Loto-Québec pense pouvoir s'entendre avec ses croupiers

Ressources humaines · · Commenter

À quelques heures du début d'un processus de conciliation, Loto-Québec a confiance d'en arriver à une entente avec ses croupiers en arrêt de travail.

Selon le directeur des relations de presse de la société d'État, Jean-Pierre Roy, l'entrée en scène de deux conciliatrices - l'une pour le Casino de Montréal et l'autre pour le Casino du Lac-Leamy - facilitera le travail de négociation.

«Il n'y a jamais eu de conflit de travail avec les croupiers dans l'histoire des casinos québécois. On a toujours réussi à s'entendre dans le passé, alors on pense que même si c'est plus difficile cette fois-ci, on est confiants d'y parvenir», a-t-il déclaré en entrevue téléphonique, lundi après-midi.

M. Roy a tenu à rappeler que déjà, les deux parties s'entendaient sur «une bonne partie du volet normatif».

Les croupiers ont quitté leurs tables de jeu pendant 24 heures, lundi, afin de faire le point en assemblée générale sur les négociations contractuelles qui sont dans l'impasse. Lire la suite

Source : La Presse

Twitter

Nominations

NOMINATIONS SEMAINE DU 16 MARS 2020

  • SRÉ et ARF - Camille Castonguay
  • Double Tree Hilton Montréal - Patrick Bourbonnière

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations