Trois-Rivières: Un été exceptionnel

Associations · · Commenter

L’équipe du tourisme chez Innovation et Développement économique Trois-Rivières (IDE Trois-Rivières) a dévoilé son bilan de fin de saison touristique mardi dernier. L’été 2017 aura été marqué par des foules record dans les événements, d’achalandages en hausse pour les attraits de la ville et d’un rayonnement sans précédent de Trois-Rivières à travers le Québec.

DES ACHALANDAGES RECORD

Tout au long de l’été, les hôteliers, les musées, les événements et les restaurateurs ont connu des fréquentations en hausse, voire même record dans certains cas.

Les grands événements sont en hausse :

  • Amphithéâtre Cogeco : 13 %
  • Festivoix : 15 %
  • Grand Prix de Trois-Rivières : 7 %

« Ce sont des événements qui attirent énormément de touristes de l’extérieur de la province. 44 % des festivaliers du Festivoix proviennent de l’extérieur de la Mauricie, alors qu’on parle de 69 % pour le spectacle du Cirque du Soleil et 52 % pour l’ensemble des spectacles à l’Amphithéâtre Cogeco. C’est un effet domino; ces gens couchent ici, mangent ici, visitent la ville et ses attraits. Tout le monde en sort gagnant », souligne le coordonnateur au tourisme chez IDE Trois-Rivières, Daniel Rioux.

L’organisation tient à souligner l’événement des Grands Voiliers qui a transformé le parc portuaire à la mi-juillet en festival nautique. En collaboration avec plusieurs partenaires, IDE Trois-Rivières a coordonné cette activité qui a su attirer plus de 15 000 visiteurs, dont une grande partie de l’extérieur de la Mauricie.

Du côté du Bureau d’information touristique, un excellent bilan est dressé. Les ventes de cartes musées ont haussé de 10 % et les gens ont été plus nombreux à embarquer à bord de l’autobus touristique, une augmentation de 40 %.

« En complément au Bureau d’information touristique, nous avons ouvert la Gare maritime à quelques reprises durant l’été, en plus d’offrir le service de brigade urbaine. Ce sont des points de contact qui permettent de bonifier l’expérience du touriste. Plus de 18 000 visiteurs ont eu recours à ces points de services, dont 81 % proviennent de l’extérieur de la Mauricie. Les chiffres ne mentent pas : Trois-Rivières est définitivement devenu une destination prisée des Québécois », ajoute M. Rioux.

Le site Web du tourisme a également ressenti la vague de curiosité grandissante pour Trois-Rivières, enregistrant une hausse de 52 % par rapport à la même période l’an dernier.

TROIS-RIVIÈRES RAYONNE À TRAVERS LE QUÉBEC

L’opération de relations de presse d’IDE Trois-Rivières, lancée au début de la saison, a porté fruit. Plusieurs médias de masse ont été séduits par Trois-Rivières, ce qui a permis à la destination d’être citée à plusieurs reprises dans les endroits à découvrir.

La porte-parole du tourisme, l’actrice Christine Beaulieu, a également contribué au rayonnement de Trois-Rivières dans plusieurs émissions à grande écoute. Elle a d’ailleurs déjà confirmé qu’elle continue son mandat de porte-parole avec l’organisation.

Source : IDE Trois-Rivières


À propos du tourisme à Trois-Rivières

Selon les dernières données de Statistiques Canada, l’industrie touristique a généré en 2015 des retombées économiques de 220,6 M$ en plus de générer 4 412 emplois directs et indirects. 2,1 M de personnes ont visité la ville (distance de 40 km et plus).

Twitter

Nominations

Bruno Leclaire nommé chef de la direction des systèmes d'information de Transat

Transat annonce la nomination de Bruno Leclaire au poste de chef de la direction des systèmes d'information (DSI) et des solutions numériques, avec effet le 1er novembre. M. Leclaire succèdera à Michel Bellefeuille, qui occupait cette fonction depuis huit ans et qui prendra une retraite active le 31 décembre prochain.

Bruno Leclaire s'est joint à Transat en 2015 en tant que vice-président, Commerce électronique et chef, Solutions numériques. À ce titre, il est en charge de la stratégie numérique de Transat, y compris la distribution en ligne B2C, la gestion de la relation client (CRM), le marketing en ligne et la mobilité. Le cumul de ses fonctions actuelles et de ses nouvelles responsabilités à la DSI amènera M. Leclaire à piloter l'ensemble des grands projets technologiques de la Société.

Après avoir co-fondé Jobboom en 2000, Bruno Leclaire a occupé divers postes de direction, notamment chez Transcontinental et Québecor Média, ce qui lui a permis de développer une vaste expérience en technologies numériques et en commerce électronique.

M. Leclaire détient un baccalauréat en technologie de l'information à l'Université de Sherbrooke.

Voir toutes les nominations