Le tourisme d'affaires: l'offre au Québec

Tourisme d'affaires · · Commenter

Afin d’obtenir une vue d’ensemble des diverses offres existantes sur ce marché, Clientis a étudié les sites internet de quelques Associations Touristiques Régionales (ATR) du Québec, afin d’analyser leur positionnement respectif. Soit un total de 19 destinations analysées.

Globalement, sur les 19 régions étudiées, 10 d’entre elles – soit 53% des régions – mettent en avant le tourisme d’affaires dans leurs offres en consacrant, dès la page d’accueil, un onglet spécifique à cet effet. Par ailleurs, l’émergence de destination affaires non traditionnelles est encourageante (ce sont de plus petites destinations qui n’avaient pas encore été développées auparavant). Sur les 19 régions étudiées, les 10 d’entre elles qui mettent en avant le tourisme d’affaires dans leurs offres sont les suivantes :

1. ATR de Tourisme Lanaudière : ils peuvent être considérés comme un modèle dans la catégorie de destinations qui ont récemment développé leurs offres d’affaires. Ils semblent avoir axé leur stratégie vers le développement du tourisme d’affaires puisqu’ils proposent, à ce jour, l’offre corporative la plus complète et aboutie.

2. Office du tourisme de Québec : ils ont un site web esthétique et simple d’utilisation. Ils se démarquent également avec un onglet « Réunion » mais aussi et surtout par la possibilité de consulter la liste des fournisseurs de services évènementiels et d’effectuer une recherche de salles de réunion ciblée

3. Tourisme Montréal : ils se différencient de par son volume et sa force de frappe hôtelière. En effet, ils mettent à disposition une trousse d’outils conçue spécialement pour les planificateurs d’évènements, pouvant être téléchargée ou commandée, incluant des cartes, des brochures, un guide touristique, une bannière web ou bien encore des cartes postales virtuelles.

4. Tourisme Laval : ils détiennent un site web avec un concept simple et facile d’utilisation intitulé « Le Simplificateur » renfermant une gamme d’outils virtuels performants comme mentionné sur le site internet de l’ATR, dans le but d’aider à la bonne organisation d’événements corporatifs.

5. Région de l’Outaouais : ils ont su concevoir un site web design, coloré, attractif et simple d’utilisation, présentant à la fois une offre corporative originale et complète.

6. Région des Cantons-de-l’Est : leur site internet est très bien quotté. Ils proposent également des séjours incluant activités et hébergements pour une clientèle corporative.

7. Région de Charlevoix : malgré une offre d’activités corporatives peu explicite, la région de Charlevoix présente un site web remarquable par son souci d’esthétisme, d’immersion et d’interaction avec l’utilisateur.

8. Laurentides : par le biais d’un site web simple mais efficace, ils s’imposent au sixième rang comme un des leaders du tourisme d’affaires

9. Centre-du-Québec : ils proposent également un volet d’affaires intéressant avec de nombreux hébergements et centres de réunion un « Guide du planificateur » complet et la présence de tournées de familiarisation.

10. Région de l’Abitibi-Témiscamingue : leur volet d’affaires est tout aussi intéressant que la région Centre-du-Québec. Ils proposent de nombreux hébergements et centres de réunion et organisent des tournées de familiarisation.

On peut également constater que, parmi ces 19 régions, 5 d’entre elles – soit 26% – placent la clientèle corporative au second plan, en intégrant la page « tourisme d’affaires » dans des onglets généralistes tels que « Quoi faire » ou bien encore « Restauration ». En effet, les régions de la Mauricie, du Bas-Saint-Laurent, de la Gaspésie et du Saguenay- Lac-Saint-Jean, intègrent pour le moment la page « Tourisme d’affaires » dans des onglets généralistes tels que « Quoi faire », « Restauration », ou bien encore « Savourer ». La clientèle d’affaires pourrait donc être davantage valorisée. Enfin, 4 régions, représentant 21% de l’ensemble, ne prennent pas du tout en compte le volet « Affaires » au sein de leur site Internet.

Suite à ce constat, on peut alors clairement affirmer que le marché « affaires » se développe et s’impose au sein du marché touristique québécois, puisque 80% des régions proposent une offre corporative sur leur site web.

Pour découvrir notre analyse dans son intégralité, cliquez sur ce lien : Le tourisme d’affaires : l’offre au Québec

Source: Clientis intelligence d'affaires

Twitter

Nominations

Hôtel et Centre de Villégiature du Lac Carling

M. Marc Dériger, directeur général est heureux d’annoncer les nominations suivantes:

Guy Déom au poste de directeur des ventes. M. Déom est en poste depuis le mois d’avril dernier. Il possède une solide expérience en vente et commercialisation de forfaits hôteliers en plus d’une expertise en tourisme d’affaires et gestion d’événements. Il a auparavant été chargé de comptes chez Misa Tours International, gestionnaire de Voyages AML et délégué commercial pour Croisières AML. Son expérience sur le marché corporatif et les réseaux de distribution sont un atout pour l’hôtel.

Justin Charrette, nouveau chef exécutif à l’Hôtel du Lac Carling, en poste depuis le 1er août. Justin Charrette, originaire de l’Outaouais, a complété ses études à l’école hôtelière Relais de la Lièvre et Seigneurie puis a travaillé au Fairmont Château Montebello de 2014 à 2017, avec un passage en France à l’été 2016 afin d’approfondir ses connaissances et élargir ses horizons. Justin est un vrai passionné de cuisine et est prêt à relever le nouveau défi que lui offre l’Hôtel du Lac Carling tel que créer de nouveaux menus avec principalement des produits du terroir et offrir une grande variété de plats savoureux et santé.»

Voir toutes les nominations