«Nous construirons un espace de co-living et un hôtel pour entrepreneurs»

Investissements, International · · Commenter

Station F, le gigantesque écosystème de start-up de Xavier Niel, a ouvert ses portes. Sa directrice détaille son fonctionnement et révèle ses projets d'agrandissements.

D'une surface de 34 000 mètres carrés, Station F, qui se définit comme le plus grand campus de start-up au monde, a ouvert ses portes le jeudi 29 juin à Paris. Comment est organisé ce lieu ?

Roxanne Varza: Nous avons choisi de diviser Station F en 3 pôles distincts.

Le premier, dédié à l'événementiel, réunit un auditorium de 360 places, des bureaux privés, une boutique éphémère, un fab lab, ainsi qu'un café de coworking ouvert au public.

Le deuxième pôle, réservé aux start-up, mettra à leur disposition 3 000 postes de travail. Les jeunes pousses seront réparties dans 20 programmes d'incubation différents, organisés par thématique. Cet espace, qui possède des douches au sous-sol, sera accessible 24/24h.

Enfin, dans la troisième partie de Station F, le public pourra accéder à un restaurant de 1 000 places assises ainsi qu'à un bar, ouvert en continu (la zone restaurant ouvrira un peu plus tard dans l'année, ndlr).

EN QUOI CONSISTE LE FOUNDERS PROGRAM, LE PROGRAMME D'INCUBATION DE START-UP GÉRÉ PAR STATION F ?

Ce programme s'adresse aux start-up en amorçage de tous secteurs. Il accueillera 200 jeunes pousses que nous avons déjà sélectionnées. Pour cela, nous avons privilégié celles ayant déjà validé leur concept. Nous voulions aussi des entrepreneurs désireux de travailler sur leur start-up à temps plein. La durée du programme est de minimum 3 mois, mais une start-up aura la possibilité d'y rester autant qu'elle souhaite jusqu'à ce qu'elle atteigne 15 salariés. Pour ce programme, le coût est de 195 euros par mois et par poste de travail.

L'ouverture de Station F est aussi l'occasion d'annoncer un second programme d'accompagnement géré par Station F : Fighters Program. Il vise à aider des entrepreneurs qui n'ont pas eu les mêmes chances. C'est-à-dire des jeunes de banlieues ou de zones rurales défavorisées, des immigrants ayant eu des difficultés à s'intégrer, des réfugiés, etc. Les start-up du Fighters Program auront accès à tout le Founders Program gratuitement pendant un an.

COMMENT SERONT ACCOMPAGNÉS LES ENTREPRENEURS PARTICIPANT À CE PROGRAMME ?

En discutant avec beaucoup de fondateurs de start-up, nous sommes arrivés à la conclusion que ce que recherchaient les entrepreneurs n'était pas d'être aidés par des mentors mais plutôt d'être au contact d'autres entrepreneurs. Avec ce programme, nous allons donc encourager les échanges de savoirs entre les start-up. Outre l'organisation de conférences, workshops ou ateliers, nous comptons également faire venir des entrepreneurs expérimentés du monde entier afin qu'ils partagent leurs expériences avec nos jeunes pousses. Enfin, les start-up bénéficieront d'un accès à toute une palette d'outils et services.

PRÉVOYEZ-VOUS, À TERME, D'INVESTIR DANS CES START-UP À TRAVERS UN FONDS DÉDIÉ ?

Nous y avions réfléchi au départ mais nous avons préféré ne pas adopter un modèle de prise de capital dans la mesure où Kima Ventures (fonds d'investissement de Xavier Niel, à l'origine de Station F, ndlr) sera sur place. Celui-ci pourra investir dans des start-up, mais son activité restera indépendante de Station F.

Lire l'article complet

Source: Journal du Net

Twitter

Nominations

Hôtel et Centre de Villégiature du Lac Carling

M. Marc Dériger, directeur général est heureux d’annoncer les nominations suivantes:

Guy Déom au poste de directeur des ventes. M. Déom est en poste depuis le mois d’avril dernier. Il possède une solide expérience en vente et commercialisation de forfaits hôteliers en plus d’une expertise en tourisme d’affaires et gestion d’événements. Il a auparavant été chargé de comptes chez Misa Tours International, gestionnaire de Voyages AML et délégué commercial pour Croisières AML. Son expérience sur le marché corporatif et les réseaux de distribution sont un atout pour l’hôtel.

Justin Charrette, nouveau chef exécutif à l’Hôtel du Lac Carling, en poste depuis le 1er août. Justin Charrette, originaire de l’Outaouais, a complété ses études à l’école hôtelière Relais de la Lièvre et Seigneurie puis a travaillé au Fairmont Château Montebello de 2014 à 2017, avec un passage en France à l’été 2016 afin d’approfondir ses connaissances et élargir ses horizons. Justin est un vrai passionné de cuisine et est prêt à relever le nouveau défi que lui offre l’Hôtel du Lac Carling tel que créer de nouveaux menus avec principalement des produits du terroir et offrir une grande variété de plats savoureux et santé.»

Voir toutes les nominations