Toujours plus d'hôteliers mettent leurs chambres en vente sur AirBnb

Hébergement, Distribution, International · · Commenter

Les hôteliers dénoncent sans doute à cor et à cri (et avec force lobbying) les abus des plates-formes collaboratives, mais certains ne sont pas les derniers à franchir le pas et à commercialiser eux aussi leurs chambres sur AirBnB... Et cela concerne des hôtels de tous les profils, des indépendants aux plus grands groupes mondiaux et européens. L'avenir peut-il être "collaboratif" entre les hôteliers et ces plate-formes? 

Depuis sa création en 2008, AirBnB a connu une croissance phénoménale : aujourd’hui présent dans 65 000 villes réparties dans plus de 190 pays, son empreinte internationale n'a pas manqué de provoquer les cris d'orfraie des hôteliers qui voient leurs parts de marché s’amenuiser au profit de la célèbre plateforme communautaire.

Après avoir pénétré avec force le marché des voyageurs d'agrément, cette dernière séduit de plus en plus une clientèle auparavant fidèle à l’hôtellerie classique : les voyageurs d’affaires, pour lesquels AirBnB a créé un label spécifique. « Business Travel Ready » estampille ainsi désormais les propriétés du site web qui répondent aux besoins des professionnels en déplacement – WiFi, espace de travail pour ordinateur, réactivité des hôtes…

La montée en puissance de la plateforme se fait au grand dam des hôteliers, qui dénoncent le manque de régulation autour d’AirBnB, dont la croissance se ferait au détriment de normes de sécurité, ou à la faveur de vides juridiques assimilables à des avantages fiscaux. D’autres ont en parallèle décidé de prendre le taureau par les cornes et de faire leurs premiers pas sur le marché de l’économie collaborative, tel le groupe AccorHotels qui a racheté OneFineStay, un acteur du marché de la location entre particuliers spécialisé sur le haut de gamme, pour 148 millions d’euros en avril 2016.

Pour autant, la croissance d’AirBnB semble aussi apparaître aux yeux de certains hôteliers comme une opportunité, celle d'un nouveau canal de distribution. Après tout, les hôteliers ont depuis longtemps perdu la bataille de la distribution face aux OTAs (Booking.com, Expedia)... Alors pourquoi ne pas se tourner vers un nouvel acteur ?

L'article complet

Source: Hospitality ON

Twitter

Nominations

Corporation plein air Manicougan/Jardins des glaciers

La Corporation plein air Manicouagan souhaite annoncer la nomination de Patrick Pelletier au poste de directeur des opérations du développement après 4 saisons à la barre des opérations à titre de coordonnateur. « Monsieur Pelletier a su relever chacun des défis  tant au niveau des opérations que de la gestion administrative des actifs de la CPAM », témoigne le président de la Corporation plein air Manicouagan.

« Les connaissances dans tous les domaines, avec du vouloir, ça s’apprend, mais la passion, tu l’as ou tu l’as pas. Patrick a la passion pour sa région. Je suis privilégiée de travailler à ses côtés. Les quatre dernières années ont été remplies de défis à tous les niveaux et ensemble, on a grandi dans cette aventure. Cette nomination est la suite logique d’un travail acharné », souligne Mme Renée Dumas, directrice générale. 

Voir toutes les nominations