Sondage CAA-Québec sur les intentions de vacances hivernales

Études · · Commenter

La triste succession d’ouragans dévastateurs dans les Caraïbes, cet automne, n’a rien changé... ou presque aux intentions des Québécois de se prélasser sous les palmiers cet hiver. Parmi ceux qui prendront des vacances, le tiers iront dans le Sud d'ici la fin mars. Mais, nuance importante, ils sont nombreux à prendre des précautions supplémentaires et cette tendance est très claire pour CAA-Québec.

C’est ce qui saute aux yeux dans le tout premier sondage d’intentions de vacances hivernales[1] mené par la firme Léger pour le compte de CAA-Québec.

Avec le sondage annuel sur les intentions de vacances estivales et ce premier coup de sonde hivernal, il est de plus en plus évident que les tragédies, les attentats ou les catastrophes ne font pas perdre aux Québécois l’envie de voyager. «On sent qu'ils veulent partir, mais en même temps, qu’ils ont besoin d’être mieux informés des risques, d’être rassurés, d’avoir quelqu’un vers qui se tourner et de l’aide si un malheur devait arriver», résume le vice-président services voyages de CAA-Québec, Philippe Blain.

FAITS SAILLANTS DU SONDAGE:

  • 57% des Québécois prendront des vacances cet hiver;
  • 32% des vacanciers iront dans le Sud;
  • 24% resteront à la maison;
  • 21% voyageront au Québec; 
  • Période la plus fréquente: pendant les Fêtes;
  • Durée la plus fréquente: une semaine.

FAIRE LA UNE DES MÉDIAS SOCIAUX? NON MERCI!

Dans les faits, 26% des répondants affirment que les ouragans ont changé la façon d’organiser leurs voyages. Ils précisent qu’ils font plus de recherches, qu’ils sont plus enclins à faire affaire avec un conseiller en voyages et qu’ils prennent plus de précautions, notamment pour l'annulation ou l'interruption de voyage et des protections en cas d’ouragans. Interrogés spécifiquement sur l’assurance voyage, 37% estiment plus important d'en posséder une depuis les ouragans.

Voilà une autre donnée qui suggère une plus grande prudence de la part des voyageurs et qui n'étonne pas Suzanne Michaud, vice-présidente assurances chez CAA-Québec. «Les médias, et principalement les médias sociaux, montrent régulièrement des cas de touristes qui n’ont pas de protections ou très peu. Nous estimons que cette tendance reflète la prise de conscience des voyageurs quant à la nécessité de se protéger et d'éviter de faire le tour de Facebook pour les mauvaises raisons.»

LES PLANS NE CHANGENT PAS

Le sondage réalisé au milieu de l’automne montre que seulement 2% des Québécois ont annulé leurs vacances en conséquence des ouragans. Seulement 10% ont modifié leurs plans en reportant leur voyage ou en changeant de destination. C’est probablement ce qui explique la plus grande popularité du Mexique cette année, un pays qui n’a été que peu touché par les ouragans. 

DESTINATIONS LES PLUS POPULAIRES CHEZ LES VOYAGEURS

Tout Québec: 21%
Capitale-Nationale: 23%
Montréal: 19%
Laurentides: 19%
Lanaudière: 11%

Tout Sud: 32%
Floride: 29%
Mexique: 26%
Cuba: 17%
République dominicaine: 15%

ET LES PRIX? PLUS ÉLEVÉS OU NON?

Dans bien des cas, les prix des forfaits Sud demeurent comparables à ceux de l'an dernier. «Nous constatons une légère baisse des prix à Cuba et en République dominicaine et une très légère hausse au Mexique, mais globalement, on peut dire que les prix ont très peu changé», précise M. Blain.

VACANCES D’HIVER VS VACANCES D’ÉTÉ: PRINCIPALES DIFFÉRENCES

  • Plus court. Les voyageurs prennent en majorité une semaine de vacances en hiver, alors que c’était deux semaines l’été dernier.
  • Plus économe. Les voyageurs ont en majorité un budget de moins de 500$, alors que c’était plutôt entre 1000 et 2000$ l'été dernier.
  • Plus d’avion. Plus de la moitié (53%) des vacanciers prendront l’avion cet hiver, contre 36% pour l’auto. C’est l’inverse en été.
  • Plus de détente. Que ce soit sur le bord du foyer ou sur le bord de la mer, on veut se reposer! Ce sera en tout cas l’activité la plus populaire chez les vacanciers cet hiver. Ce n’est pas le cas en été, où les vacanciers ont plus envie d’explorer et de faire du tourisme.   

[1] Ce sondage a été réalisé en ligne pour CAA-Québec par la firme Léger auprès de 1004 Québécois de 18 ans et plus entre le 27 octobre et le 2 novembre 2017. Sa marge d’erreur est de plus ou moins 3,1%, 19 fois sur 20.


À propos de CAA-Québec 

CAA-Québec, organisme à but non lucratif, assure la tranquillité d’esprit à chacun de ses membres en lui offrant des avantages, des produits et des services de haute qualité dans les domaines de l’automobile, du voyage, de l’habitation et de l’assurance. Voyages CAA-Québec est pour sa part présente un peu partout en province avec ses 14 centres Voyages. Elle propose des circuits et des croisières exclusifs, ainsi que des produits sur mesure pour tous les voyageurs.

Twitter

Nominations

Tourisme Baie-James

Tourisme Baie-James est fier d’annoncer les nominations de madame Joanik Linteau au poste de chargée de projets, accueil et marketing.

Étant à l’emploi de Tourisme Baie-James depuis le 12 décembre 2005 en tant que coordonnatrice du réseau d’accueil, et une ressource partagée pour le compte de Tourisme Eeyou Istchee, madame Joanik Linteau continuera d’assumer un leadership au niveau de la planification et de la mise en œuvre de la stratégie régionale d’accueil et de signalisation. De plus, elle sera en charge du déploiement du plan de commercialisation de la destination d’Eeyou Istchee Baie-James et sera amenée à collaborer sur différentes actions de promotion et de marketing avec le reste de l’équipe marketing.

Nous sommes persuadés qu’elle aura à cœur le développement et la performance de l’organisation et de la région et qu’elle saura se plaire au sein de son nouveau poste.

Madame Linteau travaille à partir des bureaux de Tourisme Baie-James. Vous pouvez la joindre soit par courriel au jlinteau@tourismebaiejames.com ou par téléphone au 418 748-8140, poste 226. 

Voir toutes les nominations