Tourisme international : le premier semestre 2017 affiche les meilleurs résultats jamais enregistrés depuis 2010

International · · Commenter

Au premier semestre 2017, les destinations à travers le monde ont accueilli 598 millions de touristes internationaux, soit 36 millions de plus par rapport à la même période en 2016. La croissance enregistrée entre janvier et juin 2017 (+6 %) est nettement supérieure à la tendance de ces dernières années, faisant de ce premier semestre le plus performant depuis 2010.

Selon le dernier Baromètre OMT du tourisme mondial, les chiffres communiqués par les destinations à travers le monde sur le nombre de visiteurs internationaux traduisent une forte demande de tourisme international au premier semestre 2017. À l’échelle mondiale, les arrivées de touristes internationaux (visiteurs qui passent la nuit) au premier semestre ont augmenté de 6 % par rapport à la même période l’an passé. Il s’agit de la plus forte croissance jamais enregistrée depuis 2010, avec une hausse largement supérieure à la tendance soutenue et constante de 4 %. Le nombre d’arrivées de touristes internationaux au premier semestre 2017 est le plus fort jamais enregistré en sept ans et demi.

Ce résultat s’explique par la forte croissance constatée dans de nombreuses destinations et la poursuite de la reprise dans celles qui avaient connu une baisse au cours des dernières années. Parmi les différentes régions de l’OMT, la croissance a été la plus soutenue au Moyen-Orient (+9 %), en Europe (+8 %) et en Afrique (+8 %), suivies de l’Asie et du Pacifique (+6 %) et des Amériques (+3 %).

Le premier semestre de l’année comptabilise généralement quelque 46 % du total annuel des arrivées de touristes internationaux, dans la mesure où le second semestre comprend trois jours de plus, mais aussi les mois de juillet et d’août, qui correspondent à la haute saison dans l’hémisphère nord.

« Le premier semestre 2017 affiche une forte croissance dans un marché du tourisme de plus en plus dynamique et résilient, notamment une forte reprise dans certaines destinations affectées l’an passé par des problèmes de sécurité », a déclaré le Secrétaire général de l’OMT, Taleb Rifai, à quelques jours de l’ouverture de la vingt-deuxième session de l’Assemblée générale de l’OMT, qui se tiendra à Chengdu (Chine) du 13 au 16 septembre 2017.

« Comme je l’ai expliqué dans mon article intitulé « Le tourisme n’est pas notre ennemi. C’est son expansion qu’il faut encadrer pour une croissance durable », les voyages internationaux favorisent l’emploi, la croissance économique et les possibilités de développement pour de nombreuses communautés à travers le monde. Mais cette source de prospérité doit être gérée efficacement, pour le bien des visiteurs et des communautés d’accueil. Nous célébrons cette année l’Année internationale du tourisme durable pour le développement pour rappeler aux destinations et aux voyageurs que nous devons agir pour favoriser un tourisme durable à même de protéger l’environnement, de préserver le patrimoine culturel des destinations et d’encourager le respect des communautés locales à travers le monde », a ajouté M. Rifai.

LES DESTINATIONS MÉDITERRANÉENNES, MOTEUR DE LA CROISSANCE

Les destinations méditerranéennes ont enregistré une croissance particulièrement forte au premier semestre 2017, comme en témoignent les résultats affichés par l’Europe du Sud et méditerranéenne (+12 %), l’Afrique du Nord (+16 %) et le Moyen-Orient (+9 %). Cette tendance s’explique par la bonne santé de nombreuses destinations de la région, combinée à une forte reprise dans certaines destinations qui avaient enregistré une baisse ces dernières années, comme la Turquie, l’Égypte et la Tunisie.

Par ailleurs, les arrivées de touristes internationaux au mois de juin ont augmenté de 8 % en Europe du Nord, de 6 % en Europe occidentale et de 4 % en Europe centrale et orientale. L’Afrique subsaharienne a vu quant à elle ses arrivées de touristes internationaux bondir de 4 %.

Ce résultat s’explique par la forte croissance constatée dans de nombreuses destinations et la poursuite de la reprise dans celles qui avaient connu une baisse au cours des dernières années. L’Asie du Sud (+12 %) a tiré la croissance en Asie et dans le Pacifique, suivie de l’Océanie (+8 %) et de l’Asie du Sud-Est (+7 %), tandis que l’Asie du Nord-Est affiche des résultats plus mitigés (+ 4%).

Dans la région des Amériques, la plupart des destinations ont maintenu leurs bons résultats. La croissance a été robuste en Amérique du Sud (+6 %), en Amérique centrale (+5 %) et dans les Caraïbes (+4 %). En Amérique du Nord (+2 %), les bons résultats enregistrés au Mexique et au Canada ont été partiellement compensés par une baisse des arrivées aux États-Unis, première destination de la région.

L’augmentation du nombre d’arrivées pendant la période a été soutenue par la forte demande des principaux marchés émetteurs. Le Canada, la Chine, la France, l’Espagne, la République de Corée, le Royaume-Uni et les États-Unis, en particulier, ont de nouveau signalé une forte croissance des dépenses effectuées par les marchés émetteurs. Ce premier semestre a également été marqué par une forte reprise de la demande du Brésil et de la Fédération de Russie, après quelques années de baisse de leurs dépenses à l’étranger.

LIENS UTILES

Baromètre OMT du tourisme mondial

Le tourisme n’est pas notre ennemi. C’est son expansion qu’il faut encadrer pour une croissance durable

Faits saillants OMT du tourisme

Twitter

Nominations

Corporation plein air Manicougan/Jardins des glaciers

La Corporation plein air Manicouagan souhaite annoncer la nomination de Patrick Pelletier au poste de directeur des opérations du développement après 4 saisons à la barre des opérations à titre de coordonnateur. « Monsieur Pelletier a su relever chacun des défis  tant au niveau des opérations que de la gestion administrative des actifs de la CPAM », témoigne le président de la Corporation plein air Manicouagan.

« Les connaissances dans tous les domaines, avec du vouloir, ça s’apprend, mais la passion, tu l’as ou tu l’as pas. Patrick a la passion pour sa région. Je suis privilégiée de travailler à ses côtés. Les quatre dernières années ont été remplies de défis à tous les niveaux et ensemble, on a grandi dans cette aventure. Cette nomination est la suite logique d’un travail acharné », souligne Mme Renée Dumas, directrice générale. 

Voir toutes les nominations