La déymystification des pratiques sociales pour les festivals et événements par Anne-Marie Royer

Techno, Festivals et évènements, Marketing · · Commenter

Trois grandes tendances se sont bien installées dans la dernière décennie et il est prévoir que celles-ci fassent également partie des tendances pour la prochaine! Je parle bien évidemment des technologies, de l’expérience client et du tourisme durable (sous toutes ses ramifications). Dans cet article, c’est uniquement du tourisme durable dont je vais vous parler dans, mais plus précisément d’une de ses ramifications.

Depuis environ 5 ans, le tourisme durable se fractionne, il se sous-divise et pour continuer de croître, les organisations touristiques doivent s’y adapter. Alors que 2018 était l’année de l’expérience, 2019 se pointe avec en avant plan, la sous-division du développement durable, les pratiques sociales. Les pratiques sociales, dans le sens dont je veux aborder le terme, renvoient à une pratique mise en place par une organisation et qui est susceptible d’obtenir des retombées positives directes ou indirectes sur une communauté.

Même si ce texte s’adresse principalement aux festivals et événements, il peut facilement être associé aux attractions, à l’hôtellerie et aux autres secteurs de l’industrie touristique. En effet, les pratiques sociales ne sont pas réservées qu’à l’événementiel, mais à quiconque désire mettre en œuvre des notions de développement durable dans son établissement ou son organisation. Il existe un paquet de pratiques que votre organisation peut mettre en place et qui auront un effet positif sur la communauté, mais je ne pourrai pas tous les aborder dans ce texte. Je vais parler principalement de celles qui sont prisent en considération pour le Modèle d’Évaluation des Pratiques Sociales (MEPS) de Festivals et Événements Québec.

On en entend parler partout depuis déjà 2 ou 3 ans! Cette année, la question n’est pas de savoir ce que c’est, mais de savoir comment faire pour les appliquer concrètement et ainsi améliorer les retombées sociales de votre événement. Festivals et Événements Québec (FEQ) a d’ailleurs développé un outil pour évaluer indirectement les retombées que les organisations produisent sur les individus et la société, le MEPS. Extrêmement bien fait, ce modèle, sous forme d’un tableau de bord, permet aux festivals et événements de situer rapidement leurs forces et leurs faiblesses en matière de pratiques sociales grâce à différents indices de performance.

En plus d’être tendance, les pratiques sociales font partie intégrante du développement durable. Et comme vous le savez, celui-ci n’est plus une option, mais une obligation de la part des gestionnaires événementiels. Ces pratiques sociales, une fois que vous aurez démontré leurs retombées, pourront vous aider à développer votre événement, à créer un sentiment d’appartenance dans la communauté, à trouver de meilleurs financements et même à attirer et à garder vos employés (salariés et bénévoles).

D’abord, pour bien comprendre le développement durable, il faut savoir qu’il comporte trois grands concepts fondamentaux, soit Environnemental (le plus connu), Économique et Social. Voici un schéma exposant les trois catégories, accompagnées de leurs sous-catégories.

Lire l'article complet

Source: Développement Touristique AMR

Twitter

Nominations

NOMINATIONS, semaine du 11 février 2019

  • Village Vacances Valcartier - Sandra Nadeau
  • Jean-Michel Ryan ski Mont SUTTON
  • Le DoubleTree par Hilton Montréal - Richard Edwards

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations