Revoir ses ententes, la semaine des 4 jeudis par Jean-François Lavoie

Hébergement, Associations · · Commenter

« Je vais m’en occuper quand j’aurai du temps… »

Cette phrase, on la dit et on l’entend très (trop) souvent. À la maison comme au travail, il y a de ces tâches que l’on préfère remettre à la semaine des quatre jeudis. Et bien je ne sais pas pour vous, mais depuis le 13 mars, tous les jours chez nous ressemblent à des jeudis…

Dans un contexte où tout fonctionne au ralenti, et à défaut de ne pouvoir engranger des revenus au même rythme qu’avant, pourquoi ne pas profiter de ce temps d’arrêt forcé pour faire un peu de ménage dans nos ententes de services avec nos divers fournisseurs et espérer faire des économies?

Nous renouvelons souvent mécaniquement, mois après mois, année après année, des ententes avec nos fournisseurs de services sans vraiment se poser la question si nous faisons toujours une bonne affaire. On a souvent l’impression que l’opération sera compliquée, qu’en bout de ligne on ne n’épargnera pas grand-chose et que le temps passé à faire ces changements ne justifiera pas l’économie réalisée. Et si on profitait de cette accalmie dans nos activités courantes pour en faire l’exercice?

L’Association des hôtels du Grand Montréal, comme plusieurs autres associations d’ailleurs, développe des partenariats au bénéficie de ses membres. Puisqu’elle agit comme filtre, l’AHGM assure à ses membres que chaque entreprise sélectionnée est compétente, que le représentant offre un service à la clientèle irréprochable et bien entendu, que l’offre commerciale est significative et qu’elle fait bénéficier d’économies substantielles. Voici les domaines où des ententes ont été négociées : assurances collectives, service Internet, téléphonie, sécurité informatique, solutions de paiement, assurances de dommages, produits de nettoyage, distribution alimentaire, création de plans de mesures d’urgence et efficacité énergétique. Nous travaillons constamment à élargir cette liste avec des entreprises pertinentes au milieu hôtelier.

Voici les économies réelles d’un établissement de 200 chambres qui a choisi de bénéficier des ententes négociées avec des partenaires de l’association.

  • Au niveau des assurances de dommages, l’hôtel a fait des économies annuelles de 15 000 $ sur sa police d’assurances en devenant assuré par LAREAU, courtiers d’assurances; une économie de 30% par rapport à son contrat précédent.
  • Par ailleurs, en changeant pour Unik paiements, pour ses solutions de paiements par carte, l’hôtel s’offre un potentiel d’économies de plus de 50 000 $ pour la prochaine année. Il s’agit de plus de 20% d’économies par rapport au contrat précédent.

Cet établissement poursuivra sans doute ses démarches auprès des autres partenaires de l’AHGM afin d’aller chercher encore plus d’économies.

Donc, à défaut d’avoir le plein contrôle sur les revenus en cette période de grandes incertitudes, pourquoi ne pas prendre le précieux temps qui nous est offert et travailler sur le contrôle de nos dépenses?

Avec une gestion serrée, ça va bien aller!

Jean-François Lavoie
Gestionnaire, développement des affaires et partenariats

Lire aussi:

Twitter

Nominations

NOMINATIONS DES 7 DERNIERS JOURS + SEMAINE DU 12 OCTOBRE 2020

  • Grand Marché de Québec - Jean-Paul Desjardins
  • Bel Air Tremblant Resort & Résidences - Pascal Djalane, Ryo Fujita et Chanel Beauséjour
  • Association québécoise des spas (AQS) - José Garceau
  • Association québécoise des spas (AQS) - Lyne Voyer

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations