Quelle devrait-être votre priorité marketing en 2023?, par Frédéric Gonzalo

Marketing · · Commenter

Vous avez très certainement entendu parler de ChatGPT, cette interface d’intelligence artificielle d’OpenAI qui promet de bouleverser l’univers numérique, rien de moins! Un article de La Presse évoquait même tout récemment la fin de la domination de Google dans la recherche en ligne, avec l’intégration éventuelle de ChatGPT au sein de Microsoft Bing!

Je vous aussi à relire l’article de Jean-Michel Perron à ce sujet, paru le mois dernier ici-même, sur TourismExpress

J’ai donc posé la question suivante à ChatGPT :

Quelle tactique marketing un hôtel devrait prioriser en 2023?

Voici sa réponse :

Il existe de nombreuses tactiques marketing différentes que les hôtels peuvent utiliser pour promouvoir leurs établissements et attirer de nouveaux clients.

Voici quelques-unes des tactiques que je recommanderais de prioriser en 2023:

  1. Marketing en ligne: En 2023, il est essentiel que les hôtels aient une présence en ligne solide. Cela signifie avoir un site Web professionnel et optimisé pour le référencement, ainsi qu'une présence sur les réseaux sociaux et les plateformes de réservation en ligne.
  2. Évaluations et témoignages: Les avis et les témoignages positifs peuvent être très utiles pour aider à promouvoir votre hôtel. Encouragez vos clients à laisser des avis sur votre site Web et sur des sites de critiques en ligne comme TripAdvisor.
  3. Offres spéciales et promotions: Offrez des offres spéciales et des promotions pour inciter les gens à réserver une chambre dans votre hôtel. Vous pouvez utiliser des codes de réduction ou proposer des forfaits spéciaux pour attirer l'attention.
  4. Marketing de contenu: Créez du contenu intéressant et informatif sur votre hôtel et la région dans laquelle il se trouve. Vous pouvez publier ces contenus sur votre site Web, votre blog ou vos réseaux sociaux pour aider à attirer de nouveaux clients.
  5. Relations avec les influenceurs: Travaillez avec des influenceurs qui sont pertinents pour votre hôtel et votre destination. Ils peuvent partager du contenu sur votre établissement avec leur audience et aider à promouvoir votre hôtel.​

Il est important de noter que chaque hôtel est unique et que la tactique marketing qui fonctionnera le mieux dépendra de votre établissement et de votre cible de clientèle. Je vous recommande de faire une évaluation approfondie de votre stratégie marketing et de choisir les tactiques qui conviendront le mieux à votre établissement.

Pas mal comme réponse, non? C’est fluide, bien rédigé et surtout… pertinent! Ça fait presque peur! 

Est-ce que l’on pourrait utiliser cet outil pour d’autres besoins marketing? Tiens, disons que j’ai de la difficulté avec mes envois d’infolettres. Je pose alors la question :

Existe-t-il un meilleur moment ou une fréquence idéale pour l’envoi d’une infolettre, pour un restaurant par exemple?

Voici la réponse de ChatGPT :

Il n'y a pas de moment ou de fréquence idéale unique pour l'envoi d'une infolettre qui convient à tous les types de restaurants. Cependant, voici quelques points à prendre en compte lorsque vous décidez de la fréquence à laquelle vous allez envoyer votre infolettre:

  1. Vos objectifs: Quels sont les objectifs de votre infolettre? Souhaitez-vous promouvoir de nouveaux plats ou offres spéciales, informer vos abonnés de vos heures d'ouverture ou de vos événements à venir, ou simplement entretenir votre relation avec vos clients? Selon vos objectifs, vous devrez peut-être envoyer votre infolettre plus ou moins souvent.
  2. Votre audience: Qui est votre audience cible? Si votre infolettre s'adresse à des professionnels occupés, ils pourraient préférer la recevoir moins souvent, tandis que si elle s'adresse à des consommateurs qui aiment être au courant des dernières offres de votre restaurant, ils pourraient préférer la recevoir plus souvent.
  3. Votre contenu: Avez-vous suffisamment de contenu de qualité pour envoyer une infolettre régulièrement? Si vous n'avez pas suffisamment de nouvelles ou d'offres intéressantes à partager, il vaut peut-être mieux envoyer votre infolettre moins souvent pour ne pas lasser vos abonnés.
  4. Votre rythme de travail: Pouvez-vous gérer l'envoi d'une infolettre régulièrement tout en gérant votre restaurant? Si vous êtes débordé et que vous n'avez pas le temps de préparer une infolettre de qualité chaque semaine, il vaut peut-être mieux envoyer votre infolettre moins souvent.

Il est important de trouver un équilibre entre la fréquence d'envoi qui convient le mieux à vos objectifs et à votre audience, et la fréquence à laquelle vous êtes en mesure de produire du contenu de qualité. Vous devriez également surveiller les taux d'ouverture et de clics de vos infolettres pour savoir si vous envoyez votre infolettre trop souvent ou pas assez souvent et ajuster en conséquence.

Sérieux, tu parles d’une explication limpide! Bon, j’avais aussi fait la recherche sans inclure le mot « restaurant » et la réponse était quasi-identique. On a simplement remplacé « entreprise » par « restaurant », sans tenir compte de la réalité spécifique d’un restaurant comparativement à d’autres entreprises ou industries. On peut donc rester critique et trouver ces réponses un peu génériques… mais ça peut aider à alimenter votre création de contenu, votre service à la clientèle, votre rédaction publicitaire, etc.

Bref, ce n’est pas parfait comme outil, mais on peut s’attendre à voir de plus en plus d’utilisation en tourisme sous peu. Je vous recommande d’ailleurs ces deux articles parus la semaine dernière sur le site français etourisme.info traitant justement de cette réalité!

Frédéric Gonzalo est consultant et conférencier, spécialiste en marketing numérique. Il collabore à TourismExpress depuis 2012. Cette chronique « Tourisme et marketing numérique » est publiée à toutes les deux semaines. Questions? Suggestions de sujets? Contactez-le directement à frederic@gonzomarketing.biz.


Lire aussi:

Nominations

NOMINATIONS SEMAINE DU 30 JANVIER 2023

  • NOMINATION: Fairmont Le Manoir Richelieu, Comex Shadow - Fernando De Almeida, Sabrina Racette, Marion Dukiel, Roxane Reynaud, Angélique Lauzier, Lilianna Zuniga, Loic Villaroya et Sophie-Anais Meisels 
  • Springhill Vieux-Montréal (URGO Hotels) – Ilona Andrassy
  • Hôtel HONEYROSE, Montréal, a Tribute Portfolio - Julie Lasanté
  • Association hôtellerie du Québec (AHQ) - Eugénie Gauthier
  • DoubleTree par Hilton Montréal - Marie-Sophie Pons
  • Montréal Hôtel & Suites - Keven Nguyen

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations