Tourisme Bas-Saint-Laurent, une saison hivernale 2016/2017 exceptionnelle...

Associations · · Commenter

La saison hivernale 2017 aura été la meilleure saison connue par les activités de la région depuis plusieurs années. L’enneigement hâtif en grande quantité, la température clémente et les campagnes de promotion ont été profitables pour le Bas-Saint-Laurent avec un achalandage de 5 % supérieur à l’an dernier.

Dès le début décembre, l’hiver s’est bien installé et les clubs de motoneige et les stations de ski ont commencé à préparer leurs pistes et sentiers. Les amateurs ont pu pratiquer leur sport avant et pendant le congé des Fêtes, ce qui est peu commun. Grâce à l’enneigement des mois de décembre et de janvier, les Québécois (74 % de la clientèle) ont pu parcourir les 1 800 kilomètres de sentiers de la région dès la mi-décembre, bénéficiant d’une qualité de sentiers exceptionnelle.  Ce sont plus de 17 semaines d’activité motoneige consécutives, soit 4 semaines de plus que l’an dernier, qui avait été une bonne saison également.

Selon les entreprises hôtelières sondées, la saison motoneige aura été l’une des meilleures depuis longtemps. Les motoneigistes américains ont sillonné la région en février (18 % de la clientèle) et encore plus en mars (25 % de la clientèle). Ils représentent 20 % du total des motoneigistes pour cette saison (18 % en 2016), une augmentation d’achalandage constante depuis quelques années (18 % en 2016; 17 % en 2015; 12,5 % en 2014). Nos voisins ontariens ont été 2 fois plus présents en 2017 qu’il y a 3 ans (13,5 % en 2017; 6,7 % en 2015) et les motoneigistes des maritimes ont redécouvert nos sentiers (5 % en 2017; 0,5 % en 2016).

Les stations de ski ont connu un enneigement exceptionnel en début de saison, les amateurs de glisse auront donc profité de leur sport plus tôt cette année. Le ski de printemps est à son meilleur et la saison n’est pas encore terminée, certains sont ouverts encore les weekends. Le Snowmission, festival de planches à neige au parc du Mont-Comi, a attiré une foule record et plus de 250 athlètes de tous âges pour sa 12e édition. Le parc du Mont-Comi a reçu plus de 789 cm de neige (586 en 2016) et connaît une augmentation de 18 % sur l’achalandage de la station.

Plusieurs articles parus dans les quotidiens ont fait l’éloge de la qualité des sentiers et de l’expérience d’une escapade en motoneige au Bas-Saint-Laurent. « Nous avons de quoi être fier de la qualité du réseau des 1 800 km de sentiers de motoneige que les 16 clubs du Bas-Saint-Laurent entretiennent chaque saison. Nous avons acquis une notoriété et il faut travailler ensemble pour la conserver. » mentionne monsieur Pierre Laplante, directeur général de Tourisme Bas-Saint-Laurent.

Pour en arriver à ces résultats, plusieurs actions de promotion ont été réalisées. Pour promouvoir la motoneige : distribution de 21 000 cartes motoneige du Bas-Saint-Laurent, participation à des salons motoneige, dont ceux de Syracuse (NY), Toronto et Québec, publicités dans les magazines américains et québécois et infolettres ciblées vers la clientèle de ces marchés, envoi de cartes motoneige dans les clubs et concessionnaires motoneige de la Nouvelle-Angleterre, participation à différentes capsules radio sur les ondes de O97,3 Victoriaville, diffusion d’une publicité télévisée sur les chaines francophones V (Rivière-du-Loup et Québec) et RDS, ainsi que sur la chaine anglophone CTV Moncton au Nouveau-Brunswick. Des campagnes radio avec concours ont aussi été tenues dans des stations de Québec, de la Beauce, du Centre-du-Québec et des Cantons-de-l’Est.

En plus des investissements de 95 000 $ de Tourisme Bas-Saint-Laurent, le Québec maritime investit près de 100 000 $ pour promouvoir la motoneige dans les régions de l’Est du Québec sur les marchés hors Québec et internationaux, dont l’Ontario, les États-Unis et la France. À l’échelle provinciale, Tourisme Bas-Saint-Laurent, par le Québec maritime, s’associe à l’Alliance Motoneige, (Alliance de l’industrie touristique du Québec) dans une campagne promotionnelle sur les marchés hors Québec, un investissement supplémentaire de 200 000 $.

Tourisme Bas-Saint-Laurent est à finaliser la prochaine saison estivale. Les actions de promotion pour inciter les Québécois à choisir le Bas-Saint-Laurent pour leurs vacances 2017 s’intensifieront au cours des mois prochains sur les différents médias et les concours reliés aux couchers de soleil sont de retour. Il ne restera qu’à espérer le retour des beaux jours ensoleillés!

Le mandat de Tourisme Bas-Saint-Laurent est de positionner la région du Bas-Saint-Laurent comme une des principales destinations vacances au Québec, ainsi que de susciter le développement de l’offre touristique et d’en faire la mise en marché. Le tourisme au Bas-Saint-Laurent, un secteur de l’économie essentiel : 850 entreprises, 7800 emplois et plus de 150 M$ en retombées annuellement. Les actions de promotions de Tourisme Bas-Saint-Laurent sont rendues possibles grâce au partenariat avec Tourisme Québec.

Site Web motoneige

Carte motoneige du Bas-Saint-Laurent

Source: Tourisme Bas-Saint-Laurent

Twitter

Nominations

Hôtel et Centre de Villégiature du Lac Carling

M. Marc Dériger, directeur général est heureux d’annoncer les nominations suivantes:

Guy Déom au poste de directeur des ventes. M. Déom est en poste depuis le mois d’avril dernier. Il possède une solide expérience en vente et commercialisation de forfaits hôteliers en plus d’une expertise en tourisme d’affaires et gestion d’événements. Il a auparavant été chargé de comptes chez Misa Tours International, gestionnaire de Voyages AML et délégué commercial pour Croisières AML. Son expérience sur le marché corporatif et les réseaux de distribution sont un atout pour l’hôtel.

Justin Charrette, nouveau chef exécutif à l’Hôtel du Lac Carling, en poste depuis le 1er août. Justin Charrette, originaire de l’Outaouais, a complété ses études à l’école hôtelière Relais de la Lièvre et Seigneurie puis a travaillé au Fairmont Château Montebello de 2014 à 2017, avec un passage en France à l’été 2016 afin d’approfondir ses connaissances et élargir ses horizons. Justin est un vrai passionné de cuisine et est prêt à relever le nouveau défi que lui offre l’Hôtel du Lac Carling tel que créer de nouveaux menus avec principalement des produits du terroir et offrir une grande variété de plats savoureux et santé.»

Voir toutes les nominations