La GTAA annonce ses résultats pour 2015

Transports · · Commenter

L'Autorité aéroportuaire du Grand Toronto (la « GTAA ») a annoncé ses résultats financiers et d'exploitation pour l'exercice financier clos le 31 décembre 2015. Le volume de passagers a augmenté de 6,4 % en 2015 comparativement à 2014, grâce à la vigueur économique de la région du Grand Toronto et au rôle que joue l'Aéroport Toronto-Pearson à titre de plus important aéroport du Canada et de deuxième aéroport le plus achalandé en Amérique du Nord pour ce qui est des voyageurs internationaux.

« L'Aéroport Toronto-Pearson a accueilli 41 millions de passagers en 2015, ce qui témoigne de la demande soutenue pour le transport aérien dans le sud de l'Ontario. Notre rôle à titre de pôle a également augmenté de façon soutenue, car davantage de gens transitent par l'Aéroport Toronto-Pearson dans leurs déplacements internationaux », a affirmé Howard Eng, président et chef de la direction de la GTAA. « Le volume de passagers plus élevé met en évidence le besoin d'un soutien accru des organismes gouvernementaux en matière de ressources et de technologies de façon à assurer une expérience aéroportuaire sans heurt. »

En tant que pôle aéroportuaire mondial, Toronto-Pearson offre un vaste réseau de vols directs vers 144 destinations internationales et 30 villes canadiennes. En 2015, l'activité des passagers a augmenté de 7,7 % dans le secteur international (qui inclut le marché transfrontalier américain), et de 4,0 % dans le secteur national comparativement à l'an passé.

Au cours de la période de douze mois close le 31 décembre 2015, la GTAA a déclaré un chiffre d'affaires total de 1,2 milliard de dollars, contre 1,15 milliard de dollars en 2014. La croissance constante de son chiffre d'affaires reflète la forte croissance du nombre de passagers au cours des deux dernières années et les solides résultats de ses activités commerciales autres qu'aéronautiques. En 2015, 21 points de vente au détail et kiosques de restauration et de service ont été ouverts, dont douze à l'aérogare 1 et neuf à l'aérogare 3, incluant sept nouvelles ouvertures à la jetée A restaurée et de nouveau ouverte.


Crédit photo: GTAA

Les dépenses d'exploitation totales en 2015 se sont établies à 776,9 millions de dollars, une hausse de 45,1 millions de dollars par rapport à 2014. En 2015, la GTAA a continué d'investir dans la maintenance préventive, la sécurité accrue de l'aéroport et l'amélioration de l'expérience des consommateurs. La prise en charge par la GTAA des activités de dégivrage imparties à un fournisseur de services en juillet 2015 a donné lieu à des frais d'établissement supplémentaires.

Le bénéfice avant intérêts et le coût de financement ont été respectivement de 423,7 millions de dollars et 421,8 millions de dollars pour 2015 et 2014. Après comptabilisation des intérêts et du coût de financement, la GTAA a enregistré un bénéfice net de 22,1 millions de dollars en 2015, comparativement à des pertes nettes de 59,6 millions de dollars en 2014. Exclusion faite de la charge unique de 102,3 millions de dollars enregistrée en 2014 en lien avec l'achat et l'annulation par la GTAA de ses titres de créance pour une valeur nominale de 399,3 millions de dollars, la GTAA a enregistré un bénéfice net de 42,7 millions de dollars en 2014. Le bénéfice net est réinvesti dans l'Aéroport et affecté à de nouvelles initiatives visant à améliorer les activités et le servi! ce à la clientèle de l'Aéroport, à financer des projets d'investissement ou à rembourser sa dette.

Les résultats financiers de la GTAA pour 2015 sont analysés plus en détail dans les états financiers de la GTAA pour les exercices clos les 31 décembre 2015 et 2014 et le rapport de gestion pour l'exercice clos le 31 décembre 2015, accessibles au www.torontopearson.com et sur le site Web des Autorités canadiennes en valeurs mobilières au www.sedar.com.

La GTAA exploite l'Aéroport international Toronto-Pearson.

Source: GTAA

Twitter

Nominations

NOMINATIONS, semaine du 20 mai 2019

  • Tourisme Baie-James - Isabelle Milord
  • Groupe Voyages Québec - Angelina Miconiatis
  • Alliance de l’industrie touristique du Québec - Jean-Philippe Bastien, Catherine Blanchette, Manon Blanchet, Anne-Hélène Couturier
  • Raymond Chabot Grant Thorton - Véronique Boucher

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations