L'éveil de Laval - Un «centre-ville» en effervescence

Restauration · · Commenter

Laval a beau être la troisième ville la plus peuplée du Québec, elle est longtemps restée dans l’ombre de Montréal en matière d’offre gastronomique. Mais le vent est en train de tourner, grâce à la multiplication des nouvelles adresses.

À Laval, autour du métro Montmorency, le paysage est en train de changer radicalement. Il y a d’abord eu l’arrivée de la Place Bell, l’an dernier, avec sa Taverne 1909, la petite sœur de la brasserie sportive du Centre Bell, à Montréal, mais aussi d’un tout nouveau complexe où sont regroupées plusieurs nouvelles adresses gourmandes.

Car c’est ici que s’érige peu à peu le « centre-ville » de Laval, lieu accessible où convergent déjà travailleurs et étudiants, grâce au campus de l’Université de Montréal et au collège Montmorency. On voit d’ailleurs, bien en évidence à la sortie du métro, l’immense panneau qui annonce le mégaprojet d’Espace Montmorency, mené par le promoteur Montoni.

D’une superficie de 1,4 million de pieds carrés, ce projet en quatre phases imaginé par Sid Lee annonce, au-delà d’une simple attraction commerciale qui rassemble restaurants, cafés, spas, bureaux, boutiques et hôtels, un véritable projet « multifonctionnel » avec espaces verts et cours intérieures.

Rencontré à son nouveau restaurant Gatto Matto, dans le complexe de la Place Bell, Jacques Gaspo, du groupe Foodtastic, est enthousiaste. Le Lavallois d’origine, derrière des marques comme La Belle et La Bœuf et Carlos & Pepe’s, croit que tout est désormais en place pour mettre la ville sur le radar gastronomique.

« Ça fait 20 ans que je dis que Laval est en expansion, et ça l’est encore. Laval commence à montrer ses vraies couleurs. Ce n’est pas le 450, la banlieue! C’est une ville au même titre que Montréal et Québec. Il n’y a aucune raison d’aller à Montréal avec ce que Laval a à offrir », lance celui qui prévoit d’ailleurs ouvrir non pas un, mais trois nouveaux concepts de restaurant dans le futur Espace Montmorency, dont l’ouverture est prévue autour de 2020.

En plus de cet « instagrammable » restaurant italien à la décoration fleurie, Foodtastic a ouvert au Centropolis, l’été dernier, la très courue Miss Wong, une brasserie asiatique nouveau genre, située dans l’ancien club Moomba – le tout premier projet de M. Gaspo, au début des années 2000. Un endroit qu’il a conçu en collaboration avec Dan Pham, un restaurateur de Montréal (Blossom, Red Tiger). « C’est la folie furieuse, et on a une forte proportion de la clientèle qui vient de Montréal », lance M. Gaspo pour illustrer la popularité de ses établissements. Investissement total pour les projets du Miss Wong et Gatto Matto: 5 M$.

Nul doute, la scène gastronomique est en effervescence à Laval. Une impression que confirme Geneviève Roy, PDG de Tourisme Laval. « Il y a une effervescence gastronomique certaine à Laval. La ville est en croissance en ce moment, dans tous les sens du terme. Les propriétaires de nouveaux restaurants disent tous la même chose : ils ont choisi Laval pour l’effervescence de son centre-ville, son accessibilité, la qualité du pied carré disponible. »

Lire l'article complet

Source: La Presse

Twitter

Nominations

NOMINATIONS, semaine du 10 décembre 2018

  • Impéria Hôtel & Suites Boucherville - Maxime Lastennet
  • Auberge Saint-Antoine - Emma-Jeanne Bouchard
  • Impéria Hôtel & Suites Boucherville - Audrey Duvivier
  • Impéria Hôtel & Suites Boucherville - Nancy Racine

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations