Le repreneuriat: passer le flambeau à la prochaine génération

Études, Économie, Ressources humaines · · Commenter

Assurer la pérennité d’une compagnie par son transfert à un membre de la famille est un choix fréquent, mais il comporte de nombreux enjeux, notamment celui de faire croître l’entreprise tout en respectant le travail et les valeurs des prédécesseurs.

Une précédente analyse a démontré que la prochaine décennie est cruciale pour les PME au Québec. En effet, entre 60 et 70 % des propriétaires atteindront l’âge de la retraite d’ici 2022. Qui plus est, en raison d’un manque de relève ou d’acheteurs potentiels, 40% des entrepreneurs âgés de 65 ans et plus ont l’intention de fermer leur entreprise selon une étude effectuée en 2014 par la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

La relève se trouve parfois au sein même de la famille. Néanmoins, la transmission peut s’avérer longue et ardue. Le processus peut durer de 2 à 10 ans. Il est donc essentiel de s’outiller adéquatement et de prendre le temps nécessaire pour que tous les partis — le cédant et le repreneur — y trouvent leur compte.

DES OUTILS POUR LE TRANSFERT D’ENTREPRISE

Il existe plusieurs outils et ressources pour le repreneuriat. En voici quelques-uns :

  • Mentorat
  • Outil de diagnostic 
  • École d’Entrepreneurship de Beauce
  • Centre de transfert d’entreprise du Québec
  • Banque de développement du Canada

Avez-vous d’autres conseils ou des exemples de réussite ?

Lire la suite

Source:

Par Julie Payeur
Réseau de veille en tourisme, Chaire de tourisme Transat
Le repreneuriat: passer le flambeau à la prochaine génération

Twitter

Nominations

NOMINATIONS, semaine du 10 décembre 2018

  • Impéria Hôtel & Suites Boucherville - Maxime Lastennet
  • Auberge Saint-Antoine - Emma-Jeanne Bouchard
  • Impéria Hôtel & Suites Boucherville - Audrey Duvivier
  • Impéria Hôtel & Suites Boucherville - Nancy Racine

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations