La reconnaissance du superviseur, une stratégie de rétention efficace!

Associations, Ressources humaines · · Commenter

L’embauche et la rétention de nos employés sont définitivement des enjeux préoccupants pour nos organisations. Pour faire face à ces enjeux, le rôle du superviseur devient stratégique. Comment pouvons-nous, en tant qu’organisation, encourager nos superviseurs à relever autant de défis et avoir un impact sur leur rétention ?

Le rapport Diagnostic de situation des superviseurs publié en février 2015 vient confirmer l’importance du rôle de nos superviseurs: « la qualité de supervision a un impact direct sur le milieu de travail et, par contrecoup, sur les résultats. Ainsi, les superviseurs jouent un rôle central tant dans l’instauration d’un milieu de travail sain et adéquat que dans l’implication du personnel sous sa responsabilité (sentiment d’appartenance, qualité du travail, sentiment de compétence) ».

On peut rapidement conclure que de reconnaître et d’apprécier le travail de nos superviseurs aura un impact direct sur leur rétention, leur motivation, et conséquemment sur la rétention des employés et la satisfaction de la clientèle.

En effet, il a été démontré que l’appréciation contribue au rapprochement, développe la confiance et encourage les gens à réussir encore davantage. L’appréciation accroît aussi la fierté à la suite d’une réalisation particulière, d’une nomination, etc. 

SAISIR LES OPPORTUNITÉS DE RECONNAISSANCE : UNE PRATIQUE GAGNANTE

Saisir les opportunités dans notre quotidien pour témoigner notre appréciation à nos superviseurs comporte plusieurs avantages tant pour l’organisation que pour l’individu…

Lire la suite

Source: Conseil québécois des ressources humaines en tourisme (CQRHT)  

Twitter

Nominations

Bruno Leclaire nommé chef de la direction des systèmes d'information de Transat

Transat annonce la nomination de Bruno Leclaire au poste de chef de la direction des systèmes d'information (DSI) et des solutions numériques, avec effet le 1er novembre. M. Leclaire succèdera à Michel Bellefeuille, qui occupait cette fonction depuis huit ans et qui prendra une retraite active le 31 décembre prochain.

Bruno Leclaire s'est joint à Transat en 2015 en tant que vice-président, Commerce électronique et chef, Solutions numériques. À ce titre, il est en charge de la stratégie numérique de Transat, y compris la distribution en ligne B2C, la gestion de la relation client (CRM), le marketing en ligne et la mobilité. Le cumul de ses fonctions actuelles et de ses nouvelles responsabilités à la DSI amènera M. Leclaire à piloter l'ensemble des grands projets technologiques de la Société.

Après avoir co-fondé Jobboom en 2000, Bruno Leclaire a occupé divers postes de direction, notamment chez Transcontinental et Québecor Média, ce qui lui a permis de développer une vaste expérience en technologies numériques et en commerce électronique.

M. Leclaire détient un baccalauréat en technologie de l'information à l'Université de Sherbrooke.

Voir toutes les nominations