Les dernières tendances qui marquent l’industrie de l’événementiel

· · Commenter

Après des mois de digitalisation intensive, les événements sont de retour en présentiel ! Que restera-t-il des innovations qui leur ont permis de se réinventer en pleine crise sanitaire? Et quelles tendances marqueront cette reprise ?

La pandémie a mis en valeur l’importance et la force du présentiel pour les relations et le lien humain, mais en a-t-on pour autant terminé avec le distanciel ? Plusieurs s’accordent pour dire que non et que l’avenir des événements passera par l’hybridation, un subtil mélange entre présentiel et numérique. Cette formule regroupe plusieurs avantages : une audience plus large, la personnalisation de l’expérience du participant, la collecte de données, la fidélisation et une empreinte carbone réduite. L’enjeu est d’adapter l’expérience et la proposition de valeur pour chaque format et chaque audience.

Crédit photo : fugustructures

Des technologies en constante évolution pour continuer d'offrir des expériences toujours plus engageantes et immersives, que ce soit à travers les réalités virtuelles, augmentées ou mixtes ou encore le métavers qui se dessine à l’horizon. Par ailleurs, l’intelligence artificielle est de plus en plus mise à contribution dans l'organisation et l'analyse d'événements.

Des événements plus expérientiels, plus créatifs et plus immersifs pour impliquer pleinement les participants et développer leur niveau d’engagement. Soit par la création d’espaces inédits à forte dimension narrative, capables de surprendre le public et de susciter de l’émotion, soit en s’appuyant sur la technologie comme moyen d’immerger les participants.

« Il n'y a plus de spectateur. Le spectateur devient plutôt une partie de la pièce.» affirme Mario Lacampo, directeur créatif et PDG de Exhibition Hub, entreprise responsable de la conservation et de la production de nombreuses expositions telles que l'expérience immersive Klimt.

Crédits photo : Julien Tromeur on Unsplash

Des événements à échelle réduite « micro-événement » gagnent en popularité aussi bien pour des raisons de sécurité sanitaire, que de coûts et de facilité d’organisation et de gestion. Ils ouvrent également la possibilité d'utiliser des espaces événementiels plus uniques et plus attrayants pour les participants.

« En Grande-Bretagne, par exemple, leur nombre a augmenté de près de 400 % entre 2014 et 2018, selon la plateforme Eventbrite. Le Québec n’échappe pas à cette tendance. Plusieurs événements ont vu le jour au cours des dernières années tels que le Mile Ex End, Santa Teresa, SOIR ou le LVL UP», écrivait la Chaire de tourisme Transat.

L'éco-responsabilité devient une préoccupation importante. De plus en plus d’entreprises s'engagent à réduire leur impact sur l'environnement  et la durabilité devient un élément central dans l’organisation de leurs évènements.

Lors de la Conférence des Nations Unies sur le changement climatique (COP26) tenu à Glasgow en novembre 2021, les leaders de l'industrie des événements d'affaires ont présenté un engagement de l’industrie pour la tenue d’événements net zéro carbone d’ici 2050, au plus tard. Avant la fin de 2023, ils devront publier la trajectoire de leur organisation pour y arriver, avec un objectif intermédiaire conforme à l'exigence de l'Accord de Paris de réduire les émissions mondiales de gaz à effet de serre de 50 % d'ici 2030.

Crédit photo : 3e60

La gestion des risques liés à la Covid-19 continuera d'influencer l'organisation des événements pour un certain temps. Cela comprend le suivi des directives sanitaires locales qui est la préoccupation la plus importante en matière de sélection de lieu, les technologies sans contact, les mesures de sécurité pendant l'évènement, etc.

La planification hautement agile devient une référence dans l’industrie pour faire face aux imprévus et concevoir des plans flexibles à long terme : à coups de reports, d’annulation ou de changement de format abrupt du présentiel vers le digital, la pandémie a poussé les organisateurs d’événements à développer beaucoup d’adaptabilité. Prévoir des plans d’urgence et des plans B, revoir les conditions d’annulation dans les contrats avec les fournisseurs sont des réflexes qui risquent de perdurer un certain temps.

L'industrie de l'événementiel a démontré une grande résilience et a entrepris des changements rapides durant la pandémie. Un retour « à la normale » l’aide à retrouver ses marques avec une connaissance et une expérience approfondies.

Siham Jamaa
Spécialiste en veille et intelligence de marché en tourisme

Crédit photo : Siham Jamaa

Sources :


À lire aussi:

Twitter

Nominations

NOMINATIONS SEMAINE DU 28 NOVEMBRE 2022

  • Littoral - Hôtel & Spa - Myriam L'Heureux
  • Hôtel HONEYROSE, Montréal, a Tribute Portfolio Hotel – Steve Lavergne
  • Tourisme Côte-Nord - Joannie Francoeur-Côté
  • CA Tourisme d’Affaires Québec – Pierre-Luc Dancause
  • Double Tree par Hilton Montréal - Daniel Hamelin
  • Double Tree par Hilton Montréal - Patrick Bourbonnière
  • Auberge Godefroy - Francine Bouffard
  • Ripplecove Hôtel & Spa - Simon Ratté-Dignard

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations