L'attractivité territoriale, plus que du marketing touristique

Marketing · · Commenter

Des régions touristiques tentent de se démarquer en créant une image de marque forte. D’autres se tournent vers le développement de leur attractivité territoriale. Pour y parvenir, elles misent sur leur ADN et sur l’implication de leurs citoyens.

La Chaire de tourisme Transat, en collaboration avec Tourisme Montréal, dévoilait le 21 janvier, les sept tendances qui continueront de rythmer l’activité touristique dans les prochaines années. Les conférenciers, Paul Arseneault et Pierre Bellerose ont partagé le fruit de leurs réflexions afin d’aider les entreprises à amorcer la nouvelle décennie.

LE PARADOXE DU MARKETING TERRITORIAL

Pour se faire connaître et attirer de nouvelles activités sur leur territoire, les régions et les municipalités utilisent souvent des techniques traditionnelles de mise en marché qui empruntent une approche de « push marketing » et reposent avant tout sur :

  • La création d’une image de marque pour représenter l’ensemble des forces vives du territoire et rayonner à l’intérieur et au-delà de leurs frontières ;
  • L’affichage de leurs atouts pour se démarquer, sortir du lot, attirer l’attention des entreprises, des investisseurs, des nouveaux résidents potentiels et des visiteurs.
  • Le paradoxe est que ces images de marque finissent toutes par se ressembler et que peu d’entre elles ressortent réellement du lot puisque tout le monde s’y met.

Cela est d’autant plus vrai que diverses organisations d’un même territoire (développement économique, promotion touristique, parc industriel, etc.) peuvent présenter chacune une image de marque distincte pour rejoindre un public précis et que les moyens pour promouvoir cette image sont souvent insuffisants pour réellement ressortir dans l’espace public.

ET QU’EN EST-IL DE L’ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE?

Si l’objectif final est le même que celui du marketing territorial, l’attractivité territoriale est une approche qui s’inspire plus du « pull marketing », c’est-à-dire plus centrée sur la satisfaction des utilisateurs du territoire, qu’ils soient résidents, entrepreneurs ou touristes. L’idée ici est de les fidéliser et de rejoindre de nouvelles clientèles par la diffusion de cette image positive via ces ambassadeurs.

Cette approche semble plus en phase avec le contexte actuel où les visiteurs recherchent des destinations authentiques et se réfèrent aux locaux pour mieux connaître et décider de l’achat de produits et de services offerts sur place.

Lire la suite

Source: 
Par France Lessard
Réseau de veille en tourisme, Chaire de tourisme Transat
L'attractivité territoriale, plus que du marketing touristique

Twitter

Nominations

NOMINATIONS SEMAINE DU 24 FÉVRIER 2020

  • Club Med Canada - Jérémie Hoss
  • Tourisme Autochtone Québec - Andrew Gros-Louis Germain
  • MNBAQ - France Levesque
Voir toutes les nominations