Le marketing réinventé à la Club Med

Marketing · · Commenter

Frédéric GonzaloClub Med existe depuis plus de 65 ans, mais il a su se réinventer comme produit touristique d'excellence. Qu'en est-il de son marketing? Tour d'horizon d'une marque qui fait la part belle aux réseaux traditionnels, mais aussi aux nouvelles technologies!

À une époque où la communication marketing doit s’adapter et se déployer sur une multitude de médias, autant hors ligne qu’en ligne, il devient de plus en plus difficile de se démarquer dans cet environnement sans cesse évolutif. S’il y a une marque qui a bien saisi cette difficulté pour la transformer en opportunité, c’est Club Med. Ayant célébré ses 65 ans en 2015, Club Med aurait-elle acquis la sagesse qui caractérise nos aînés ?


Un mélange de traditionnel… et de multicanal

« Pour Club Med Canada, tous les acteurs du réseau de distribution jouent un rôle crucial dans le parcours d’achat du voyageur, et c’est pourquoi nous respectons et travaillons avec tous les réseaux », confirme Amélie Brouhard, directrice marketing, & communication, Club Med Canada. Rencontrée lors d’un entretien exclusif en novembre dernier, cette dernière nous explique pourquoi Club Med croit encore fermement au rôle actif des agences dans la vente de voyages.

« Le parcours d’achat du client aujourd’hui est en évolution constante. Il est multicanal et multiappareil. Nous devons donc être là où il se trouve afin de répondre au besoin d’évasion pour son prochain voyage. Bien sûr, on continue avec nos publicités grand public, par exemple avec notre récente campagne « Décrochez », incluant les superpanneaux mettant de l’avant la ligne « Partir brûlé, Revenir bronzé ». Pour ce genre de campagne de notoriété, l’appel à l’action sera vers le site web, notre centrale téléphonique (1-800-CLUBMED), mais renvoie aussi vers les professionnels du voyage. C’est d’ailleurs le cas pour toutes nos communications marketing. Nous misons donc sur le réseau traditionnel d’agences de voyages, en les incluant dans nos ventes éclair et promotions ponctuelles, par exemple récemment lors du vendredi fou de la fin novembre », nous explique-t-elle.



Club Med travaille ainsi étroitement et en coop marketing avec cinq comptes majeurs à l’échelle nationale, sans oublier des agences considérées à fort potentiel à travers le pays. Club Med compte d’ailleurs sur une équipe de BDM (business development managers), dont l’un sillonne le Canada anglais alors que d’autres sont dédiés au marché québécois, chez qui on observe ancrage plus fort de la marque Club Med.

… mais on cherche aussi à faire vivre l’expérience!

Un autre défi qui perdure est d’attirer les gens à découvrir Club Med pour la première fois. Or, si le client ne vient pas au Club pour comprendre la nature du produit et de l’expérience, peut-on envisager amener le Club vers lui afin que ce soit plus concret? C’est l’objectif derrière les nombreux stunts effectués par la marque au fil des années, dont le plus récent a su faire parler de la marque en février à Montréal, au coeur de l’hiver et des froides journées enneigées de la métropole. En montrant ces “villages éphémères” durant une journée, on fait goûter, mais surtout on fait rêver à l’expérience de villégiature, en opposition à la météo peu clémente d’une journée typique hivernale.



Cliquez ici pour lire la suite.

Source: Frédéric Gonzalo
 


À lire également: Les INCONTOURNABLES du marketing numérique et du tourisme

Twitter

Nominations

NOMINATIONS, semaine du 18 mars 2019

  • Tourisme Bas-Saint-Laurent - Pierre Lévesque
  • Croisière AML - Patrice Massicotte

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations