Tourisme Bas-Saint-Laurent, une saison hivernale 2016/2017 exceptionnelle...

Associations · · Commenter

La saison hivernale 2017 aura été la meilleure saison connue par les activités de la région depuis plusieurs années. L’enneigement hâtif en grande quantité, la température clémente et les campagnes de promotion ont été profitables pour le Bas-Saint-Laurent avec un achalandage de 5 % supérieur à l’an dernier.

Dès le début décembre, l’hiver s’est bien installé et les clubs de motoneige et les stations de ski ont commencé à préparer leurs pistes et sentiers. Les amateurs ont pu pratiquer leur sport avant et pendant le congé des Fêtes, ce qui est peu commun. Grâce à l’enneigement des mois de décembre et de janvier, les Québécois (74 % de la clientèle) ont pu parcourir les 1 800 kilomètres de sentiers de la région dès la mi-décembre, bénéficiant d’une qualité de sentiers exceptionnelle.  Ce sont plus de 17 semaines d’activité motoneige consécutives, soit 4 semaines de plus que l’an dernier, qui avait été une bonne saison également.

Selon les entreprises hôtelières sondées, la saison motoneige aura été l’une des meilleures depuis longtemps. Les motoneigistes américains ont sillonné la région en février (18 % de la clientèle) et encore plus en mars (25 % de la clientèle). Ils représentent 20 % du total des motoneigistes pour cette saison (18 % en 2016), une augmentation d’achalandage constante depuis quelques années (18 % en 2016; 17 % en 2015; 12,5 % en 2014). Nos voisins ontariens ont été 2 fois plus présents en 2017 qu’il y a 3 ans (13,5 % en 2017; 6,7 % en 2015) et les motoneigistes des maritimes ont redécouvert nos sentiers (5 % en 2017; 0,5 % en 2016).

Les stations de ski ont connu un enneigement exceptionnel en début de saison, les amateurs de glisse auront donc profité de leur sport plus tôt cette année. Le ski de printemps est à son meilleur et la saison n’est pas encore terminée, certains sont ouverts encore les weekends. Le Snowmission, festival de planches à neige au parc du Mont-Comi, a attiré une foule record et plus de 250 athlètes de tous âges pour sa 12e édition. Le parc du Mont-Comi a reçu plus de 789 cm de neige (586 en 2016) et connaît une augmentation de 18 % sur l’achalandage de la station.

Plusieurs articles parus dans les quotidiens ont fait l’éloge de la qualité des sentiers et de l’expérience d’une escapade en motoneige au Bas-Saint-Laurent. « Nous avons de quoi être fier de la qualité du réseau des 1 800 km de sentiers de motoneige que les 16 clubs du Bas-Saint-Laurent entretiennent chaque saison. Nous avons acquis une notoriété et il faut travailler ensemble pour la conserver. » mentionne monsieur Pierre Laplante, directeur général de Tourisme Bas-Saint-Laurent.

Pour en arriver à ces résultats, plusieurs actions de promotion ont été réalisées. Pour promouvoir la motoneige : distribution de 21 000 cartes motoneige du Bas-Saint-Laurent, participation à des salons motoneige, dont ceux de Syracuse (NY), Toronto et Québec, publicités dans les magazines américains et québécois et infolettres ciblées vers la clientèle de ces marchés, envoi de cartes motoneige dans les clubs et concessionnaires motoneige de la Nouvelle-Angleterre, participation à différentes capsules radio sur les ondes de O97,3 Victoriaville, diffusion d’une publicité télévisée sur les chaines francophones V (Rivière-du-Loup et Québec) et RDS, ainsi que sur la chaine anglophone CTV Moncton au Nouveau-Brunswick. Des campagnes radio avec concours ont aussi été tenues dans des stations de Québec, de la Beauce, du Centre-du-Québec et des Cantons-de-l’Est.

En plus des investissements de 95 000 $ de Tourisme Bas-Saint-Laurent, le Québec maritime investit près de 100 000 $ pour promouvoir la motoneige dans les régions de l’Est du Québec sur les marchés hors Québec et internationaux, dont l’Ontario, les États-Unis et la France. À l’échelle provinciale, Tourisme Bas-Saint-Laurent, par le Québec maritime, s’associe à l’Alliance Motoneige, (Alliance de l’industrie touristique du Québec) dans une campagne promotionnelle sur les marchés hors Québec, un investissement supplémentaire de 200 000 $.

Tourisme Bas-Saint-Laurent est à finaliser la prochaine saison estivale. Les actions de promotion pour inciter les Québécois à choisir le Bas-Saint-Laurent pour leurs vacances 2017 s’intensifieront au cours des mois prochains sur les différents médias et les concours reliés aux couchers de soleil sont de retour. Il ne restera qu’à espérer le retour des beaux jours ensoleillés!

