Taxe spécifique sur l'hébergement : un levier essentiel selon l'AHGM

Hébergement, Associations, Gouvernements, Marketing · · Commenter

Association des hôtels du grand MontréalL'Association des hôtels du grand Montréal (AHGM) réitère la nécessité de préserver le caractère volontaire de la taxe spécifique sur l'hébergement ainsi que sa gestion régionalisée. Dans le cadre des consultations visant à revoir le modèle d'affaires et de gouvernance de l'industrie touristique entreprises par la ministre du Tourisme, l'AHGM est d'avis que les intervenants de l'industrie touristiques sont les mieux placés pour mettre en œuvre les stratégies qui contribuent à l'essor du tourisme dans la métropole et qui découlent des revenus associés à cette taxe.

« La taxe spécifique sur l'hébergement est une des rares mesures où il revient aux entreprises concernées de convenir des orientations à prendre en matière de développement. La participation des hôteliers au processus décisionnel lié au revenu régionalisé de la taxe d'hébergement assure une collaboration efficace entre l'industrie hôtelière montréalaise et Tourisme Montréal. Cette relation dynamique est primordiale pour les hôteliers du grand Montréal et il importe de la conserver » a déclaré Eve Paré, présidente-directrice générale de l'AHGM.

La taxe spécifique sur l'hébergement : qu'est-ce que c'est ?
C'est à la suite d'une démarche conjointe de l'Association des hôtels du grand Montréal et de Tourisme Montréal que l'Assemblée nationale du Québec a instauré, en 1996, la taxe spécifique sur l'hébergement. À partir de ce moment, il a été convenu que les sommes recueillies grâce à cette mesure devraient être investies pour la promotion hors Québec.

Montréal a été la première région touristique à appliquer cette nouvelle taxe. Aujourd'hui, trois sièges sont réservés aux hôteliers au conseil d'administration de Tourisme Montréal, ce qui assure une vision commune des actions et des stratégies à entreprendre pour faire rayonner la métropole à l'extérieur du Québec.

Une formule qui a fait ses preuves
La taxe spécifique sur l'hébergement constitue un apport économique non négligeable pour Montréal. Depuis 1996, la croissance des chambres d'hôtels vendues à Montréal a augmenté de 50 %. Il s'agit de la plus forte croissance dans l'industrie hôtelière au Canada.

« Ceci démontre que les revenus découlant de la taxe sur l'hébergement ont un impact concret. Actuellement, on estime à 79 % la part de la clientèle des hôtels du grand Montréal qui provient de l'extérieur de la province. Les efforts que nous allouons à la promotion de Montréal comme destination touristique portent fruit et le secteur hôtelier montréalais est fier de pouvoir y contribuer » a ajouté Eve Paré.

Source : Association des hôtels du Grand Montréal

Twitter

Nominations

NOMINATIONS, semaine du 17 juin 2019

  • Transat Distribution Canada (TDC) - Louise Fecteau
  • ComediHa! - Benoit Jobin
  • Office du tourisme de Québec - Benoit Pigeon
  • Fairmont Le Manoir Richelieu - Ester Boies
  • Fairmont Le Manoir Richelieu - Nabil Ighessanen

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations