Un nouveau sommet pour Mont-Tremblant

Tourisme d'affaires · · Commenter

Il y a près de 25 ans, Intrawest jetait son dévolu sur Mont-Tremblant pour en faire la destination de ski numéro un du nord-est américain. C'est fait. Aujourd'hui, la ville vise d'autres sommets. Cinquième destination en importance au Québec pour ce qui est des congrès et des événements selon le dernier palmarès Les Affaires (septembre 2015), Mont-Tremblant cible le troisième rang, derrière Montréal et Québec.

La ville pourrait d'ailleurs avoir déjà atteint son objectif : c'est la troisième destination favorite des congressistes. Selon un sondage mené par l'Association de villégiature de Tremblant (AVT) auprès des 13 établissements hôteliers de la destination, la ville a accueilli plus de 300 événements de 50 nuitées et plus en 2016. Elle surpasserait désormais Laval et Gatineau, qui occupent respectivement le quatrième et le troisième rang au dernier classement Les Affaires.

«Viser cette troisième position était audacieux de notre part, mais tout à fait réaliste. La destination offre plus de 1 900 unités d'hébergement, une trentaine de restaurants, plus de 60 000 pi2 d'espaces de réunions, une foule d'attractions quatre saisons pour des activités de consolidation, y compris un casino. Bref, nous avons tout sur place pour briller dans le top 3», soulève Pierre Bertrand, directeur général de l'AVT.

Cet objectif constitue l'aboutissement d'un travail de longue haleine entamé par l'AVT il y a cinq ans. «On ne veut plus jamais revivre une situation comme celle de 2008, année où notre destination a vécu une stagnation de clientèle sans précédent. C'est la raison pour laquelle on a misé sur le développement du marché des congrès, des groupes et des événements», explique M. Bertrand. Le déploiement de l'aéroport, une meilleure collaboration entre les hôteliers membres de l'AVT et la mise en place de campagnes de promotion annuelles de plus de 250 000 $ pour développer le marché des affaires de Montréal, de Toronto et de New York contribuent au nouveau positionnement de Mont-Tremblant.

Qui est la clientèle d'affaires qui débarque à Mont-Tremblant ? Certes, la clientèle sportive compte pour beaucoup. La ville est une destination de ski, après tout. Toutefois, ce sont principalement des entreprises privées qui représentent plus de 70 % des visiteurs pour les congrès et les événements, précise M. Bertrand. Les firmes financières et pharmaceutiques, le secteur des ressources naturelles, le milieu juridique et le commerce de détail figurent au nombre des entreprises charmées par la destination de villégiature.

Mont-Tremblant peut aussi compter sur un important volet événementiel pour expliquer la hausse de ses parts du marché d'affaires. «En 2016, nos quatre événements majeurs, le 24H Tremblant, l'Ironman, le demi-Ironman et le Wanderlust, se sont traduits par 18 676 nuitées», souligne M. Bertrand. Et l'Ironman ainsi que le Wanderlust ont une saveur internationale, ajoute-t-il.

Lire l'article complet

Source: Les Affaires

Twitter

Nominations

Corporation plein air Manicougan/Jardins des glaciers

La Corporation plein air Manicouagan souhaite annoncer la nomination de Patrick Pelletier au poste de directeur des opérations du développement après 4 saisons à la barre des opérations à titre de coordonnateur. « Monsieur Pelletier a su relever chacun des défis  tant au niveau des opérations que de la gestion administrative des actifs de la CPAM », témoigne le président de la Corporation plein air Manicouagan.

« Les connaissances dans tous les domaines, avec du vouloir, ça s’apprend, mais la passion, tu l’as ou tu l’as pas. Patrick a la passion pour sa région. Je suis privilégiée de travailler à ses côtés. Les quatre dernières années ont été remplies de défis à tous les niveaux et ensemble, on a grandi dans cette aventure. Cette nomination est la suite logique d’un travail acharné », souligne Mme Renée Dumas, directrice générale. 

Voir toutes les nominations