Une vision stratégique et un plan de développement touristique pour la région de Québec d'ici 2021

Associations, Marketing · · Commenter

L’Office du tourisme de Québec (OTQ) a présenté le nouveau Plan stratégique de destination 2017-2021 de la région de Québec à l’industrie touristique régionale, en marge de l’assemblée annuelle de ses membres. Plus de 21 000 personnes ont été consultées pour la réalisation de ce plan qui met le visiteur au cœur des stratégies.

Ce plan présente les grands enjeux auxquels aura à faire face l’industrie touristique régionale dans les prochaines années :

  1. Articulation de l’industrie touristique, de la communauté d’affaires et des politiques autour des priorités régionales
  2. Adéquation entre les ressources mises à disposition et le plan de destination
  3. Exploitation novatrice des particularités de la destination (francophonie, UNESCO, art de vivre)
  4. Positionnement touristique clair et image de marque distinctive
  5. Augmentation de la fréquentation des attraits touristiques
  6. Nouvelles parts de marché en basse saison
  7. Renforcement d’une offre d’événements cohérente
  8. Stratégies de commercialisation performantes et innovantes
  9. Accessibilité de la région de Québec et de ses attraits

VISION

La vision stratégique est la suivante : « Que Québec soit la Capitale et le porte-étendard de la francophonie en Amérique du Nord ». Québec, l’accent d’Amérique s’affirme et invite les visiteurs du monde entier à vivre une expérience mémorable ».

Positionnement de la région de Québec authentique, distinctif et international

  1. Positionnement fort sur le leadership francophone de Québec
  2. La priorité accordée à Québec, capitale culturelle
  3. L’exploitation optimale et sans précédent de la marque patrimoine mondial

Les cinq principales orientations stratégiques du plan de destination 2017-2021 sont :

  1. Offrir au visiteur une expérience immersive mémorable (convivialité de la rencontre entre le visiteur et le citoyen, authenticité et bonification de l’expérience à destination);
  2. Faire de Québec une capitale culturelle au rayonnement international (affirmation du point d’ancrage de la francophonie à Québec en Amérique du Nord, développement exemplaire du patrimoine, valorisation des traditions festives, gourmandes et de bien-être);
  3. Poursuivre le développement des expériences Neige, Nature et Aventure, Fleuve et Croisières;
  4. Renforcer la synergie au sein de l’industrie touristique (gouvernance qui mobilise autour des priorités régionales, priorisation de projets structurants et hautement concurrentiels, optimisation des investissements publics et privés);
  5. Accroître la compétitivité des entreprises touristiques (accompagnement stratégique, développement de stratégies collectives de commercialisation performantes et choix de marchés et clientèles à haut retour sur l’investissement).

OBJECTIFS

L’objectif est d’augmenter de 12,6 % le nombre de touristes à Québec et de chambres vendues dans les hôtels d’ici 2021, en plus d’augmenter de 27,4 % les dépenses touristiques et finalement, accroître de 18,1 % le nombre de touristes provenant de l’extérieur du Canada.

« Il s’agit d’une vision mobilisatrice qui mise sur notre caractère francophone et qui correspond à la perception des visiteurs internationaux, a mentionné le maire de Québec, M. Régis Labeaume. Les acteurs de l’industrie touristique sont les artisans de ce plan stratégique de destination. La Ville de Québec jouera pleinement son rôle, notamment en mettant en place un comité interservices pour favoriser la concertation des expertises qui œuvrent au développement touristique de la capitale. »

Ce plan stratégique, initié et coordonné par l’Office du tourisme de Québec pendant plus d’une année, est rendu possible grâce à la contribution exceptionnelle des clients visiteurs, des membres et des partenaires de l’industrie touristique régionale. Plus de 21 000 personnes ont été interrogées. Des consultants, des universitaires et des experts ont ajouté leur voix à travers des mandats spécifiques qui ont exploré divers volets de la réalité de notre destination. Par exemple, la composante francophone de notre offre touristique, la promotion et les produits touristiques associés au patrimoine mondial de l’UNESCO ont été étudiés.

« Au terme de la période couverte par le plan, l’industrie aura fait progresser la destination par une qualité accrue de l’expérience touristique offerte au visiteur pour une meilleure fréquentation et davantage de retombées touristiques. Cette planification stratégique est une activité importante pour la région de Québec, car elle assure la cohérence des décisions et permet d’anticiper certains aspects de l’évolution de notre environnement auxquels nous aurons collectivement à nous adapter. Elle exigera aussi de la persévérance et une mobilisation sans faille de l’ensemble des acteurs pour que soient atteints les objectifs fixés », s’est exprimé M. Jean-François Côté, président du conseil de l’OTQ.

Ce qui compte réellement pour le directeur de l’OTQ, M. André Roy, « c’est que le plan stratégique de destination 2017-2021 place les besoins et attentes du visiteur au centre de la réflexion. Nous croyons en la force de notre industrie touristique régionale et tous constatent l’impact significatif de notre industrie sur le PIB régional, permettant à la destination de se développer et de se faire connaître à l’international ».

Enfin, les marchés géographiques cibles qui ont été choisis sur la base de critères rigoureux (volumes de touristes actuels et projetés, tendances de la croissance, notoriété, intérêts des clientèles, accessibilité, concurrence et étalement des saisons touristiques) sont principalement le Québec, l’Ontario, l’Atlantique Centre (état de New York) et la Nouvelle-Angleterre (état du Massachusetts) du côté américain. Les autres marchés visés sont la Californie, le Midwest américain (Illinois), le Mexique, la France, l’Allemagne, le Royaume-Uni et la Chine.

Avec cette nouvelle planification stratégique pour 2017-2021, la région de Québec est appelée à devenir davantage une destination touristique qui s’adapte à son environnement, s’outille pour relever les nouveaux défis et renforcer sa compétitivité face aux destinations concurrentes.

Toute la documentation est disponible à : Assemblée générale annuelle 2017 et plan stratégique de destination 2017-2021

Source: Office du tourisme de Québec 

Twitter

Nominations

Hôtel et Centre de Villégiature du Lac Carling

M. Marc Dériger, directeur général est heureux d’annoncer les nominations suivantes:

Guy Déom au poste de directeur des ventes. M. Déom est en poste depuis le mois d’avril dernier. Il possède une solide expérience en vente et commercialisation de forfaits hôteliers en plus d’une expertise en tourisme d’affaires et gestion d’événements. Il a auparavant été chargé de comptes chez Misa Tours International, gestionnaire de Voyages AML et délégué commercial pour Croisières AML. Son expérience sur le marché corporatif et les réseaux de distribution sont un atout pour l’hôtel.

Justin Charrette, nouveau chef exécutif à l’Hôtel du Lac Carling, en poste depuis le 1er août. Justin Charrette, originaire de l’Outaouais, a complété ses études à l’école hôtelière Relais de la Lièvre et Seigneurie puis a travaillé au Fairmont Château Montebello de 2014 à 2017, avec un passage en France à l’été 2016 afin d’approfondir ses connaissances et élargir ses horizons. Justin est un vrai passionné de cuisine et est prêt à relever le nouveau défi que lui offre l’Hôtel du Lac Carling tel que créer de nouveaux menus avec principalement des produits du terroir et offrir une grande variété de plats savoureux et santé.»

Voir toutes les nominations