Plateformes de livraison: les restaurateurs veulent payer moins

Restauration, Associations · · Commenter

L’Association des restaurateurs du Québec (ARQ) entend faire pression sur le gouvernement du Québec, afin qu’il réglemente les commissions parfois «exorbitantes» des différentes plateformes de livraison, en prévision du couvre-feu en vigueur dès ce samedi.

Les restaurateurs ont poussé un soupir de soulagement mercredi, alors qu’ils pourront continuer leurs activités au-delà de 20 h, malgré le couvre-feu. 

BOUÉE DE SAUVETAGE

Maintenant, ils espèrent pouvoir bénéficier d’un meilleur tarif auprès des différentes plateformes de livraison, puisqu’elles seront utilisées plus que jamais afin de livrer des repas.

«Pour nous, c’est une priorité en raison de notre capacité extrêmement réduite à faire des ventes dans le contexte actuel», indique d’emblée François Meunier, président de l’ARQ.

«La livraison sera à peu près la seule bouée de sauvetage à notre disposition, du moins, pour les quatre prochaines semaines, alors ça met encore plus en relief les frais exorbitants exigés par les tiers», poursuit-il.

En ce moment, les plateformes de livraison comme Uber Eats et DoorDash prennent des commissions d’environ 30 % sur chaque livraison effectuée.

L’ARQ cite en exemple l’Ontario et la Colombie-Britannique qui ont réduit les commissions pour ce type de livraison à 15 %.

Lire l'article complet

Source: Journal de Montréal

Twitter

Nominations

NOMINATIONS SEMAINE DU 11 OCTOBRE 2021

  • CQRHT - Gabriel Vaillancourt
  • Croisières AML - Alexandre Bastien
  • Urgo Hôtels Canada - Lukas Vallé-Valletta
  • Urgo Hôtels Canada - Stéphanie Baillargeon
Voir toutes les nominations