Le Canada s'est-il approprié la poutine du Québec?

Restauration · · Commenter

De plat mal aimé utilisé pour stigmatiser les Québécois, la poutine a fait son chemin jusqu'à la Maison-Blanche, où l'ex-président américain Barack Obama en a dégusté une version modifiée avec le premier ministre Justin Trudeau en mars 2016.

Étudiant à la maîtrise à l'Université du Vermont, Nicolas Fabien-Ouellet, qui a grandi à Saint-Augustin-de-Desmaures et étudié au Cégep de Sainte-Foy, s'est intéressé à ce qui a amené ce plat typiquement québécois à retrouver ses lettres de noblesse et même à faire l'objet d'appropriation culturelle par les autres provinces canadiennes.

Son article sur le sujet lui a valu lundi le prix de l'Association canadienne des études culinaires et il le présentera mardi lors du Congrès des sciences humaines et sociales à l'Université Ryerson de Toronto.

L'étudiant à la maîtrise estime que la poutine devrait aussi faire l'objet d'une classification culinaire nouvelle. «Il y a de la poutine italienne, de la poutine grecque et combien d'autres variétés. La poutine mérite une classification culinaire à part entière», conclut-il.

Lire l'article complet

Source: Le Soleil

Twitter

Nominations

NOMINATIONS, semaine du 14 janvier 2019

  • Association des clubs de golf du Québec (ACGQ) - David Skitt
  • Assemblée nationale - Martin Gagné

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations