Un nouveau sommet pour Mont-Tremblant

Tourisme d'affaires · · Commenter

Il y a près de 25 ans, Intrawest jetait son dévolu sur Mont-Tremblant pour en faire la destination de ski numéro un du nord-est américain. C'est fait. Aujourd'hui, la ville vise d'autres sommets. Cinquième destination en importance au Québec pour ce qui est des congrès et des événements selon le dernier palmarès Les Affaires (septembre 2015), Mont-Tremblant cible le troisième rang, derrière Montréal et Québec.

La ville pourrait d'ailleurs avoir déjà atteint son objectif : c'est la troisième destination favorite des congressistes. Selon un sondage mené par l'Association de villégiature de Tremblant (AVT) auprès des 13 établissements hôteliers de la destination, la ville a accueilli plus de 300 événements de 50 nuitées et plus en 2016. Elle surpasserait désormais Laval et Gatineau, qui occupent respectivement le quatrième et le troisième rang au dernier classement Les Affaires.

«Viser cette troisième position était audacieux de notre part, mais tout à fait réaliste. La destination offre plus de 1 900 unités d'hébergement, une trentaine de restaurants, plus de 60 000 pi2 d'espaces de réunions, une foule d'attractions quatre saisons pour des activités de consolidation, y compris un casino. Bref, nous avons tout sur place pour briller dans le top 3», soulève Pierre Bertrand, directeur général de l'AVT.

Cet objectif constitue l'aboutissement d'un travail de longue haleine entamé par l'AVT il y a cinq ans. «On ne veut plus jamais revivre une situation comme celle de 2008, année où notre destination a vécu une stagnation de clientèle sans précédent. C'est la raison pour laquelle on a misé sur le développement du marché des congrès, des groupes et des événements», explique M. Bertrand. Le déploiement de l'aéroport, une meilleure collaboration entre les hôteliers membres de l'AVT et la mise en place de campagnes de promotion annuelles de plus de 250 000 $ pour développer le marché des affaires de Montréal, de Toronto et de New York contribuent au nouveau positionnement de Mont-Tremblant.

Qui est la clientèle d'affaires qui débarque à Mont-Tremblant ? Certes, la clientèle sportive compte pour beaucoup. La ville est une destination de ski, après tout. Toutefois, ce sont principalement des entreprises privées qui représentent plus de 70 % des visiteurs pour les congrès et les événements, précise M. Bertrand. Les firmes financières et pharmaceutiques, le secteur des ressources naturelles, le milieu juridique et le commerce de détail figurent au nombre des entreprises charmées par la destination de villégiature.

Mont-Tremblant peut aussi compter sur un important volet événementiel pour expliquer la hausse de ses parts du marché d'affaires. «En 2016, nos quatre événements majeurs, le 24H Tremblant, l'Ironman, le demi-Ironman et le Wanderlust, se sont traduits par 18 676 nuitées», souligne M. Bertrand. Et l'Ironman ainsi que le Wanderlust ont une saveur internationale, ajoute-t-il.

Lire l'article complet

Source: Les Affaires

Twitter

Nominations

Association hôtelière de la région de Québec

L’Association hôtelière de la région de Québec (AHRQ) est fière d’annoncer l’embauche de Marjolaine de Sa à titre de directrice générale
 
«Marjolaine possède une longue et forte expérience dans le domaine de l’hôtellerie,» explique madame Michelle Doré, présidente de l’AHRQ. «Nous sommes convaincus que nous avons choisi la meilleure personne pour ce poste important et crucial pour notre industrie. Elle connaît les ventes, le marketing, les communications, le service à la clientèle… Tous les aspects essentiels de notre domaine. Bienvenue Marjolaine!» 
 
Madame de Sa travaille depuis plus de 17 ans dans le domaine de l’hôtellerie et du tourisme. Son mandat le plus récent fut celui de superviser les aspects marketing et communicationnels des nouvelles installations du Village Vacances Valcartier. Elle possède aussi une solide capacité à s’exprimer publiquement pour représenter les intérêts des membres et de tous les joueurs du domaine hôtelier. 
 
«Ce poste est un nouveau défi que j’accepte avec humilité et un grand désir de satisfaire,» explique madame Marjolaine de Sa. «L’industrie hôtelière de Québec est un moteur économique crucial de la capitale et j’entends m’assurer qu’elle occupe la place qui lui revient, avec l’aide du conseil 
d’administration et des membres.» 
 
L’arrivée de madame de Sa fait suite au départ de Natasha Desbiens. Nous lui souhaitons bon succès dans ses nouveaux défis professionnels. 

Source: AHRQ 


À propos de l’AHRQ 

L’Association hôtelière de la région de Québec (AHRQ) regroupe 115 établissements hôteliers et 50 membres affiliés situés sur le territoire de la région de Québec et de la Rive-Sud. Les membres de l’Association hôtelière de Québec offrent plus de 12000 chambres et emploient 6000 personnes dans leurs différents établissements. L’AHRQ a été fondée en 1965 et représente 95 % des hôtels de Québec. 

Voir toutes les nominations