Île Sainte-Hélène: l'amphithéâtre dont rêvait le Groupe CH

Investissements · · Commenter

Depuis le début des années 2010, le Groupe CH tentait sans succès de convaincre les autorités montréalaises de consacrer des millions de dollars de fonds publics au réaménagement de l'amphithéâtre naturel sur l'île Sainte-Hélène, où le Groupe CH et son promoteur présentent leurs festivals Osheaga, Heavy Montréal et îleSoniq.

Puis, Denis Coderre a été élu maire de Montréal en novembre 2013.

L'administration Coderre a considérablement modifié le plan de modernisation de l'île Sainte-Hélène pour le 375e anniversaire de Montréal, un plan déjà voté par la Ville de Montréal et approuvé par le gouvernement du Québec. Elle a choisi d'investir 10 millions pour agrandir le parterre de 45 000 à 65 000 places sur l'île Sainte-Hélène. Elle a aussi accordé 18 millions pour des équipements technologiques conformes aux souhaits du Groupe CH, selon nos informations.

Les nouveaux équipements feront économiser environ 500 000 $ par an au Groupe CH, qui devait auparavant louer ces équipements. Au total, il s'agit d'investissements publics de 28 millions financés par Montréal et Québec.

Le Groupe CH est l'une des entreprises de divertissement les plus importantes au Québec. En plus du Canadien de Montréal, le Groupe CH possède le Centre Bell, L'Équipe Spectra et le promoteur evenko, qui produit des spectacles et gère des salles comme la Place Bell à Laval et le Théâtre Corona à Montréal. Le Groupe CH a été vendu pour 575 millions de dollars en 2009. Selon Forbes, à elle seule, l'équipe de hockey vaut aujourd'hui 1,12 milliard US.

«Les équipements répondent aux besoins d'un seul producteur, evenko. Les autres producteurs s'en serviront peut-être à 25%, mais c'est au-delà de leurs besoins», dit une première source directement impliquée dans le dossier. «De par sa taille, evenko est le seul promoteur à avoir besoin de ces installations», dit une deuxième source directement impliquée dans le dossier.

Le président du comité exécutif de la Ville de Montréal, Pierre Desrochers, reconnaît que seul evenko utilise le parterre de l'île Sainte-Hélène pour des spectacles d'envergure actuellement. «Mais il n'y a rien qui dira que dans l'avenir, il n'y aura pas d'autres événements. Il y aura peut-être d'autres promoteurs qui auront peut-être accès à ces équipements, personne n'a l'exclusivité», dit-il.

Les trois événements les plus importants à l'île Sainte-Hélène - Osheaga, Heavy Montréal et ÎleSoniq - sont tous organisés par evenko. Le parterre accueille d'autres événements comme la Fête des neiges, les Week-ends du monde, les Piknic Électronik ou des activités sportives. «evenko sera le seul producteur qui bénéficiera vraiment des améliorations [de 28 millions]», dit une deuxième source impliquée dans le dossier.

Le gouvernement du Québec, qui finance le legs à l'île Sainte-Hélène à hauteur de 35 millions sur un coût total de 73,4 millions, a approuvé le changement de plan de l'administration Coderre. «Le gouvernement du Québec est fier d'appuyer les travaux d'aménagement au parc Jean-Drapeau. Cet important legs du gouvernement du Québec et de la Ville de Montréal à l'occasion du 375e anniversaire de Montréal contribuera au développement et au rayonnement de Montréal, réputée à l'international en tant que métropole qui se démarque par la diversité de son offre culturelle», avait indiqué le ministre québécois des Affaires municipales Martin Coiteux, dans un communiqué, en décembre dernier.

Lire l'article complet

Source: La Presse

Tags:

Twitter

Nominations

Corporation plein air Manicougan/Jardins des glaciers

La Corporation plein air Manicouagan souhaite annoncer la nomination de Patrick Pelletier au poste de directeur des opérations du développement après 4 saisons à la barre des opérations à titre de coordonnateur. « Monsieur Pelletier a su relever chacun des défis  tant au niveau des opérations que de la gestion administrative des actifs de la CPAM », témoigne le président de la Corporation plein air Manicouagan.

« Les connaissances dans tous les domaines, avec du vouloir, ça s’apprend, mais la passion, tu l’as ou tu l’as pas. Patrick a la passion pour sa région. Je suis privilégiée de travailler à ses côtés. Les quatre dernières années ont été remplies de défis à tous les niveaux et ensemble, on a grandi dans cette aventure. Cette nomination est la suite logique d’un travail acharné », souligne Mme Renée Dumas, directrice générale. 

Voir toutes les nominations