Quand un marché voit grand par Louis Rome

Attraits/Activités · · Commenter

Avec un peu d’imagination, on a l’impression de se retrouver au cœur d’un village, sur la rue principale avec sa place centrale où échoppes et étals font bon ménage pour vous faire vivre les produits du terroir.

Le Grand Marché de Québec est situé là où était autrefois la limite entre la ville et la campagne. Situé à deux jets de pierre du Centre Vidéotron. Depuis son ouverture à la mi-juin, le Grand Marché permet aux gens de la grande région de Québec et ainsi qu’aux touristes de venir à la rencontre des agriculteurs et des producteurs de la région.

Le marché est localisé sur le site de l’ExpoCité, dans un bâtiment d’inspiration européenne datant de 1924 et qui a eu plusieurs vocations au fil du temps dont de lieu pour le jugement des animaux lors de foires agricoles et de hall de commerce.

Arthur Cauchon, président de la Coopérative des horticulteurs de Québec, André Lamontagne, ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, Geneviève Guilbeault, vice-première ministre et Régis Labeaume, maire de Québec

Judicieusement restauré, le bâtiment se remplit littéralement de lumière ce qui accentue l’impression de grand espace. D’ailleurs, ce n’est pas ce qui manque pour accueillir les 31 marchands permanents et les 80 étals saisonniersListe des marchands

Au fil des saisons, on y retrouvera tout ce qui fait la marque d’un bon marché : fleurs, fruits,  légumes, boulangerie, charcuterie, apiculteur, acériculteur, charcuteries, boucherie, fromager, poissonnerie et j’en passe. Il y a aussi une succursale de la SAQ et La ferme Québec-Oies spécialisée dans les produits de l’oie, entre autres, rillettes, confits, et le foie gras d'oie.

LE CONCEPT

Le concept derrière le Grand Marché se distingue des autres marchés par plusieurs aspects. À même le marché, il y a une microbrasserie et le restaurant l’Arrivage qui sert des plats cuisinés uniquement avec les produits du marché. On y retrouve aussi un espace pour la famille avec de l’animation pour les jeunes en lien avec l’agroalimentaire et les saines habitudes de vies.

La Tablée des Chefs, qui se passe de présentation, offre sur place des ateliers et des camps culinaires avec une attention particulière pour les jeunes provenant de milieux défavorisés.

À cela s’ajoute le Mycélium qui agit comme un incubateur d’entreprises  agroalimentaires – dix actuellement – en accompagnant les entrepreneurs pour le lancement, le développement ou la commercialisation de produits alimentaires novateurs directement au marché permettant ainsi de connaître immédiatement la réaction de la clientèle. Par l’entremise d’un réseau d’experts chevronnés de Québec, Mycélium offre à ses jeunes pousses plus de 100 heures de formation sur la transformation alimentaire ainsi qu’un accompagnement d’affaires personnalisé.

LA CLIENTÈLE TOURISTIQUE

Bien que le Grand Marché cherche à répondre aux besoins de la clientèle de la région de Québec, les touristes ne sont pas en reste. Il y a un service de navette gratuite, avec trois arrêts,  à raison d’un départ par heure qui part de la Place d’Armes, au pied du Château Frontenac, et qui peut amener en quelques minutes autant les citoyens et citoyennes de Québec que les touristes, au Grand Marché. L’initiative est judicieuse d’autant plus qu’elle encourage le transport en commun. Ce service est rendu possible grâce à une entente entre la Ville de Québec, l’Office du tourisme de Québec, la Coopérative des horticulteurs de Québec et Les Tours du Vieux-Québec.

Louis Rome

Twitter

Nominations

NOMINATIONS DES 7 DERNIERS JOURS + SEMAINE DU 11 NOVEMBRE 2019

  • Musée de la civilisation - Stéphan La Roche
  • Ôrigine artisans hôteliers - Amélie Leduc Dauphinais
  • Marriott Château Champlain - Anne-Marie Dorion

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations