Les quatre règle d'or du marketing d'influence

Techno, Marketing · · Commenter

 

Le marketing d’influence est le nouvel eldorado des marketeurs cherchant à faire rayonner un produit ou un service sans passer par les canaux traditionnels ou la publicité payée, ancrée sur le bon vieux modèle d’interruption. Le site Définitions Marketing explique d’ailleurs le phénomène ainsi:

Le marketing d’influence ou « influence marketing » est l’ensemble des pratiques qui visent à utiliser le potentiel de recommandation des influenceurs, entendus le plus souvent au sens d’influenceur numérique.

À l’origine orienté vers les membres de communautés ou forum les plus actifs, le marketing d’influence vise désormais les blogueurs les plus reconnus sur leur thématique, les utilisateurs de réseaux sociaux les plus suivis sur Facebook ou Twitter ou les Youtubeurs établis.

Bref, il s’agit de relations de presse réinventées et adaptées à la sauce des médias sociaux et des nouvelles plateformes populaires.

Pourquoi le marketing d’influence est-il un nouvel eldorado? En grande partie en raison des contenus organiques publiés par les marques qui peinent à atteindre leur auditoire cible, particulièrement sur les médias sociaux. Et comme la publicité traditionnelle est moins efficace en raison de la fragmentation des canaux et un temps d’attention en baisse constante, on se tourne donc de plus en plus vers des célébrités et des influenceurs spécialisés dans une sphère d’activité, afin de faire passer un message publicitaire.

Dans cet exemple, on se doute bien que Coca Cola dû dépenser quelques beaux dollars pour obtenir cette publication sponsorisée sur le compte de Selena Gomez, qui compte plus de 100 millions d’abonnés sur Instagram! Mais l’impact de cette visibilité auprès d’une jeune clientèle – on prend acquis que c’est le cas pour la majorité des fans de Selena – est fort probablement supérieur comparativement à un placement traditionnel à la télévision ou même en bannière web.

NOTE: dans l’exemple ci-dessus, on fait référence à une célébrité, en l’occurence Selena Gomez, mais un influenceur n’est pas forcément une célébrité.

Il existe en fait trois types d’influenceurs:

  1. Célébrités: Approche classique qui consiste à utiliser un ou une porte-parole populaire, qui s’affiche au nom d’une marque. Pensez aux publicités de Maxi avec Martin Matte, la commandite du plongeur Alexandre Despaties par McDonald’s ou encore les publications sponsorisées de la joueuse de tennis Eugénie Bouchard sur Instagram.

  2. Spécialistes: Un des créneaux les plus porteurs est certes celui des spécialistes dans une niche en particulier. On n’a qu’à penser aux blogueurs ou Instagramers spécialisés en mode, en fitness ou en voyage, par exemple. Voyez d’ailleurs le tableau ci-dessous qui montre le nombre moyen d’abonnés Instagram pour des influenceurs, par industrie.

  3. Fans finis: Enfin, il existe des influenceurs pour lesquels vous n’avez pratiquement pas d’effort à faire, car il s’agit de vos fans les plus fidèles. En anglais, on parle de brand advocates, soit ces gens qui prêchent pour vos produits et services auprès de leur réseau, sans forcément être des célébrités, ni spécialistes de votre industrie. Toutefois, on a tout avantage à alimenter et fidéliser la relation, car ce sont vos meilleurs ambassadeurs et ils permettent à votre marque de rayonner au-delà de vos efforts marketing traditionnels.

Cliquez ici pour lire la suite

Source: Frédéric Gonzalo

Twitter

Nominations

NOMINATIONS DES 7 DERNIERS JOURS + SEMAINE DU 11 NOVEMBRE 2019

  • Ôrigine artisans hôteliers - Amélie Leduc Dauphinais
  • Marriott Château Champlain - Anne-Marie Dorion

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations