SATQ-FEQ - Secret des Leaders: entrevue avec Pascal Lafrenière, directeur général, Festival Western de St-Tite inc.

Festivals et évènements, Grandes Entrevues · · Commenter

La sécurité est un enjeu capital dans les festivals et s’est fortement complexifiée ces dernières années. Comment votre festival parvient-il à répondre à ces exigences croissantes (équipe dédiée, matériel, logistique…)?

Chaque année, le Festival Western de St-Tite c’est 100 000 à 150 000 visiteurs qui se retrouvent en ville en même temps pour un total de plus de 600 000 visites annuellement. Notre enjeu principal est de se rapprocher au plus près du risque 0, dans un lieu, ouvert et libre d’accès, sans avoir de point de contrôle pour les entrées et sorties.

Les événements survenus ces dernières années (Boston, Nice…), nous ont poussés à renforcer nos mesures de prévention comme l’installation de blocs de béton à l’entrée de certaines rues ou la fouille des sacs à l’entrée du stade. Nous travaillons également de concert avec les acteurs de la sécurité publique (ville, police, ambulance, etc.) au sein d’un comité de sécurité événementielle. Nous y abordons les rôles et responsabilités de chacun, les équipes présentes sur place, la formation des agents de sécurité et nous n’hésitons pas à travailler en sous-comité pour les points plus précis. En tout temps, nous gardons à l’esprit nos 3 mots clés: professionnalisme, plaisir et sécurité!

Quelles sont vos bonnes pratiques pour gérer la sécurité de votre événement tout en offrant un divertissement à vos visiteurs?

Il faut trouver le bon équilibre entre sécurité et plaisir. D’un côté, les visiteurs doivent voir le dispositif de sécurité (ambulance, police…) pour avoir un sentiment de sécurité, mais il ne faut pas faire trop.

Nous travaillons sans cesse à la prévention, auprès de la foule grâce aux policiers sur le terrain mais aussi en imaginant, préparant et travaillant des scénarios catastrophes. Bien-sûr, tout ne peut être imaginé, mais l’idée est d’avoir les mécanismes de base et que chacun connaisse son rôle et comment agir. Nous avons des plans d’intervention détaillés comme lorsqu’un enfant se perd ou qu’un parent ne trouve pas son enfant.

La réussite de ces opérations passe par une excellente communication et coordination entre les équipes sur le terrain. Chaque jour, c’est 100 à 150 agents de sécurité qui sont déployés dans la ville, en plus des policiers et qui échangent par cellulaires et radios.

Quels seraient les défis des prochaines années en la matière et comment faites-vous pour vous tenir informé des évolutions ?  

Ne rien tenir pour acquis!

Il est important de toujours se remettre en question et de maintenir ses connaissances sur le sujet. Nous suivons des formations avec des spécialistes de la sécurité sur des thèmes comme: «Comment prévoir ce qui est impossible à prévoir?».

Les échanges avec les autres festivals sont également essentiels. Nous pouvons visiter leur arrière-scène, prendre connaissance de leurs enjeux et contraintes et ce qui pourrait s’appliquer à notre festival ou pourrait leur être utile.

Enfin, je n’hésite pas à m’appuyer sur mes collaborateurs-experts. Au sein du festival, nous avons des spécialistes de la sécurité et des opérations. Leurs compétences et connaissances nous permettent, au fil du temps, de relever de nouveaux défis.

Votre festival est membre depuis 19 ans de Festivals et Événements Québec, pouvez-vous nous dire ce que vous retirez de cette adhésion?

L’adhésion à Festivals et Événements Québec nous permet d’avoir accès à des contacts, un réseau d’échanges et de rencontres, à de la formation et de l’information.

Propos recueillis par Émilie LAURENT, Chef des services aux membres de la SATQ-FEQ


À propos de SATQ-FEQ

Respectivement fondés en 1975 et 1992, Festivals et Événements Québec et la Société des Attractions Touristiques du Québec sont deux organismes à but non lucratif ayant pour mission de regrouper les festivals, événements et attractions touristiques du Québec, de les promouvoir, de les représenter auprès de diverses instances et de leur offrir des services qui favorisent leur développement.


En savoir plus sur Pascal Lafrenière

Pascal Lafrenière est le directeur général du Festival Western de Saint-Tite depuis 2009. Ses formations académiques variées, conjuguées à une riche expérience terrain en gestion et organisation d’événements, lui permettent de développer, en collaboration avec l’équipe d’employés et de bénévoles en place, un festival unique en son genre dans le monde événementiel.

Twitter

Nominations

NOMINATIONS DES 7 DERNIERS JOURS + SEMAINE DU 2 DÉCEMBRE 2019

  • Auberge Saint-Antoine - Catherine Fournier
  • Auberge Saint-Antoine - Camille Leclerc-Foy
  • Fête des Vendanges Magog-Orford - Myriam Boily
  • Kéroul - Michel Barbier
  • Événements Attractions Québec - François-G. Chevrier

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations