Le vote des travailleurs de l'hôtellerie bloqué par un syndicat américain - Toronto

Hébergement · · Commenter

Au cours d'une semaine où les travailleurs de trois hôtels de Toronto ont voté en faveur de l'affiliation à Unifor, le syndicat américain qu'ils souhaitent quitter, a présenté une demande en vue d'empêcher leur voix d'être entendue, selon Unifor.

« Les travailleurs ont fait un choix démocratique pour s'élever précisément contre ce type de harcèlement et d'intimidation et s'affilier à un syndicat canadien fort », a affirmé le président national d'Unifor, Jerry Dias.

Les travailleurs de l'hôtel Hyatt Regency, situé au centre-ville de Toronto, ont voté pour déterminer s'ils allaient s'affilier à Unifor plutôt que de continuer à faire partie du syndicat UNITE HERE, établi aux États-Unis, mais l'urne a été scellée après que le syndicat américain a contesté le vote auprès de la Commission des relations de travail de l'Ontario.

À l'approche du vote de 2 février dernier, UNITE HERE a déposé auprès de la Commission des relations de travail une demande en vue de faire sceller l'urne, en ayant recours à une formalité procédurale qui sera probablement examinée dans les prochains jours.

Selon Unifor, l'allégation est en fait une tactique musclée employée par le syndicat américain dans une dernière tentative visant à empêcher les travailleurs de faire le choix démocratique de le quitter.

« Les travailleurs devraient avoir le droit de décider à quel syndicat ils veulent s'affilier. Nous sommes convaincus que c'est ce que la Commission des relations de travail conclura, mais je suis troublé par le fait que les travailleurs du Hyatt aient eu à vivre cette situation causée par un syndicat qui affirme parler en leur nom », a ajouté M. Dias.

Plus tôt cette semaine, les travailleurs des hôtels Westin Prince, Courtyard Marriott et Yorkville Bloor Marriott ont voté pour quitter UNITE HERE et s'affilier à Unifor. Dans un scrutin tenu le 2 février dernier au Quality Hotel and Suites, situé près de l'aéroport, les travailleurs ont voté en faveur du maintien du syndicat américain.

La semaine prochaine, les travailleurs de huit autres hôtels - King Edward, Doubletree Metropolitan, Delta Toronto Airport, Hilton centre-ville, Toronto Don Valley, Hilton Toronto Airport, Sheraton Toronto Airport et Four Points Airport - auront également la chance de voter et de s'affilier à Unifor.

« Je ne comprends pas à quoi veut en venir ce syndicat américain - que faudra-t-il pour qu'il respecte le droit fondamental des travailleurs à la démocratie? », a affirmé Kenan Hamit, qui travaille au Hyatt Regency de Toronto. « Je suis convaincu que le vote était favorable, et nous sommes prêts à nous joindre aux centaines d'autres travailleurs de l'hôtellerie de la région du Grand Toronto pour nous affilier à Unifor. Ces ruses et ces tactiques d'intimidation sont les raisons exactes pour lesquelles nous voulons quitter UNITE HERE. »

Le syndicat principal de la section locale 75 d'UNITE HERE a mis la section locale en tutelle plus tôt ce mois-ci, malgré les votes répétés des membres contre la mise en tutelle. Il a également écarté les représentants élus et a fait saisir les actifs de la section locale.

« Après des mois de stress et de lutte, nous sommes heureux de constater que les travailleurs de l'hôtellerie se sentent à nouveau réconfortés et optimistes quant à l'avenir et qu'ils ont opté pour l'espoir, et non la crainte », a déclaré Lis Pimentel, qui dirige l'initiative en vue de rallier les travailleurs de l'hôtellerie à Unifor. « Nous exhortons le syndicat américain à écouter les membres et à ne pas entraver le décompte des votes. »

Unifor est le principal syndicat du secteur privé au Canada et représente 315 000 travailleurs dans tous les grands secteurs de l'économie. Le syndicat défend tous les travailleurs et leurs droits, lutte pour l'égalité et la justice sociale au Canada et à l'étranger et cherche à engendrer un changement progressiste en vue d'un avenir meilleur.

Source: Le Syndicat Unifor

Twitter

Nominations

Tourisme Baie-James

Tourisme Baie-James est fier d’annoncer les nominations de madame Joanik Linteau au poste de chargée de projets, accueil et marketing.

Étant à l’emploi de Tourisme Baie-James depuis le 12 décembre 2005 en tant que coordonnatrice du réseau d’accueil, et une ressource partagée pour le compte de Tourisme Eeyou Istchee, madame Joanik Linteau continuera d’assumer un leadership au niveau de la planification et de la mise en œuvre de la stratégie régionale d’accueil et de signalisation. De plus, elle sera en charge du déploiement du plan de commercialisation de la destination d’Eeyou Istchee Baie-James et sera amenée à collaborer sur différentes actions de promotion et de marketing avec le reste de l’équipe marketing.

Nous sommes persuadés qu’elle aura à cœur le développement et la performance de l’organisation et de la région et qu’elle saura se plaire au sein de son nouveau poste.

Madame Linteau travaille à partir des bureaux de Tourisme Baie-James. Vous pouvez la joindre soit par courriel au jlinteau@tourismebaiejames.com ou par téléphone au 418 748-8140, poste 226. 

Voir toutes les nominations