Les tendances 2018 dans l'industrie des festivals et événements

Festivals et évènements · · Commenter

L’an dernier, mon article sur les tendances 2017 en matière d’événementiel a été très consulté et aimé et l’on m’a récemment demandé à quoi ressembleront celles de 2018. C’est lorsque j’ai été invitée à venir parler de ce sujet lors du Congrès touristique du département de l’Eure, en Normandie, en décembre dernier, que j’ai décidé de renouveler l’expérience. J’ai assisté à différents congrès, différentes formations et parcouru plusieurs articles sur le sujet pour pouvoir aujourd’hui vous proposer 7 tendances en événementiel pour le Québec.

Mais d’abord, rappelons-nous les tendances de l’an dernier, car celles-ci sont toujours d’actualité en 2018 et je dirais même qu’elles s’intègrent parfaitement avec les nouvelles tendances que nous verrons dans cet article. Elles étaient : vivre des expériences uniques; la valorisation des produits locaux; l’activation des commandites; les différentes technologies au service de l’expérience; etc. Vous pouvez consulter l’article 2017 ici.

Les 7 tendances de 2018

  • Une direction des technologies
  • Le Live Streaming
  • L’événement comme vecteur de la marque
  • Les impacts sociaux et environnementaux
  • Une offre culinaire
  • Les saines habitudes de vie et le bien-être
  • Les partenariats

CRÉATION D’UNE DIRECTION DES TECHNOLOGIES

Les technologies prennent de plus en plus d’ampleur et d’importance dans nos organisations. Elles impliquent dorénavant de la gestion interne (organisationnelle) et de la gestion externe (expérience client). C’est pourquoi de plus en plus d’organisations créent une Direction des technologies. Un nouveau département qui, assurément, deviendra l’un des plus importants de l’organisation dans les prochaines années.

Le Big data

Du point de vue organisationnel, l’arrivée des algorithmes complexes nous permet maintenant de prendre de meilleures décisions de gestion et même d’améliorer nos relations clients. Le Big data nous permet d’améliorer notre ligne marketing et de rejoindre plus facilement les bonnes personnes et selon un profil bien plus complexe que dans les dernières années. On connaît nos cibles dans leurs moindres détails de consommation et même dans leurs détails plus personnels. Pour les moins familiers avec le Big data, Claudine Baril de Veille en Tourisme l’a très bien défini dans son article intitulé « ANALYSEZ-VOUS LES DONNÉES SUR VOTRE CLIENTÈLE? » : « Un très grand nombre de données numériques sur le profil et le comportement de la clientèle sont générées automatiquement, ou monnayant peu d’efforts, de diverses façons, c’est ce qu’on appelle le Big data. Il faut néanmoins savoir colliger ces données et les analyser adéquatement pour en tirer un énorme bénéfice. Les petites entreprises comme les grandes ont tout intérêt à s’y mettre ».

Le Big data sert entre autres à la cueillette d’information qui a pour objectifs de :

  • Rehausser l’expérience client
  • Développer un avantage compétitif
  • Améliorer le taux de conversion
  • Identifier de nouveaux clients/marchés cibles
  • Concevoir une segmentation efficace
  • Favoriser la fidélisation de la clientèle existante
  • Développer de nouveaux produits ou une nouvelle programmation
  • Réduire les coûts du marketing
  • Réduire les coûts d’opération
  • Réduire les risques 

Intelligence artificielle 

L’arrivée d’objets intelligents permet d’être beaucoup plus efficient, nous permet une certaine autonomie et surtout accentue le facteur expérientiel que recherchent nos visiteurs

Pour améliorer l’expérience du visiteur, le département aura tout autant de travail! Gestion des applications dédiées aux visiteurs, assistance virtuelle, « chatbot », création d’expériences immersives, etc. L’expérience immersive est d’ailleurs une tendance majeure en matière d’événement! On parle ici de réalité augmentée, de réalité virtuelle, de concepts de sons et lumières, etc. Toutes ces technologies sont complexes et demandent de plus en plus d’efforts créatifs de la part de nos gestionnaires. La Direction des technologies sera donc un impératif pour plusieurs d’entre vous! 

Lire l’article complet 

Source: Anne-Marie Royer, Développement Touristique AMR

Twitter

Nominations

Tourisme Baie-James

Tourisme Baie-James est fier d’annoncer les nominations de madame Joanik Linteau au poste de chargée de projets, accueil et marketing.

Étant à l’emploi de Tourisme Baie-James depuis le 12 décembre 2005 en tant que coordonnatrice du réseau d’accueil, et une ressource partagée pour le compte de Tourisme Eeyou Istchee, madame Joanik Linteau continuera d’assumer un leadership au niveau de la planification et de la mise en œuvre de la stratégie régionale d’accueil et de signalisation. De plus, elle sera en charge du déploiement du plan de commercialisation de la destination d’Eeyou Istchee Baie-James et sera amenée à collaborer sur différentes actions de promotion et de marketing avec le reste de l’équipe marketing.

Nous sommes persuadés qu’elle aura à cœur le développement et la performance de l’organisation et de la région et qu’elle saura se plaire au sein de son nouveau poste.

Madame Linteau travaille à partir des bureaux de Tourisme Baie-James. Vous pouvez la joindre soit par courriel au jlinteau@tourismebaiejames.com ou par téléphone au 418 748-8140, poste 226. 

Voir toutes les nominations