Révision du modèle d’affaires et de gouvernance: Tourisme Lanaudière se réjouit des mesures proposées

Hébergement, Associations, Gouvernements, Marketing · · Commenter

Tourisme LanaudièreL’Association Touristique Régionale de Lanaudière accueille avec beaucoup d’optimisme la révision du modèle d’affaires et de gouvernance dévoilée par la ministre du Tourisme le 27 octobre dernier dans le cadre des Assises du tourisme. En effet, la grande ouverture dont ont fait preuve l’équipe ministérielle ainsi que les réseaux nationaux (AQIT, ATR Associées du Québec, ATS Québec) témoigne de la grande maturité de notre industrie. Cette maturité sera nécessaire pour atteindre les cibles fixées pour 2020.

Tourisme Lanaudière constate avec grand plaisir que chacune des six mesures annoncées par la ministre va dans la bonne direction :

1. Encadrement de l’hébergement touristique
La facilité avec laquelle les propriétaires de chalets peuvent louer leurs résidences aujourd’hui, par l’entremise de réseaux de type AirBnB, a engendré la multiplication des locations non accréditées. Dans Lanaudière, on considère que plus de 50 % des locateurs de chalets le font actuellement sur une base illégale, au détriment des entreprises dûment accréditées et contribuant au financement de la promotion touristique. Les modifications proposées à la Loi s’attaquent directement à cette problématique et nous en sommes évidemment soulagés.

2. Développement du produit par les stratégies sectorielles prévues au PDIT
Même si le Plan de développement de l’industrie touristique du Québec, adopté en 2012, prévoit des stratégies sectorielles, peu d’entre elles disposaient, jusqu’à maintenant, de fonds distincts permettant d’appuyer la réalisation de projets structurants. En fait, seules les stratégies « Saint-Laurent » et « nord du 49e parallèle » disposaient de programmes financiers distincts. L’annonce de la ministre confirmant la mise en place des programmes de soutien au développement de produit pour les stratégies « tourisme hivernal », « tourisme culturel et événementiel », « tourisme de nature et d’aventure » et « tourisme d’affaires » constitue donc une excellente nouvelle, et ce, même si nous continuons à réclamer le retour des Fonds de développement régionaux (EPRT), considérés comme étant des outils de développement touristiques régionaux ayant fait leurs preuves.

3. Poursuite de l’aide financière aux événements touristiques
Nous accueillons avec plaisir l’intention de la ministre de revoir les modalités du programme existant afin d’augmenter le nombre de touristes et le rayonnement sur les marchés prioritaires. Aussi, l’intention d’assurer une meilleure cohérence des interventions avec les autres ministères et sociétés d’état nous apparait louable, dans un contexte de resserrement des finances publiques.

4. Connaissance stratégique
L’intention du ministère d’agir comme producteur et diffuseur des connaissances constitue une excellente nouvelle. L’industrie touristique a besoin de mesures de rendement et d’outils d’analyses fiables et, surtout, mises à sa disposition afin de prendre des décisions éclairées.

5. Stratégie d’ensemble en matière d’accueil
« Optimiser l’utilisation des ressources humaines, numériques et financières des acteurs nationaux, régionaux et locaux », voilà un défi relevant du ministère auquel il est grandement temps de s’attaquer! Tourisme Lanaudière entend collaborer à cette démarche.

6. Déléguer à un organisme associatif externe le mandat de réaliser la promotion et la mise en marché touristique sur les marchés hors Québec
La fusion d’ATR Associées du Québec, d’ATS Québec et de l’AQIT afin de créer « l’Alliance de l’Industrie Touristique du Québec » et le déplacement du leadership et des leviers financiers en matière de marketing, du gouvernement vers cette nouvelle alliance, constitue à notre avis la pierre angulaire de ce nouveau modèle d’affaires. En tant qu’Association touristique régionale, Tourisme Lanaudière contribuera au financement de cette alliance et entend s’assurer que ses produits touristiques à potentiel international pourront bien s’intégrer aux stratégies de mise en marché qui seront déployées par l’alliance.

De l’avis de madame Agathe Sauriol, présidente de Tourisme Lanaudière, les mesures proposées comportent plusieurs éléments très positifs pour l’industrie : « Les objectifs pour 2020 sont ambitieux, mais réalisables, si l’industrie travaille de façon concertée et que chacun joue le rôle qui lui revient. Le tourisme est l’une des rares industries qui peut profiter à toutes les régions du Québec. Lanaudière est une région touristique en croissance disposant de plusieurs atouts et déterminée à poursuivre sa progression. Comptez sur nous pour contribuer positivement à la collaboration qui s’installe et à l’atteinte des objectifs de croissance! »

Source : Tourisme Lanaudière

Twitter

Nominations

Tourisme Baie-James

Tourisme Baie-James est fier d’annoncer les nominations de madame Joanik Linteau au poste de chargée de projets, accueil et marketing.

Étant à l’emploi de Tourisme Baie-James depuis le 12 décembre 2005 en tant que coordonnatrice du réseau d’accueil, et une ressource partagée pour le compte de Tourisme Eeyou Istchee, madame Joanik Linteau continuera d’assumer un leadership au niveau de la planification et de la mise en œuvre de la stratégie régionale d’accueil et de signalisation. De plus, elle sera en charge du déploiement du plan de commercialisation de la destination d’Eeyou Istchee Baie-James et sera amenée à collaborer sur différentes actions de promotion et de marketing avec le reste de l’équipe marketing.

Nous sommes persuadés qu’elle aura à cœur le développement et la performance de l’organisation et de la région et qu’elle saura se plaire au sein de son nouveau poste.

Madame Linteau travaille à partir des bureaux de Tourisme Baie-James. Vous pouvez la joindre soit par courriel au jlinteau@tourismebaiejames.com ou par téléphone au 418 748-8140, poste 226. 

Voir toutes les nominations