Le e-tourisme en Europe : les tendances à l'horizon 2016

Distribution, Techno, International · · Commenter

En France, la croissance de l'e-tourisme est-elle vraiment brisée ? Les agences traditionnelles vont-elles continuer à perdre des parts de marché ? Les réponses de PhoCusWright.

De 42% en 2012, le taux de pénétration du online devrait grimper à 45% en 2016, d’après ce rapport de 168 pages, à laquelle PhoCusWright nous a donné accès. En 2014, les ventes globales de voyages sur Internet ont atteint environ 18,3 milliards d’euros. Une manne que se répartissent les fournisseurs en direct (58% à 59%) et les agences de voyages en ligne (OTAs).

Un rythme de +4%
Selon le cabinet d’études, qui rappelle en préambule les difficultés économiques et sectorielles de notre pays, l’e-tourisme résistera à l’adversité, et enregistrera des ventes cumulées en progression de 4% en 2015 et de 5% en 2016, après +4% en 2014.

Plus de tonus ailleurs en Europe
A l’échelle européenne, les performances sont toutefois meilleures qu'en France, selon le rapport américain. Sur la période 2013-2016, le volume d’affaires que représentent les réservations en ligne de voyages s'envole de 7% à 8% par an, à 126 milliards d’euros en 2016. Le taux de pénétration du online atteindra alors 47%, contre 44% en 2014. Malgré la maturité du Vieux continent, les agences de voyages en ligne et les canaux web des fournisseurs ont toujours des points de croissance à grappiller sur certains marchés, notamment en Allemagne, en Italie et en Espagne. 

Source : L'Echo touristique

Twitter

Nominations

NOMINATIONS, semaine du 17 juin 2019

  • Transat Distribution Canada (TDC) - Louise Fecteau
  • ComediHa! - Benoit Jobin
  • Office du tourisme de Québec - Benoit Pigeon
  • Fairmont Le Manoir Richelieu - Ester Boies
  • Fairmont Le Manoir Richelieu - Nabil Ighessanen

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations