Le Robot de service Sanbot améliore l'expérience client et la productivité des entreprises

Hébergement, International, Marketing · · Commenter

Cette année sur le salon Innorobo, le constructeur chinois Qihan Tech présentait Sanbot, son petit robot humanoïde de 93 centimètres. Dédié à l’amélioration de l’expérience client et au renforcement de la productivité du staff, Sanbot dont le slogan est « Robotics as a service » est l’un des robots qui pourraient bien séduire les acteurs du Tourisme, tels que les hôtels et aéroports. Lennic Qian, Directeur Général des ventes internationales et du département marketing chez Qihan Tech, s’exprime sur les grands objectifs de Sanbot.

POURQUOI AVOIR CONSTRUIT UN ROBOT DE SERVICE COMME SANBOT ? QUELS SONT SES OBJECTIFS ?

Lennic Qian : Nous avons construit Sanbot pour améliorer la qualité de vie des gens et l’expérience client, tout en apportant plus de bénéfices aux entreprises. Notre robot exécute des tâches quotidiennes pour permettre aux personnes humaines de se concentrer sur des tâches plus créatives. Sanbot peut donc aider les entreprises spécialisées dans les secteurs du Commerce de détail, de l’Hôtellerie, de l’Éducation et de la Santé. Sanbot, dans les grandes lignes, est un robot qui se veut amical et accessible, c’est d’ailleurs pour cela que Sanbot n’est pas très grand : il est facile d’utilisation lorsqu’on est assis et lorsqu’on est debout. Son écran tactile inclinable permet d’adapter son utilisation.

SANBOT A ÉTÉ ADOPTÉ PAR DEUX AÉROPORTS EN CHINE. QUEL SONT SES MISSIONS ? DE QUELLE MANIÈRE SANBOT AIDE-T-IL LE PERSONNEL ET LES VOYAGEURS ?

En effet, l’Aviation est l’un des secteurs les plus demandeurs. Grâce à l’API de Sanbot, les aéroports de Guangzhou-Baiyun et de Shenzhen Bao’an peuvent programmer la plateforme du robot selon leurs propres exigences et ainsi intégrer un système de points de fidélité, de recherche de billets et d’informations sur les vols, par exemple. Dans ces aéroports, Sanbot est aussi chargé de relayer les informations relatives aux vols, boutiques et restaurants, de guider et de divertir les voyageurs dans les allées de l’aéroport. Sanbot permet même aux utilisateurs d’effectuer leur check-in. Par ailleurs, grâce à notre robot, les voyageurs ont accès à Internet où et quand ils le souhaitent. En bref, notre petit humanoïde permet aux aéroports d’améliorer l’expérience des voyageurs en répondant aux questions de ces derniers concernant leur itinéraire par exemple et d’assister le personnel de l’aéroport dans leurs tâches. Une solution rentable pour les aéroports et qui fascine les voyageurs.

Lire l'article complet

Source: TOM

Twitter

Nominations

Bruno Leclaire nommé chef de la direction des systèmes d'information de Transat

Transat annonce la nomination de Bruno Leclaire au poste de chef de la direction des systèmes d'information (DSI) et des solutions numériques, avec effet le 1er novembre. M. Leclaire succèdera à Michel Bellefeuille, qui occupait cette fonction depuis huit ans et qui prendra une retraite active le 31 décembre prochain.

Bruno Leclaire s'est joint à Transat en 2015 en tant que vice-président, Commerce électronique et chef, Solutions numériques. À ce titre, il est en charge de la stratégie numérique de Transat, y compris la distribution en ligne B2C, la gestion de la relation client (CRM), le marketing en ligne et la mobilité. Le cumul de ses fonctions actuelles et de ses nouvelles responsabilités à la DSI amènera M. Leclaire à piloter l'ensemble des grands projets technologiques de la Société.

Après avoir co-fondé Jobboom en 2000, Bruno Leclaire a occupé divers postes de direction, notamment chez Transcontinental et Québecor Média, ce qui lui a permis de développer une vaste expérience en technologies numériques et en commerce électronique.

M. Leclaire détient un baccalauréat en technologie de l'information à l'Université de Sherbrooke.

Voir toutes les nominations