Les régions qui s’en sortent et les autres…

International, Économie · · Commenter

Régions qui rient, Paris qui pleure ! En matière de tourisme, la crise sanitaire a rebattu les cartes cette année. Les chiffres de la saison touristique ne sont pas encore définitifs mais des tendances fortes se dessinent déjà. Voici les régions gagnantes et les perdantes.

Ce n’est pas une surprise. Les grandes gagnantes de l’été sont les zones littorales du grand Ouest, la Bretagne, la Normandie et la Nouvelle Aquitaine ainsi que les grands espaces dans des départements plus « verts », comme les Vosges, la Lozère ou le Jura.

Parmi les 10 destinations les plus demandées cet été sur la plateforme Airbnb, 7 sont des départements ruraux ou montagneux : réservations en hausse par rapport à l’été 2019 de + 110 % pour les Vosges, + 90 % pour la Dordogne, + 80 % pour le Jura, la Savoie, les Hautes-Pyrénées et l’Ardèche.

Autant de régions qui proposent des activités de plein air très en vogue cet été, comme le vélo. Le Comité régional du tourisme du Val de Loire a ainsi enregistré une hausse de 27 % de passages pour la Loire à vélo en juillet.

Mais le carton de l’été reste pour la montagne. Dans les Hautes-Alpes, les pros du tourisme parlent déjà d’un été “exceptionnel” avec une progression de 11 % de l’activité touristique par rapport à 2019. 11,59 millions de nuitées ont été enregistrées (+8 % chez les hébergeurs professionnels et +15 % côté résidences secondaires) et le chiffre d’affaires grimpe à 366 millions d’euros. Les taux d’occupation ont été plus importants en août (64,5 % en moyenne entre le 1er et le 22 août) et des pics de fréquentation inédits ont été relevés avec plus de 300 000 visiteurs journaliers, un palier jusqu’alors jamais atteint.

Le taux d’occupation prévisionnel des stations de montagne s’établit à +3,8 points en août 2020 par rapport à la même période de l’année dernière selon les chiffres communiqués par l’Association nationale des maires de stations de montagne (ANMSM), qui parle d’un taux d’occupation prévisionnel qui atteint près de 70 % pour la semaine du 8 au 15 août. Ce taux grimperait même jusqu’à +5,6 points pour la dernière semaine d’août ».

Côté hébergements, les Français ont utilisé massivement les résidences secondaires mais également les locations d’appartements et de maisons et effectué des réservations de dernière minute pour les campings. En juillet, les Gîtes de France ont ainsi relevé un taux moyen d’occupation de 71,5 %, contre 66 % en 2019. Et de 77 % en août, versus 75 % un an plus tôt.

Lire l'article complet

Source: Forbes

Twitter

Nominations

NOMINATIONS DES 7 DERNIERS JOURS + SEMAINE DU 14 SEPTEMBRE 2020

  • Coopérative de solidarité transport régionale du Québec - TREQ - Gaëtan Lelièvre
  • Royal Laurentien Station touristique - Michel Guérette

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations