Transport aérien en région: Les billets d'avion 55% plus chers au Québec

Transports · · Commenter

Le coût du billet d’avion pour un vol régional est 55% plus élevé au Québec que dans les autres provinces canadiennes. Tel est le principal constat d’une étude comparative réalisée à l’initiative de l’Union des municipalités du Québec (UMQ).  

En effet, le coût moyen d’un billet d’avion se chiffre à 1,20$ par mille nautique au Québec, comparativement à 0,77$ par mille nautique ailleurs au pays. Cette situation contribue à ce que les gens utilisent trois fois moins le transport aérien au Québec qu’ailleurs au Canada. 

« Les aéroports doivent être considérés comme des outils indispensables de développement économique pour les régions. Dès lors, il est essentiel de maintenir les billets d’avion à un prix compétitif pour favoriser une plus grande utilisation de ce mode de transport, tant par les Québécois que par les touristes étrangers », a expliqué le président de l’UMQ et maire de Sherbrooke, monsieur Bernard Sévigny. 

L’étude identifie la situation quasi-monopolistique qui règne dans l’industrie aérienne au Québec comme cause première de ce phénomène. En effet, 67% des destinations régionales analysées sont desservies par une seule compagnie aérienne, comparativement à 33% ailleurs au Canada. Également, l’étude note que les aéroports québécois imposent des frais d’atterrissage et de terminal plus élevés aux transporteurs aériens, qui se répercutent nécessairement sur les voyageurs. 

« Outre l’impact de la faible concurrence dans l’offre de transport aérien en région, les besoins financiers des aéroports régionaux minent également la compétitivité des prix et limitent le potentiel de ces infrastructures en tant que moteurs de développement économique. Nous rendrons d’ailleurs publics prochainement les résultats d’une seconde étude portant sur les besoins en immobilisations des 136 aéroports québécois », a souligné pour sa part monsieur Daniel Côté, maire de Gaspé et président du Comité sur les aéroports régionaux de l’UMQ. 

L’étude comparative sur les coûts des billets d’avion est disponible sur le site Web de l’Union

Rappelons que cette initiative s’inscrit dans la volonté du président de l’UMQ d’élaborer un plan économique pour les régions et fait suite à la Conférence municipale sur l’avenir du transport aérien en région, tenue à Lévis le 1er décembre dernier. 

LA VOIX DES GOUVERNEMENTS DE PROXIMITÉ

Depuis sa fondation en 1919, l’UMQ représente les municipalités de toutes tailles dans toutes les régions du Québec. Sa mission est d’exercer, à l’échelle nationale, un leadership pour des gouvernements de proximité efficaces et autonomes et de valoriser le rôle fondamental des élues et élus municipaux. Ses membres, qui représentent plus de 80 % de la population et du territoire du Québec, sont regroupés en caucus d’affinité: municipalités locales, municipalités de centralité, cités régionales, grandes villes et municipalités de la Métropole. 

Source : Union des municipalités du Québec

Twitter

Nominations

Corporation plein air Manicougan/Jardins des glaciers

La Corporation plein air Manicouagan souhaite annoncer la nomination de Patrick Pelletier au poste de directeur des opérations du développement après 4 saisons à la barre des opérations à titre de coordonnateur. « Monsieur Pelletier a su relever chacun des défis  tant au niveau des opérations que de la gestion administrative des actifs de la CPAM », témoigne le président de la Corporation plein air Manicouagan.

« Les connaissances dans tous les domaines, avec du vouloir, ça s’apprend, mais la passion, tu l’as ou tu l’as pas. Patrick a la passion pour sa région. Je suis privilégiée de travailler à ses côtés. Les quatre dernières années ont été remplies de défis à tous les niveaux et ensemble, on a grandi dans cette aventure. Cette nomination est la suite logique d’un travail acharné », souligne Mme Renée Dumas, directrice générale. 

Voir toutes les nominations