Kool Replay et Stoneham: un partenariat fructueux!

Techno, Attraits/Activités, Marketing · · Commenter

Par Frédéric Gonzalo, collaboration spéciale

En janvier dernier, la Station touristique Stoneham, à Stoneham-et-Tewkesbury, annonçait une nouveauté dans le milieu du ski au Québec, en offrant des vidéos gratuites en temps réel (ou presque) pour les adeptes de son parc à neige. 

Le modus operandi était relativement simple: en collaboration avec la firme montréalaise Kool Replay, Stoneham a implanté des caméras permanentes à quelques endroits stratégiques de la montagne, surtout près des modules du parc à neige et dans la zone d’apprentissage. Après avoir téléchargé l’application mobile Kool Replay, les utilisateurs reçoivent instantanément une vidéo de leur performance lorsqu’ils skient les endroits indiqués.

Par la suite, l’utilisateur est invité à partager sa vidéo auprès de son réseau de contact et sur Facebook, grâce à la connexion directe via l’API de cette dernière.

LA PUISSANCE DU UGC

Ce genre d’initiative puise ainsi dans une tendance de fond, surtout chez les Milléniaux (18-34 ans), soit le user generated content (UGC), ou des contenus générés par les utilisateurs. Considérés plus authentiques et plus crédibles que les images partagées par les comptes officiels d’une entreprise sur les médias sociaux, ces contenus sont fort prisés, surtout quand le tout est pris en temps réel

Ce phénomène explique d’ailleurs la montée en puissance des Instagram, Snapchat et autres médias sociaux populaires auprès d’une clientèle plus jeune, où les marques peuvent raconter leur histoire et partager des moments forts de la journée à travers un storytelling efficace, car prenant source chez les utilisateurs skieurs ou planchistes.

Ce premier hiver donne d’ailleurs une bonne indication du potentiel d’utilisation auprès de la clientèle, avec plus de 8 000 vidéos produites au cours de la saison. La majorité des utilisateurs (54%) tend à télécharger l’application et l’utiliser à plusieurs reprises, comme on peut le voir dans le tableau ci-dessus. Certains « power users » l’ont ainsi utilisé pendant plus de 40 journées, générant jusqu’à 500 vidéos chacun!

UN TEST PILOTE CONCLUANT

Pour Lisa Marie Lacasse, chef de service aux communications pour la Station touristique Stoneham, l’expérience fut concluante et positive. « On est satisfait du taux d’adoption pour cette nouvelle technologie après seulement quelques mois. On est d’autant plus optimistes pour l’hiver prochain, avec une clientèle déjà existante au niveau de l’application et un projet implanté, il sera d’autant plus facile d’en faire la promotion dès le début de saison. »

Même son de cloche du côté de François Tremblay, cofondateur de l’application Kool Replay. « Pour la prochaine année, on travaille à intégrer une interface avec d’autres applications populaires, comme par exemple Snapchat. C’est déjà possible, mais l’utilisateur doit télécharger la vidéo sur son téléphone, puis partager sur le média social de son choix (Instagram, Snapchat, YouTube, etc.). On a bien hâte de continuer la collaboration avec Stoneham l’hiver prochain! »

UNE TECHNOLOGIE UNIQUE?

Bien qu’il existe déjà des approches similaires, particulièrement au niveau de la photo – pensons notamment à ce qui se fait à Val Thorens, en France, ou encore l’application Epic Mix du groupe Vail Corp - l’approche de Kool Replay vient répondre au besoin sans cesse croissant qu’ont les gens de vouloir se mettre de l’avant en images, que ce soit avec une photo d’action ou une vidéo montrant des prouesses. L’approche de vidéo en temps réel est donc innovatrice.

Certes, plusieurs adeptes des parcs à neige ont parfois déjà leur appareil GoPro, mais ce n’est pas à la portée de tout le mondeni instantané, si on souhaite partager un moment fort via Facebook ou la plateforme social de son choix.

Voyez l’entrevue complète avec Lisa Marie Lacasse, pour plus de détails :

Twitter

Nominations

Hôtel et Centre de Villégiature du Lac Carling

M. Marc Dériger, directeur général est heureux d’annoncer les nominations suivantes:

Guy Déom au poste de directeur des ventes. M. Déom est en poste depuis le mois d’avril dernier. Il possède une solide expérience en vente et commercialisation de forfaits hôteliers en plus d’une expertise en tourisme d’affaires et gestion d’événements. Il a auparavant été chargé de comptes chez Misa Tours International, gestionnaire de Voyages AML et délégué commercial pour Croisières AML. Son expérience sur le marché corporatif et les réseaux de distribution sont un atout pour l’hôtel.

Justin Charrette, nouveau chef exécutif à l’Hôtel du Lac Carling, en poste depuis le 1er août. Justin Charrette, originaire de l’Outaouais, a complété ses études à l’école hôtelière Relais de la Lièvre et Seigneurie puis a travaillé au Fairmont Château Montebello de 2014 à 2017, avec un passage en France à l’été 2016 afin d’approfondir ses connaissances et élargir ses horizons. Justin est un vrai passionné de cuisine et est prêt à relever le nouveau défi que lui offre l’Hôtel du Lac Carling tel que créer de nouveaux menus avec principalement des produits du terroir et offrir une grande variété de plats savoureux et santé.»

Voir toutes les nominations