Les tendances de demain - Ce qu'il ne fallait pas manquer...

Études, Économie, Marketing · · Commenter

La Chaire de Tourisme Transat de l’ESG UQAM et Tourisme Montréal ont offert, hier à Montréal, une conférence sur les tendances qui vont influencer le touriste de demain. En présence de plus de 400 professionnels de l’industrie du tourisme et d’étudiants de l’UQAM, Paul Arseneault et Pierre Bellerose nous ont dévoilé les quatre grands mouvements qui auront un impact sur le touriste à l’horizon de 2030: l’ordre mondial, la démographie, l’environnement et la technologie. Le Canada tirait à priori profit de ces nouvelles tendances en proposant un tourisme nature, plus éthique que les États-Unis et une situation sécuritaire.

LE TOURISTE DE DEMAIN SERA…

  • plus libre
  • plus spontané
  • plus confiant
  • plus proactif face aux questions éthiques
  • parfaitement autonome
  • entièrement numérique
  • connu dans ses actions et ses préférences
  • prévisible au-delà de sa propre conscience

Le touriste de demain, c’est l’être d’aujourd’hui qui sera dans un monde plus turbulent avec une prédominance asiatique. Il y a beaucoup d’incertitude géopolitique, mais il y aura toujours du tourisme! Un conseil de la part des conférenciers: "Apprenez le mandarin dès demain!" Les touristes se tourneront probablement davantage vers les conseillers en voyages car leurs désirs seront plus spécifiques, privilégiant les voyages plus authentiques dans des destinations moins prisées.

LES ACTEURS TOURISTIQUES DEVRONT S’ADAPTER !

Le touriste va évoluer dans ses désirs et ses standards, ce qui implique que les acteurs du tourisme devront s’adapter à ces évolutions. Que ce soit au niveau technologique ou de services, nous partons vers le changement. La bonne nouvelle, c’est que l’industrie sera en mesure de mieux connaitre le touriste qu’il ne se connait lui-même grâce à la Big Data et les algorithmes. En revanche, les touristes risquent d’être moins réceptifs au marketing des destinations, ce qui constituera un défi pour la profession.

« Chaque année, le Gueuleton est un moment privilégié de réflexion en regard des changements qui influencent le milieu touristique qui devra certainement s’adapter aux nouveaux comportements du touriste. Ce dernier sera plus intelligent, expert du milieu dès sont arrivée à destination et autonome dans sa façon de voyager. Ces tendances deviendront donc de nouvelles occasions pour les acteurs touristiques » a souligné Pierre Bellerose, vice président, relations publiques, accueil, recherche et développement du produit chez Tourisme Montréal. 

SÉANCE DE RATTRAPAGE: TÉLÉCHARGEZ LA PRÉSENTATION

TourismExpress était présent à cette conférence et s’est procuré pour vous chers lecteurs, la présentation complète. Si vous n’avez pas pu être présents, voici l’occasion de vous rattraper. Cliquez ICI pour la télécharger.

Retrouvez également l'article d'Aude Lenoir, Analyste, sur Veille Tourisme ICI

Source: Gwendoline Duval, pour TourismExpress

Twitter

Nominations

Bruno Leclaire nommé chef de la direction des systèmes d'information de Transat

Transat annonce la nomination de Bruno Leclaire au poste de chef de la direction des systèmes d'information (DSI) et des solutions numériques, avec effet le 1er novembre. M. Leclaire succèdera à Michel Bellefeuille, qui occupait cette fonction depuis huit ans et qui prendra une retraite active le 31 décembre prochain.

Bruno Leclaire s'est joint à Transat en 2015 en tant que vice-président, Commerce électronique et chef, Solutions numériques. À ce titre, il est en charge de la stratégie numérique de Transat, y compris la distribution en ligne B2C, la gestion de la relation client (CRM), le marketing en ligne et la mobilité. Le cumul de ses fonctions actuelles et de ses nouvelles responsabilités à la DSI amènera M. Leclaire à piloter l'ensemble des grands projets technologiques de la Société.

Après avoir co-fondé Jobboom en 2000, Bruno Leclaire a occupé divers postes de direction, notamment chez Transcontinental et Québecor Média, ce qui lui a permis de développer une vaste expérience en technologies numériques et en commerce électronique.

M. Leclaire détient un baccalauréat en technologie de l'information à l'Université de Sherbrooke.

Voir toutes les nominations