Le mandat de Tourisme Bas-Saint-Laurent est de positionner la région du Bas-Saint-Laurent comme une des principales destinations vacances au Québec, ainsi que de susciter le développement de l’offre touristique et d’en faire la mise en marché. Le tourisme au Bas-Saint-Laurent, un secteur de l’économie essentiel : 850 entreprises, 7800 emplois et plus de 150 M$ en retombées annuellement. Les actions de promotions de Tourisme Bas-Saint-Laurent sont rendues possibles grâce au partenariat avec Tourisme Québec.

Site Web motoneige

Carte motoneige du Bas-Saint-Laurent

Source: Tourisme Bas-Saint-Laurent

Twitter

Nominations

Groupe Germain Hôtels

Groupe Germain Hôtels a le plaisir d’annoncer de réjouissantes nominations au sein de son organisation. L’entreprise canadienne en pleine croissance d’un océan à l’autre est fière de compter sur de talentueux professionnels résolus à faire rayonner plus que jamais la bannière des Hôtels Le Germain et des Hôtels Alt.

Monique Strouvens, vice-présidente des ventes et du marketing: Diplômée en tourisme, Monique se passionne pour les tendances et les nouvelles technologies qui façonnent l’industrie du voyage. Ses 30 années d’expérience dans le domaine de l’hôtellerie font d’elle une véritable leader. Elle s’est jointe à Groupe Germain Hôtels à l’hiver 2017 pour y chapeauter les activités de promotion, de vente, de distribution et de marketing afin de maximiser la croissance de l’entreprise dans le marché.

Christina Baldassare, directrice du marketing: Christina est une gestionnaire en marketing aguerrie qui possède plus de 15 ans d’expérience dans les domaines du développement et de la gestion de produits et de marques. Son expertise en développement des affaires, communication, marketing, créativité média et organisation d’événements fait d’elle une précieuse ressource pour Groupe Germain Hôtels. Christina est responsable d’élaborer et de mettre en œuvre la stratégie marketing de l’ensemble du Groupe afin de positionner favorablement ses bannières. Elle supervise notamment les campagnes publicitaires et la conception de divers outils promotionnels.

Marie Pier Germain, directrice des opérations: Bachelière en génie mécanique et détentrice d’une maîtrise du programme EMBA HEC-McGill, Marie Pier est un membre actif de l’entreprise familiale depuis 2006. Elle a débuté sa carrière à Calgary lors de la réalisation du complexe immobilier de l’Hôtel Le Germain en assumant des rôles clés pour la réussite du projet. Au cours des années suivantes, elle a géré les équipes d’architectes, de designers et d’ingénieurs chargées de la construction et de la rénovation des hôtels de l’entreprise, puis a pris la barre de l’Hôtel Alt Montréal en 2015 comme directrice générale. Aujourd’hui directrice des opérations, elle gère les établissements situés dans la grande région de Montréal en plus de veiller au design et à l’architecture des hôtels en construction.

Julie Brisebois, directrice générale, Hôtel Alt Montréal: Cette passionnée du service à la clientèle évolue dans l’industrie hôtelière depuis 2004. Elle a fait ses premières armes à l’Hôtel Le Germain Montréal avant de prendre la direction générale de l’Hôtel Alt Quartier DIX30, à Brossard, puis celle de l’Hôtel Alt Montréal dès l’ouverture de celui-ci en 2014. En 2016, Julie a mis le cap sur Ottawa afin de gérer l’ouverture du tout nouvel Hôtel Alt, puis en assurer avec brio la direction générale. Un an plus tard, elle reprend donc la barre de l’Hôtel Alt Montréal en succédant à Marie Pier Germain.

Jean Philip Dupré, directeur général, Hôtel Alt Ottawa: Bachelier en relations industrielles, Jean Philip s’est bâti une solide expérience en gestion des opérations et en formation dans le secteur de la vente au détail avant de se lancer en hôtellerie, où il a rapidement gravi les échelons. Il s’est joint à Groupe Germain Hôtels en 2015 en intégrant l’équipe chargée de l’ouverture de l’Hôtel Alt Winnipeg à titre de directeur de l’entretien ménager. Par la suite, il a successivement été directeur de l’hébergement à l’Hôtel Alt Winnipeg, directeur des opérations à l’ouverture du Alt Ottawa, puis délégué au développement des affaires de l’Hôtel Alt Winnipeg. Depuis avril 2017, Jean Philip est aux rênes de l’Hôtel Alt Ottawa, rôle qu’il assume avec fierté puisqu’à 27 ans, il est le plus jeune directeur général du Groupe.

Voir toutes les nominations