Nouvelle étude sur la pratique du camping au Québec

Hébergement, Études · · Commenter

En 2016, l’industrie du camping a engendré près de 1,1 milliard de dollars de retombées économiques pour le Québec et généré 13 500 emplois salariés. Ce sont 20 % des Québécois qui ont fait du camping au cours de 2016 au Québec, ce qui représentait 1,6 million de campeurs.

C’est ce que révèle une étude réalisée en février 2017 par la firme Raymond Chabot Grant Thornton pour le compte de Camping Québec, l’Association des terrains de camping du Québec.

Source: Camping Québec - Martine Larose photographe

Cette étude nous apprend que les campeurs sont particulièrement attirés par la quête de repos et l’aspect social du camping. La marche - randonnée et le feu de camp sont les activités les plus pratiquées sur le terrain de campi ng, puisque 67 % des campeurs ont affirmé les y avoir pratiquées. Viennent ensuite la baignade dans les plans d’eau et la baignade en piscine, respectivement pratiquées par 46 % et par 29 % des campeurs.

Concernant les retombées économiques, l’industrie d u camping au Québec a généré des dépenses de plus de 1,4 G$ en 2016. Ces dépenses ont eu un iimpact net de 1,1 G$ sur l’économie québécoise , une fois les retombées liées aux importations éliminées.

Pour Simon Tessier, président - directeur général de Camping Québec : « Cette étude démontre l’impact économique et social considérable de l’industrie de camping au Québec. Nos exploitants peuvent être fiers de leurs entreprises et de leur apport au développement du tourisme au Québec. »

Des tendances encourageantes

Cette étude cherchait également à établir un portrait de la clientèle des non - campeurs de 2016. Parmi ceux-ci, 11 % disent avoir assurément l’intention de commencer ou de recommencer à faire du camping d’ici trois ans. Un autre 29 % déclare avoir peut-être l’intention de commencer ou de recommencer.

Parmi les tendances, on remarque que le choix du camping en prêt-à-camper augmente. On constate également une croissance du choix de tentes comme type d’équipement, surtout chez les moins de 35 ans dans ce cas précis. Notons cependant que pour 40 % des campeurs, le véhicule récréatif demeure le choix d’équipement retenu.

On compte actuellement au Québec 916 terrains de camping pour 119 825 emplacements, une croissance du nombre d’emplacements de 7 % depuis 2012.

Pour en savoir plus

Source: Camping Québec


À propos de Camping Québec

Camping Québec regroupe 730 terrains de camping répartis sur l’ensemble du territoire québécois. Elle est la plus importante association du genre au Canada. Camping Québec a pour mission de promouvoir et de favoriser la croissance et le développement de l’ industrie du camping de même que la pratique de cette activité au Québec.

Twitter

Nominations

Hôtel et Centre de Villégiature du Lac Carling

M. Marc Dériger, directeur général est heureux d’annoncer les nominations suivantes:

Guy Déom au poste de directeur des ventes. M. Déom est en poste depuis le mois d’avril dernier. Il possède une solide expérience en vente et commercialisation de forfaits hôteliers en plus d’une expertise en tourisme d’affaires et gestion d’événements. Il a auparavant été chargé de comptes chez Misa Tours International, gestionnaire de Voyages AML et délégué commercial pour Croisières AML. Son expérience sur le marché corporatif et les réseaux de distribution sont un atout pour l’hôtel.

Justin Charrette, nouveau chef exécutif à l’Hôtel du Lac Carling, en poste depuis le 1er août. Justin Charrette, originaire de l’Outaouais, a complété ses études à l’école hôtelière Relais de la Lièvre et Seigneurie puis a travaillé au Fairmont Château Montebello de 2014 à 2017, avec un passage en France à l’été 2016 afin d’approfondir ses connaissances et élargir ses horizons. Justin est un vrai passionné de cuisine et est prêt à relever le nouveau défi que lui offre l’Hôtel du Lac Carling tel que créer de nouveaux menus avec principalement des produits du terroir et offrir une grande variété de plats savoureux et santé.»

Voir toutes les nominations