Nouvelle murale à Montréal : une explosion de couleurs et un trompe-l’œil géant pour dynamiser le centre-ville

Associations, Marketing · · Commenter

Tourisme Montréal et MU ont inauguré une nouvelle murale géante au centre-ville de Montréal intitulée Façades : Fenêtres sur ma ville. Il s’agit de la première murale trompe-l’œil de cette envergure dans la métropole. L’œuvre est conçue et réalisée par l’artiste Rafael Sottolichio et produite par l’organisme MU suite à un appel à projets dans le cadre du centenaire de Tourisme Montréal.

©Ludovic Jacome

L’œuvre est située sur le mur de l’édifice 1134-1140 rue Sainte-Catherine Ouest qui fait face à la rue Peel, en plein cœur du centre-ville. Des vues saisissantes de la murale depuis le Square Dorchester et la rue Sainte-Catherine embellissent ce paysage urbain entre les gratte-ciels de la métropole.

MU tient à remercier ses partenaires de longue date, Impact Échafaudage et Benjamin Moore, ainsi que Stanleyco, le propriétaire de l’édifice.

Vidéo bande-annonce

DÉMARCHE

Depuis quelques années, Tourisme Montréal a pris l’orientation stratégique innovante de s’impliquer directement dans le développement de la destination, dont elle a la mission de promouvoir ici et ailleurs. Peu d’offices de tourisme au monde ont un impact direct aussi important dans leur ville. Dans le cadre du 100e anniversaire de l’organisme en octobre 2019, la volonté était de redonner à Montréal avec une œuvre majeure qui profitera autant aux visiteurs qu’aux résidents et ce, toute l’année.

Suivant un appel d’offres, les œuvres soumises ont été analysées par un comité de sélection composé de personnes de l’interne et de l’externe de Tourisme Montréal. L’organisme MU, dont la réputation et l’expertise ont été maintes fois prouvée par ses projets d’art public, a été chargé de la production de la murale avec l’artiste montréalais concepteur et réalisateur de l’œuvre Rafael Sottolichio. Peu de temps après le début de la démarche, la pandémie de COVID-19 a mis les plans de réalisation de la murale en veilleuse. Avec les bases de la relance économique en place, la réalisation et l’inauguration de cette œuvre est un autre projet qui témoigne de la résilience, de la créativité et de la transformation de l’écosystème artistique, culturel et touristique de Montréal.

Quelques faits saillants sur la murale

  • 25 maquettes de la murale ont été réalisées
  • 600 litres de peinture sont nécessaires pour sa réalisation
  • Plus de 70 couleurs sont présentes dans l’œuvre
  • Plus de 2000 heures de travail sur le projet
  • La surface de l’œuvre est de 16 000 pieds carrés

Crédit photo: Olivier Bousquet

CITATIONS

« Tourisme Montréal est fier de dévoiler cette œuvre significative et innovante qui viendra embellir les paysages urbains du centre-ville. Bien qu’elle était initialement un cadeau à notre destination à l’occasion du centenaire de notre organisation, cette œuvre est le fruit d’une démarche importante avec l’organisme MU et l’artiste Rafael Sottolichio pour s’inscrire parfaitement dans le contexte actuel. Présentant le plus impressionnant trompe-l’œil architectural de Montréal, la murale Façades : Fenêtres sur ma ville est une représentation inspirante et intemporelle de la créativité humaine de nos communautés qui permet de relever les défis complexes de notre monde. Par des gestes semblables, Tourisme Montréal veut accentuer sa participation au développement de la destination et au bien-être urbain autant pour les touristes que pour les résidents. » - Yves Lalumière, président-directeur général de Tourisme Montréal

« Cette murale marque le centenaire de Tourisme Montréal, mais elle est aussi un symbole, un moment dans le temps, celui de la relance de Montréal, qui voit ses icônes architecturales revivre dans une explosion de couleurs ! Cette œuvre d'art contemporain confirme avec panache l'identité montréalaise grâce à son patrimoine culturel. MU est fière de ce legs monumental pour souligner ses 15 années d'engagement à incarner Montréal, une véritable métropole culturelle! » - Elizabeth-Ann Doyle, cofondatrice, directrice Générale et artistique, MU


À propos de la murale Façades : Fenêtres sur ma ville

La murale Façades reprend un élément du centre-ville comme motif pour le déploiement d'une explosion de couleurs sur fond bleu ciel. La murale met l'accent sur la dynamique des formes pour évoquer le dynamisme de la ville, sa culture, les idées qui y foisonnent. La façade de pierre, représentative d'une époque où Montréal se construisait dans la modernité, est reproduite en trompe-l’œil mais à une autre échelle. À ceci s'ajoute le fond bleu et les formes colorées qui sont représentatives du travail artistique de l'artiste et qui contiennent des images rappelant des icônes du Montréal historique. Ces formes colorées et bigarrées représentent la diversité des idées. Inspiré par la tradition philosophique occidentale, des éléments forts se mettent en opposition dans l'œuvre. L'aspect hétéroclite des formes, certaines reconnaissables, d'autres clairement abstraites, est une façon d'évoquer la complexité du monde. Notre rapport à cette complexité et notre besoin de comprendre nous amènent à apprécier ces agencements artistiques chaotiques. La murale se déploie comme un graphisme ostentatoire et propose de voir le monde autrement, de voir à travers les façades. La couleur et l'ouverture de sens de la murale permettront à cette œuvre une interprétation variée, mais toujours personnelle. La murale est pensée en deux parties, le mur étant visible depuis la rue Sainte-Catherine. Une partie, visible depuis le Square Dorchester, présente un édifice de style néo-classique. Depuis la rue Sainte-Catherine, on peut voir une reproduction en trompe-l’œil de l'édifice moderne, où se trouve la murale. Dans les deux cas, on voit l'édifice comme une façade à une autre échelle, ce qui surprend autant que la profusion de couleurs. Cette murale est une bonne représentation de ce qu'est ce centre urbain multiculturel, ancré dans le passé, branché sur le présent et projeté sur l'avenir.


À propos de Tourisme Montréal

Tourisme Montréal est un organisme privé sans but lucratif qui œuvre depuis 100 ans à faire la promotion de la métropole parmi les destinations de calibre international auprès des différents marchés du tourisme d’agrément et d’affaires. Fédérant près de 1000 entreprises œuvrant directement ou indirectement dans l’industrie du tourisme, Tourisme Montréal joue un rôle prépondérant dans la gestion et le développement de l’offre touristique montréalaise, ce qui l’amène à se prononcer sur les enjeux du développement économique, urbain et culturel de la métropole. Pour plus d’information, visitez le site mtl.org.


À propos de MU

MU est un organisme de bienfaisance qui transforme l’espace public montréalais en réalisant des murales ancrées dans les communautés. Le cœur de sa démarche : créer des murales pour voir et vivre l’art au quotidien, pour déclencher une transformation sociale et pour léguer, à Montréal, un musée à ciel ouvert. Depuis 15 ans, MU a réalisé plus de 150 murales d’envergure et pérennes dans 18 quartiers de la ville, en plus de mettre en œuvre un important volet éducatif. L’organisme est notamment reconnu pour sa collection Bâtisseurs culturels montréalais dont fait partie la murale emblématique en hommage à Leonard Cohen qui surplombe le centre-ville de Montréal. MU a été récompensé par le 34e Grand-Prix du Conseil des arts de Montréal, soulignant sa vision artistique et sociale novatrice et le legs culturel de ses murales aux communautés montréalaises. Pour plus d’information, visitez le site mumtl.org.


À propos de Rafael Sottolichio

Rafael Sottolichio est un peintre montréalais d’origine chilienne. Après des études universitaires à Santiago et à Montréal, il pratique la peinture professionnellement depuis 1996. Son travail est d’image et de représentation qui manifeste un jeu entre les différentes surfaces des compositions. Majoritairement figuratif, le travail de peinture crée des liens d’opposition entre des zones figurative et un travail de matière, de texture, d’abstraction. Les toiles et les murales sont toujours liées à une réflexion, à des considérations conceptuelles auxquelles l’image répond. C’est grâce aux outils qu’offrent la représentation, la narration, que l’artiste joue avec ces idées. Ces réflexions, ces concepts sont donc issus d’un « dialogue » entre les idées de la philosophie et le processus de réalisation. Les thèmes explorés au cours des dernières années sont l’identité, le rapport de l’individu à l’espace public, la violence des rapports humains et plus récemment les problématiques reliées à l’immigration et le rapport au territoire. Pour plus d’informations, visitez le site rafaelsottolichio.com.

Twitter

Nominations

NOMINATIONS SEMAINE DU 29 NOVEMBRE 2021

  • Les Éditions Hôtelia inc. - Marjolaine de Sa
  • Groupe WestJet - Harry Taylor
Voir toutes les nominations