Le Cirque du Soleil: plus de retombées pour les acteurs du tourisme?

TourismExpress a rencontré Daniel Lamarre, président du Cirque du soleil, à l'occasion d'un événement organisé par le CORIM la semaine dernière. L'occasion pour nous de faire un point sur la situation de cette entreprise québécoise. 

Le Cirque du Soleil jouera à Montréal, dès le 20 avril, son nouveau spectacle nommé VOLTA. Pour la 41e production, Daniel Lamarre nous a confié qu’il y aura de la nouveauté dans les airs, mais surtout de l’action. Cordes à danser, vélos acrobatiques, BMX, patins à roulettes, bungee et parkour seront au rendez-vous. « Action », c’est bien le mot qui caractérise à présent la philosophie de développement du Cirque du Soleil. La plus grande entreprise de divertissement au monde est en pleine effervescence partout dans le monde, mais elle n’oublie pas d’où elle vient. Son identité montréalaise est très forte et connue du grand public. Après avoir vécu une période sombre il y a quelques années, la vapeur semble s’inverser, ce qui profite au rayonnement du Québec sur la scène internationale, notamment sur le plan touristique. 

Crédit photo: Melissa Vincelli

« 2016 ANNÉE RECORD, 2017 ENCORE MEILLEURE! »

L’acquisition du Cirque du Soleil par un groupe chinois et américain il y a 2 ans va renforcer sa présence à l’étranger, mais d’après nos sources, le siège social va bien rester à Montréal. Rappelons que près de 5000 employés travaillent aujourd’hui pour le Cirque du Soleil, dont 1200 au siège à Montréal. Sur le plan financier, l’entreprise se porte très bien, puisque 2016 était une année record en termes de profits et 2017 s’enligne pour être encore meilleure. Pour poursuivre sa croissance, le Cirque diversifie ses activités, avec notamment l’ouverture de parcs thématiques et des aires de jeux Creactive dans les hôtels Club Med.

« On veut devenir un acteur mondial encore plus important dans le domaine du divertissement. Nous n’allons plus faire uniquement des spectacles de cirque. On augmente notre présence à l’international, comme par exemple avec le nouveau parc thématique qui va ouvrir à Nuevo Vallarta au Mexique l’année prochaine. On va être représentants de Montréal à l’international, gardiens de l’innovation et de la créativité qui caractérise notre ville », a déclaré Daniel Lamarre.

LE CIRQUE DU SOLEIL AUGMENTE AUSSI SA PRÉSENCE À MONTRÉAL

Le Cirque du Soleil n’a pas été capable de quantifier les retombées que l’entreprise génère sur l’économie touristique locale, mais précise qu’elles sont indéniables. Emblème du Vieux-Montréal, le succès que connait le Cirque est une belle nouvelle pour notre activité touristique. Attraction et attractivité touristique sont intimement liées pour faire rayonner une destination, c'est pourquoi il ne faut pas négliger son impact. Le Cirque du Soleil produit désormais plus de spectacles, ce qui augmente sa présence à Montréal (environ 2 ans sur une période de 3 ans). Les hôteliers et les restaurateurs de Montréal sont les acteurs principaux à en bénéficier, mais c’est aussi l’image du Québec de façon globale qui est véhiculée dans la presse internationale. « En période de spectacles à Montréal, nous recevons chaque semaine une délégation étrangère de journalistes à Montréal. C’est un beau moyen de parler du Québec », a précisé Daniel Lamarre. 

ET DEMAIN?

Le projet de création d’un Club Med au Québec est toujours à l’étude, mais pourrait bien se concrétiser. Si tel est le cas, le Cirque du Soleil serait ravi d’embarquer avec Club Med pour la création d’une nouvelle zone de divertissement Creative, a annoncé Daniel Lamarre. L’ouverture d’une nouvelle aire de divertissement au Québec offrirait au Cirque du Soleil une présence permanente sur son territoire, ce qui n’est pas négligeable pour contrebalancer les nombreux investissements en dehors de nos frontières.

En attendant, découvrez un avant goût du spectacle VOLTA, qui commence cette semaine. 

Source: Gwendoline Duval

Twitter

Nominations

NOMINATIONS DES 7 DERNIERS JOURS + SEMAINE DU 11 NOVEMBRE 2019

  • Musée de la civilisation - Stéphan La Roche
  • Ôrigine artisans hôteliers - Amélie Leduc Dauphinais
  • Marriott Château Champlain - Anne-Marie Dorion

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations