Journée mondiale du tourisme - L’industrie touristique québécoise présente ses 4 grandes recommandations aux représentants des partis politiques fédéraux

Associations · · Commenter

Avec près de 35 millions de touristes au Québec qui génèrent 15,7 milliards de dollars en recettes, 32 000 entreprises et plus de 406 000 emplois, l’industrie touristique contribue significativement à l’économie du Québec et de ses régions. À l’échelle canadienne, c’est 102 milliards qui sont injectés dans l’économie, et plus de 1,8 million d'emplois générés. Le tourisme, 5e secteur d’exportation en importance du Québec et le plus important service canadien commercialisé à l’étranger avec près de 20 % de tous les revenus d’exportation de services, représente donc l'une des rares industries qui génèrent une activité économique dans toutes les régions, provinces, territoires, villes et communautés au pays.

Selon l’Organisation mondiale du Tourisme, le tourisme a une croissance quasiment ininterrompue depuis 60 ans. Les arrivées de touristes internationaux dans le monde ont grimpé de 278 millions en 1980 à 1,4 milliard en 2018. Elles devraient augmenter jusqu’en 2030 au rythme de 3,3 % par année. Au Québec, les touristes hors Québec représentent 24 % de tous les touristes et génèrent 53 % du total des recettes enregistrées, ce qui constitue un apport d’argent neuf dans notre économie. De plus, l’industrie touristique permet de mettre en valeur et de faire découvrir notre culture créative et notre territoire spectaculaire à travers un accueil chaleureux qui nous distingue.

«L’industrie touristique du Québec et du Canada est, et doit être, une priorité porteuse pour les gouvernements. Les entrepreneurs touristiques sont dédiés et créatifs et doivent bénéficier des conditions gagnantes à leur réussite. Ils façonnent au quotidien, avec leurs équipes, les expériences touristiques qui ont pour effet de séduire les voyageurs de partout dans le monde!», souligne Martin Soucy, président-directeur général.

Pour l’Association canadienne de l’industrie touristique et l’Alliance, la mise en place d’une approche d’action pangouvernementale est primordiale pour le succès de l’industrie, ce qui permet une coordination de l’action gouvernementale en collaboration avec les acteurs clés de l’industrie.

L’Alliance profite de cette Journée mondiale du tourisme 2019 pour réitérer aux grands partis fédéraux l’importance du tourisme pour l’économie du Québec, via quatre recommandations porteuses faites au nom de l’industrie:

CONTRER LA PÉNURIE DE MAIN-D’ŒUVRE

La main-d’œuvre est au cœur de l’expérience touristique du Québec, cette richesse humaine permettant à la destination de bénéficier d’une réputation des plus enviables de destination accueillante, un avantage indéniable. «Bien que plusieurs opportunités soient présentées par la croissance mondiale du tourisme et les forces de la destination, les enjeux reliés à la pénurie de main-d’œuvre freineront la croissance touristique et la capacité de l’industrie à générer des retombées économiques encore plus importantes pour le Québec», affirme Geneviève Dumas, présidente du conseil d’administration de Tourisme Outaouais et directrice générale du Château Montebello​.

ACCROÎTRE L’ACCESSIBILITÉ AU QUÉBEC ET AUX EXPÉRIENCES AU SEIN DE LA DESTINATION

Pour se connecter au niveau mondial, la destination du Québec doit pouvoir bénéficier d’une desserte aérienne directe sur les marchés cibles à fort potentiel. «Tant aux portes d’entrée que vers les régions, les visiteurs doivent être en mesure d’accéder à des modes de transport fiables, fluides, sécuritaires et abordables pour favoriser l’accès aux expériences touristiques offertes sur l’ensemble du territoire de la destination», précise Éric Larouche, président du conseil d’administration et président de l’Auberge des Îles, de l’Hôtel Chicoutimi et du Groupe R.L. Énergie.

DÉVELOPPER DES PRODUITS ET EXPÉRIENCES DE CALIBRE MONDIAL TOUT EN ASSURANT LA COMPÉTITIVITÉ DES COÛTS

L’attractivité des expériences, attraits et produits touristiques du Québec est essentielle pour séduire et attirer les touristes des marchés hors Québec, mais aussi pour inciter la population québécoise à les redécouvrir. «Il faut continuer de développer et renouveler les expériences, qui en sont de calibre mondial, tout en s’assurant que les entreprises et organisations bénéficient d’un contexte favorable à l’investissement et à l’innovation», mentionne Yan Hamel, président-directeur général de Croisières AML.

ASSURER UNE MISE EN MARCHÉ PERFORMANTE DE LA DESTINATION ET DES ENTREPRISES

Afin d’être en mesure de faire face à la concurrence mondiale en tourisme, l’industrie doit pouvoir bénéficier des ressources pour une mise en marché hors Québec performante. «Pour arriver à avoir une mise en marché qui performe, de l’agilité et de la synergie sont requises. Aussi, l’écosystème numérique de la destination devra constamment évoluer afin de venir en support à la relation voyageur-entreprise», conclut Émilie Gaudreault, présidente de Délices du Lac-Saint-Jean.


À propos de l’Alliance de l’industrie touristique du Québec

L’Alliance s’engage à faire du Québec une destination touristique de calibre mondial. Mandataire de la ministre du Tourisme pour faire la promotion de la destination sur les marchés hors Québec, elle est le porte-voix de 10 000 entreprises touristiques, réunies au sein de 40 partenaires associatifs régionaux et sectoriels. Partenaire de réussite de l’industrie qu’elle rassemble, concerte et représente, l’Alliance soutient et participe au développement de l’offre et à la mise en marché touristique du Québec. L’Alliance contribue au rayonnement national et international de la destination et à l’accroissement des retombées économiques au Québec.

Twitter

Nominations

NOMINATIONS, SEMAINE DU 28 OCTOBRE 2019

  • Auberge Saint-Antoine - Rosalie Bourdages
  • L’InterContinental Montréal - Jeoffrey Chailloux
  • Palais des congrès de Montréal - Stéphanie Lepage

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations