Encourager l’économie locale par la réservation en direct, par Eve Paré

Hébergement, Marketing · · Commenter

Pour cette édition du TourismExpress - Édition HÔTEL, nous avons choisi de parler de réservation en direct. Depuis bon nombre d’années, la puissance de marché des deux géants de la réservation en ligne ne cesse de s’accroitre. Aucun hôtelier n’a les moyens de se passer d’eux, ce qui les incite à dicter toutes leurs conditions.

On connaissait bien les clauses de parité tarifaire qui contraignent l’hôtelier à offrir le même prix aux clients qui réservent directement qu’à ceux qui le font via une plateforme de réservation. Les hôteliers ont rivalisé d’ingéniosité pour tenter de faire affaire directement avec le client : meilleures conditions d’annulation, heures de départ flexibles et d’autres petits avantages. Or, même ces éléments de différenciation leur ont échappé, car les contrats ont été modifiés afin d’assurer aussi une parité des politiques et conditions offertes.

Les agences en ligne trouvent leur principale raison d’être sur les marchés étrangers, là où les hôteliers pourraient difficilement percés le marché autrement. Il n’y a toutefois aucune raison pour que les Québécois ne réservent pas leurs séjours directement auprès de l’hôtelier et ainsi lui permettre de conserver l’équivalent des généreuses commissions.

Le discours concernant l’achat local comme moyen de relancer notre économie résonne plus que jamais auprès des consommateurs. En cette période de transformations sociales et économiques profondes, nous avons collectivement une opportunité inespérée de convaincre nos parents, nos amis et nos collègues de réserver directement. Or, au cours des prochaines semaines, vous verrez diverses initiatives, menées par les associations hôtelières. Nous déploierons d’importants efforts pour faire comprendre que bien qu’il soit possible de comparer les prix sur les moteurs de réservations, nous devons réserver directement auprès de l’hôtelier.

Pour que l’opération soit une réussite, il vous appartient, chers amis hôteliers, de vous assurer que vos prix affichés sur les plateformes correspondent en tout temps aux prix de votre propre site Internet. Pour ceux et celles qui n’auraient pas encore de site transactionnel et qui reposent entièrement sur les agences en ligne pour leur distribution, sachez que plusieurs entreprises peuvent vous accompagner dans la transition vers l’économie numérique et que vous en sortirez assurément gagnant !

En terminant, je voulais vous reparler du Projet Ananas qui entre cette semaine dans sa seconde phase. Comme les Montréalais commencent progressivement à se déconfiner, nous avons demandé aux membres des Clefs d’Or de nous présenter les trouvailles de leurs propres quartiers. Suivez-nous sur Instagram (Projet Ananas) ou sur la page Facebook de l’AHGM pour découvrir les nouvelles capsules!

Ce fabuleux projet n’aurait jamais pu voir le jour sans la généreuse contribution de nos partenaires : Caserne, pour l’idée originale, la conception et la production des capsules, KFFEIN, pour la mise en marche du site Internet, Keren Penny, pour la traduction et finalement Olivier Lapierre, pour les relations médias nous permettant ainsi de faire connaître au plus grand nombre les facettes de l’hôtellerie. Je les remercie chaleureusement. 

Comme ils disent : Stay tuned!

Eve Paré
Présidente-directrice générale


Fondée en 1949, l'Association des hôtels du Grand Montréal (AHGM) regroupe une centaine d'établissements de trois étoiles et plus situés principalement dans la région métropolitaine. Elle joue un rôle essentiel de catalyseur et de représentation des intérêts de ses membres, qui sont indispensables à la croissance et au développement de l'activité touristique et économique. Elle mobilise, informe et appuie ses membres en faisant la promotion des pratiques répondant aux critères d'excellence parmi les plus élevés au monde.

Lire aussi:

Twitter

Nominations

NOMINATIONS DES 7 DERNIERS JOURS + SEMAINE DU 12 OCTOBRE 2020

  • Grand Marché de Québec - Jean-Paul Desjardins
  • Bel Air Tremblant Resort & Résidences - Pascal Djalane, Ryo Fujita et Chanel Beauséjour
  • Association québécoise des spas (AQS) - José Garceau
  • Association québécoise des spas (AQS) - Lyne Voyer

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations