Investissement Québec et le financement en tourisme

Gouvernements, Dossiers Spéciaux · · Commenter

Benoît DeshaiesLe lieu de l’entrevue est à l’image du personnage, un centre de gym du centre-ville de Montréal. Soulever, pousser, tirer et recommencer pour améliorer sa performance, Benoît Deshaies Directeur d’IQ Tourisme chez Investissement Québec, le fait quotidiennement au sens propre et figuré pour supporter et même dénicher des projets touristiques porteurs.

À ce jour, 22 projets ont été financés ou sont à l’étude, pour un financement total de plus de 20 M$ d’IQ Tourisme, dans des projets dont la valeur globale dépasse les 130 millions de dollars.

L’origine du PADAT
Le PADAT remonte au Plan de développement de l’industrie touristique 2012-2020 (PDIT). Il s’agit de la 18e mesure sur les 36 que compte le PDIT. Elle porte sur l’accroissement de l’investissement privé avec « la mise en place du PADAT doté d’une enveloppe de 85 M$ pour cinq ans ». Le PADAT est donc une initiative de Tourisme Québec, mais il est géré par Investissement Québec, division Tourisme (IQ Tourisme).

Aujourd’hui, Benoît Deshaies est toujours convaincu et tout aussi convaincant que le programme d’appui au développement des attraits touristiques (PADAT), qu’il administre avec son équipe, permet de stimuler les investissements privés pour le développement de produits touristiques novateurs et ayant de belles perspectives de croissance.

Pas facile le financement en tourisme
Pour les entrepreneurs, ce n’est pas une mince affaire que la recherche de financement. Il s’agit, dans la majorité des cas, d’une véritable course à obstacles. Les institutions financières se font toujours tirer les oreilles, tandis que les programmes gouvernementaux sont souvent trop compliqués, et doublés d’un long et lent processus.

Ajoutons à cela, l’environnement économique dans lequel évolue l’industrie touristique, dont la saisonnalité est une des composantes importantes et qui a un impact direct sur le montage financier d’un projet et sa profitabilité.

Il y a aussi la difficulté pour un entrepreneur ou un dirigeant, qui excelle dans l’opération quotidienne de son organisation, de se dégager de celle-ci pour se concentrer sur le développement de son projet. Souvent, celui-ci a une bonne vision de l’avenir de son produit, mais soit il est incapable de décrocher de ses opérations pour mille et une raison (manque de temps, de personnel, etc.) ou qu’il n’a pas les compétences pour mettre sur papier son projet de développement ou d’entreprise afin d’élaborer un plan d’affaires à toute épreuve.

L’approche du DG du PADAT
À chacune de mes rencontres avec Benoît Deshaies, et cela a été confirmé lors de l’entrevue, j’ai toujours eu le sentiment que l’entrepreneur qu’était Benoît Deshaies n’a jamais oublié les défis et les embûches que doivent affronter tous ceux qui ont des idées et des projets à concrétiser. Avoir un entretien avec le DG d’IQ Tourisme, c’est comme replonger au cœur de cette réalité. Bien sûr, le PADAT a aussi ses exigences et ses limites, mais il n’en demeure pas moins qu’il y a une réelle volonté de la part d’IQ Tourisme de se mettre au service du promoteur touristique.

Et les résultats eux!
En 2013-2014 sur les 17 M$ de disponible, pour les 17 projets qui ont été déposés, 13 parmi eux ont bénéficié du PADAT. Sois 9,8 M$ en prêt et 670 000 en garantie de prêts, pour une valeur totale de projets financés dépassant les 38 millions de dollars.

À ce jour pour 2014-2015, il y a 9 projets déposés pour une valeur totale de 94,7 M$, supportés par 8 M$ en prêts et 2 millions de dollars en garanties de prêts, et ça continue.

Il est à remarquer que les sommes disponibles annuellement (17 M$) ne sont pas toutes utilisées, comme je le mentionnais plus tôt, la recherche de financement n’est pas une chose facile, mais il est indéniable que l’équipe d’IQ Tourisme a l’ambition de ses moyens pour atteindre ses cibles et de permettre aux entrepreneurs d’atteindre les leurs. Pour plus d’information sur le PADAT aller faire un tour sur, cliquez ici.

Rédigé Louis Rome

Twitter

Nominations

Tourisme Baie-James

Tourisme Baie-James est fier d’annoncer les nominations de madame Joanik Linteau au poste de chargée de projets, accueil et marketing.

Étant à l’emploi de Tourisme Baie-James depuis le 12 décembre 2005 en tant que coordonnatrice du réseau d’accueil, et une ressource partagée pour le compte de Tourisme Eeyou Istchee, madame Joanik Linteau continuera d’assumer un leadership au niveau de la planification et de la mise en œuvre de la stratégie régionale d’accueil et de signalisation. De plus, elle sera en charge du déploiement du plan de commercialisation de la destination d’Eeyou Istchee Baie-James et sera amenée à collaborer sur différentes actions de promotion et de marketing avec le reste de l’équipe marketing.

Nous sommes persuadés qu’elle aura à cœur le développement et la performance de l’organisation et de la région et qu’elle saura se plaire au sein de son nouveau poste.

Madame Linteau travaille à partir des bureaux de Tourisme Baie-James. Vous pouvez la joindre soit par courriel au jlinteau@tourismebaiejames.com ou par téléphone au 418 748-8140, poste 226. 

Voir toutes les nominations