le PDG de Tourisme Montréal - destination qui a perdu en 2020, 85 % de son activité touristique. Le retour des liaisons aériennes ou même des navires de croisière se bute à des enjeux logistiques qui font qu’avec le désir des touristes de voyager à nouveau à court terme, les appareils et les navires ne seront pas tous au rendez-vous en nombre suffisant. Il s’agit d’une situation qui va décider du réel niveau de la relance…. « Nos stratégies de commercialisation, à titre de destination, seront définies dans les prochains mois, car il y a encore trop d’incertitudes… », a précisé Yves Lalumière en entrevue avec TourismExpress, suite à la rencontre.

WTTC nous rappelle que l’ampleur des dégâts causés à notre industrie est abyssale : le tourisme génère 10 % du PIB mondial et 1 emploi sur 10. En 2019, c’était 1 nouvel emploi sur 4 créé sur la planète en tourisme; postes surtout occupés par des femmes. En 2020, 62 millions de travailleur(se)s en tourisme ont quitté le secteur sur un total de 340 millions d’emplois directs et indirects.

La question de la transition durable fut abordée à quelques reprises. D’ailleurs WTTC va lancer son « Net Zéro Road Map » pour les entreprises touristiques lors de COP-26 à Glasgow dans 1 semaine. En collaboration avec les Nations-Unies, il s’agit d’un guide pour l’industrie vers la transition durable.

Mme Simpson et M. Lalumière soulignent plusieurs signaux intéressants en durabilité :

  • En attendant les carburants durables qui s’en viennent, les nouveaux avions sont 40 % plus efficients en consommation d’énergie ;
  • Les nouveaux navires de croisière adopteront une nouvelle source d’énergie (GNL) ;
  • Les pays et les compagnies aériennes seront plus efficaces par des parcours aériens plus directs et efficients (ex : European Single Sky) ;
  • Les programmes de compensation carbone CORSIA gérés avec l’Organisation de l’aviation civile internationale basée ici à Montréal .

Faisant référence à certaines positions, surtout européennes, préconisant la « honte du vol — Flygskam », « Ce ne sont pas les avions, l’ennemi, mais le carbone ! », répond avec conviction Mme Simpson.

Vous pouvez visionner cette rencontre de 29 minutes ICI.

Jean-Michel Perron
TourismExpress

Twitter

Nominations

NOMINATIONS SEMAINE DU 22 NOVEMBRE 2021

  • W Montréal et W Toronto - Félix Laurence
  • Marriott Château Champlain - Marie-Michèle Vallières
  • CQRHT - Philippe Cassidy et Caroline Larose
Voir toutes les nominations